background preloader

Littérature suédoise

Facebook Twitter

Katarina Mazetti. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Œuvres principales Katarina Mazetti, née le 29 avril 1944 à Stockholm, en Suède, est une journaliste et écrivaine suédoise, auteure de plusieurs ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse et du best-seller international Le Mec de la tombe d'à côté. Biographie[modifier | modifier le code] En littérature, elle publie des livres pour tous les âges, ainsi que des critiques littéraires, des chansons, des comédies et des chroniques pour des journaux et la radio. Publié en 1999, son premier roman destiné aux adultes, Le Mec de la tombe d'à côté (Grabben i graven brevid), se fonde sur son expérience de femme de paysan. En 2008, elle signe un roman historique intitulé Le Viking qui voulait épouser la fille de soie (Blandat blod).

Œuvres[modifier | modifier le code] Ouvrages de littérature d'enfance et de jeunesse[modifier | modifier le code] Série Cousins Karlsson[modifier | modifier le code] Romans pour adultes[modifier | modifier le code] Maria Ernestam (auteur de Les oreilles de Buster) Selma Lagerlöf. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Œuvres principales Selma Ottilia Lovisa Lagerlöf (ˈsɛlma ˌʊtiːlɪa ˌlʊviːˈsa ˈlɑːɡərˌløːv), née au manoir de Mårbacka dans le Värmland, en Suède, le 20 novembre 1858 et morte le 16 mars 1940 au manoir de Mårbacka, est une femme de lettres suédoise. Son œuvre la plus connue est Le Merveilleux Voyage de Nils Holgersson à travers la Suède (1906-1907). En 1909, elle est la première femme à recevoir le prix Nobel de littérature. Biographie[modifier | modifier le code] Selma Lagerlöf est le quatrième enfant du lieutenant Erik Gustaf Lagerlöf et de son épouse Louise Wallroth. Elle travaille comme institutrice à l'école de filles de Landskrona de 1885 à 1895.

En 1894, elle rencontre l'écrivain Sophie Elkan (sv), qui aura une influence importante sur l'œuvre de Lagerlöf, et dont elle tombe profondément amoureuse. La Saga de Gösta Berling est publiée en 1891. Œuvre[modifier | modifier le code] Romans[modifier | modifier le code] Henning Mankell. Biographie : Henning Mankell est un auteur suédois. Très vite abandonné par sa mère, il est élevé par son père, juge d'instance.

Il est le gendre d'Ingmar Bergman dont il a épousé en secondes noces la fille Eva. Il partage sa vie entre la Suède et le Mozambique où il a monté une troupe de théâtre, le "Teatro Avenida". Il est connu internationalement grâce à la série policière des enquêtes de Kurt Wallander. Ce commissaire désabusé est entouré par une équipe de policiers où chacun possède une personnalité soigneusement décrite. Toutes ces aventures se déroulent dans la petite ville d'Ystad, en Scanie, dans le sud de la Suède, même si Wallander se déplace une fois en Lettonie ("Les Chiens de Riga") et enquête sur un meurtre dont les origines remontent en Afrique du Sud ("La Lionne blanche") ; le sol du proche Danemark est souvent foulé.

Son roman "Les chaussures italiennes" lui permet de sortir avec succès du registre des romans policiers. Il a reçu le Prix Nils Holgersson en 1991.