background preloader

Charloufilou

Facebook Twitter

Un hockeyeur décède après avoir été touché par un palet lancé à 160 km/h. LE SCAN SPORT - Le palet est venu heurter en plein match la nuque d'Alexander Orekhov âgé de 16 ans. Le grand espoir du hockey russe est décédé trois semaines après cet accident. Le jeune Alexander Orekhov, capitaine de l'équipe des moins de 18 ans des Metallurg Novokuznetsk engagée dans la Ligue continentale de hockey, est décédé trois semaines après un terrible accident survenu sur une patinoire en Russie. Alors qu'il disputait une rencontre contre le Sibir Novosibirsk, le 16 janvier dernier, Orekhov a été heurté de plein fouet par un palet au niveau de la nuque à une vitesse vertigineuse évaluée à 160 km/h. Selon le Guardian qui reprend les médias russes, la violence du choc a été très importante.

Sur le coup, l'artère carotide a été endommagée et plusieurs os de cette zone ont été fracturés. Grand espoir du hockey russe qui était éligible pour la draft de la prestigieuse NHL pour 2017 a finalement succombé à ses blessures mardi, a annoncé le club de Metallurg Novokuznetsk. Cette voiture est maudite... - Auto Moto. Après avoir déjà provoqué la mort d’un spectateur bolivien samedi dernier, la voiture du Français Lionel Baud, remorquée ce mardi vers Cordoba, a été impliquée dans un nouvel accident mortel. La mort a encore frappé sur cette édition 2016 du Dakar. Samedi dernier, déjà, l'auto du Français Lionel Baud avait provoqué le décès d'un berger bolivien de 63 ans spectateur de la course. Et c'est cette même voiture qui, ce mardi, en marge de la 8e étape, faisait l'objet d'un remorquage, hors course, quand le camion qui l'a transportée a été impliqué dans un nouvel accident mortel.

Selon la chaîne de télévision argentine Cadena 3, ce véhicule d'assistance du Dakar roulait ce mardi matin sur la route de Cordoba quand il a été heurté par un autre camion semi-remorque transportant des marchandises. S'en est suivie une collision en chaîne impliquant au total six véhicules et dans laquelle un conducteur argentin a donc trouvé la mort.

Il surfe une vague de 27 mètres : est-ce suicidaire. Garrett McNamara, surfeur Hawaïen de 44 ans, vient d’entrer dans la légende en surfant une vague estimée à 27 mètres de hauteur. Pour se rendre compte de l’ampleur du record, imaginez-vous face à une vague aussi haute qu'un immeuble de neuf étages qui viendrait s’écrouler juste derrière vous, tel un rouleau compresseur, et qui, au moindre faux pas, vous emporterait dans ses rouleaux. Les images impressionnantes de cette vague ont fait le tour du web et ont laissé place à de nombreux commentaires quant à la "folie" d’un tel exploit. N’importe quel néophyte peut se demander les conséquences d’une chute face à la férocité d’une telle vague. Mais pas McNamara. Une telle prise de risque peut amener à se poser plusieurs questions sur ce qui pousse cet individu à tenter de tels exploits : cette pratique peut-elle être symboliquement interprétée comme "suicidaire" ?

La pratique extrême est particulièrement valorisée à l’adolescence. Blessée, Emelie Forsberg livre un témoignage poignant. Emelie Forsberg a tout d'une grande championne. Déjà, elle en a le palmarès. Spécialiste du format skyrunning où elle a à peu près tout gagné, du championnat du monde jusqu'aux Skyrunning Series, elle excelle également en ski-alpinisme, où elle joue chaque hiver aux avant-postes. Mais Emelie Forsberg, c'est bien plus que des médailles : c'est un concentré d'énergie positive qui illumine tout sur son passage.

Il n'y a qu'à la voir se ravitailler avec le sourire sur les ultra-trails, une petite fleur posée sur le coin de l'oreille. Malheureusement, il va falloir attendre quelques temps avant de la revoir sur une ligne de départ : le Suédoise a été victime d'une violente chute lors de la première descente de la course individuelle des Championnats d'Europe de ski-alpinisme 2016, qui ont eu lieu cette fin de semaine aux Marécottes dans le Valais Suisse. Emelie en a eu la certitude au moment de repartir pour l'ascension suivante : il y avait un soucis avec son genou. Comment ?? 792 partages. Hawaii : sauvetage in extremis sur le fameux spot de surf Pipeline. Dylan Mcginn, jeune bodyboardeur originaire du New Jersey prend un barrel, se fait aspirer et refait surface dans un état inconscient. Heureusement pour lui, le bodyboardeur Brésilien Guilherme Tamega, sacré 6 fois champion du monde et reconverti sauveteur au North Shore (mais qui n’était pas en service aux moments des faits) était le premier sur la scène.

Ce dernier est allé récupérer le corps du bodyboardeur dans les vagues, assisté par le surfeur pro Jamie O’Brien originaire de l’île, qui était aussi présent. Ils ont ensuite effectué une réanimation cardio-pulmonaire sur la plage avec le reste de l’équipe des sauveteurs du North Shore. Sur son Instagram, Guilherme commente ceci à propos du sauvetage : «Aujourd'hui, je suis heureux d'être au bon endroit, au bon moment. » Il nous raconte à la fin de la vidéo comment il repère l’accident du bodyboardeur et la manière dont il a pu le secourir au plus vite. 386 partages Partager Tweeter. Ski hors piste. Une avalanche fait un mort dans les Alpes-Maritimes.

Les Icare du Wingsuit. LE MONDE SPORT ET FORME | | Par Patricia Jolly (Chamonix-Mont-Blanc et Verbier (Suisse), envoyée spéciale) C’est un accident qui a marqué les esprits de la communauté des sports extrêmes liés à la montagne, des Etats-Unis aux confins des Alpes : la mort, le 16 mai, de Dean Potter, 43 ans, et de Graham Hunt, 29 ans. Comme souvent, ces deux Américains ont attendu la tombée du jour pour sauter. Ils étaient montés à Taft Point, un promontoire du parc national de Yosemite, en Californie.

Adeptes du « wingsuit », ils étaient vêtus de leur combinaison à ailes profilées pour planer et équipés de leur parachute de « base-jump », à ouvrir à l’approche du sol pour atterrir en douceur. Ils comptaient – par un décollage discret – échapper à la vigilance des rangers du parc, où l’activité est interdite. La compagne de Dean Potter a filmé leur envol à environ 1 000 m d’altitude avant de les perdre de vue et de percevoir le bruit de deux impacts successifs. Motocross : les allumés du guidon. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Catherine Pacary « Je ne suis pas fou, je suis un compétiteur », clame Travis Pastrana, comme un slogan, sur son site Internet.

Pas fou ? Quand le Nitro Circus Live, qu’il a fondé il y a cinq ans, fait escale pour la première fois à Paris, les 13 et 14 février, dans la nouvelle salle de spectacle de l’AccorHotel Arena (ex-Palais omnisports de Paris-Bercy), l’occasion est trop belle d’aller vérifier auprès de l’intéressé. A 32 ans, le plus capé des « riders » américains est en tournée mondiale avec son Nitro Circus Live, le show qu’il mène avec les 50 meilleurs mondiaux des sports extrêmes.

Travis Pastrana trimballe depuis dix ans et son premier double back flip en motocross le titre officieux de « plus grand athlète de sports extrêmes de tous les temps » . « Nous aimons venir en Europe, nous adorons l’architecture, les villes, la nourriture. Cette tournée européenne est importante. Les Etats-Unis en revanche, en sont la patrie. Go ! › Accéder au portfolio. Extrême : que cache le goût du risque. Ils se jettent dans le vide, se lancent à l’assaut des sommets ou des océans. Masochisme ou quête d’identité ? Qu’est-ce qui pousse ces aventuriers de l’extrême à flirter avec la mort ? Danièle Luc Sommaire Nous sommes ankylosés, privés d’espace, on ne vit plus ou peu de situations dangereuses, on manque de stimuli déclencheurs ", se plaint George Beuret, l’expert français du " base jump ", le dernier né des sports extrêmes. La technique en est simple : il suffit de se jeter d’une falaise les bras en croix et d’ouvrir son parachute… juste avant l’arrivée.

Dans cette marge de plus en plus étroite entre la vie et la mort, il ne se passe plus une semaine sans qu’un nouvel exploit ne soit tenté. Conquérir la mère… et le monde entier Pour partir à la découverte de son univers, le petit enfant commence par escalader son lit à barreaux. Un rebelle qui a besoin d’air Sous la cloche protectrice qu’offrent nos pays riches, l’aventurier étouffe. Sport extreme: découvrez comment pratiquer un sport d'aventure. Trois tyroliennes pour aventuriers téméraires Pour les adeptes de vitesse, la France offre des tyroliennes vertigineuses qui permettent de survoler des paysages magnifiques. De Super Besse à Orcières, envolez-vous pour un voyage à plus de 100 km/h. EN IMAGES. Dix spots pour faire du saut à l'élastique en France Diaporama Pour les amateurs de sensations fortes, nous avons déniché les meilleurs spots de saut à l'élastique en France. Premier saut en parachute: ce qu'il faut savoir Le parachutisme vous tente?

Le parkour prisé des Iraniennes Le parkour, sport urbain mêlant acrobaties et gymnastique, offre aux jeunes filles de Téhéran un exutoire salutaire aux mesures liberticides qui les frappent. Top 5 des vidéos de sports extrêmes Le snowboard ou le deltaplane ne vous procure pas de sensations assez fortes? Le parkour transforme la ville en terrain de jeu Les pratiquants du parkour voit le milieu urbain comme une série d'obstacles à franchir. Essayez l'hydrospeed EN IMAGES. VIDEO DU JOUR. Sport Extreme ! Sport extrême : un homme, une femme et l'amour du vide.

Sport extreme

Vidéo.