background preloader

AI gaspillage

Facebook Twitter

Programme national prevention dechets 2014 2020. Pourquoi tant de gaspillage dans les cantines scolaires? RESTAURATION Les collégiens sont les élèves qui laissent le plus d’aliments sur leur plateau… Delphine Bancaud Publié le Mis à jour le A l’occasion de la semaine du développement durable qui démarre ce mardi, plusieurs actions de sensibilisation sur le gaspillage alimentaire sont prévues dans les cantines.

Pourquoi tant de gaspillage dans les cantines scolaires?

Car les pertes alimentaires y sont très importantes. 20 Minutes vous explique pourquoi et comment y remédier. Quelle est l’ampleur du gaspillage alimentaire dans les cantines? Selon une étude réalisée en 2011 pour le ministère de l’agriculture, les cantines des collèges et des lycées enregistrent les plus gros volumes de pertes alimentaires (entre 179 et 200 grammes par personne et par repas).

Pourquoi tant de gâchis? Une partie de ce gaspillage s’observe en cuisine: «Les chefs cuisiniers surévaluent souvent les quantités à préparer, parce qu’ils ne connaissent pas le nombre d’élèves absents et qu’ils suivent les recommandations de grammages par assiette. Quels élèves gaspillent le plus? La lutte contre le gaspillage alimentaire. 5 novembre 2015 (mis à jour le 18 février 2016) Le gaspillage alimentaire en quelques chiffres : Le gaspillage alimentaire dans la consommation des ménages représente en France : 20kg de déchets par an et par personne dont 7kg de déchets alimentaires non consommés encore emballés.

La lutte contre le gaspillage alimentaire

De grandes organisations comme la FAO ont montré qu’un tiers de la part comestible des aliments destinés à la consommation humaine est gaspillée, perdue ou jetée entre le champ et l’assiette dans le monde. Ce gaspillage représente un prélèvement inutile de ressources naturelles telles que les terres cultivables et l’eau, et produit des émissions de gaz à effet de serre évitables et des déchets à traiter. Depuis 1974, le pourcentage de nourriture perdue a été multiplié par deux. Toutefois, des améliorations sont possibles. Evaluer le gaspillage alimentaire au sein d'un établissement scolaire (lycée) Mise en oeuvre Année principale de réalisation Planning / Déroulement Avant l'animation 1) Concertation avec les représentants du lycée, 2) Réalisation d'un questionnaire et de l'affichage (impression, plastification), réalisation d'une urne pour les bulletins, 3) Organisation du self pour l'animation.

Evaluer le gaspillage alimentaire au sein d'un établissement scolaire (lycée)

Le jour de l'animation 1) Distribution des questionnaires aux élèves, 2) Sensibilisation des élèves lors de leur repas ou dans la file d'attente du self, 3) Questionnement sur les déchets jetés. Après l'animation 1) Analyses et synthèse des résultats du questionnaire, 2) Pesage du pain gaspillé collecté, 3) Retour des données au lycée : affichage aux self une semaine après l'animation, bilan distribués à tous les élèves (cf document sur la plateforme A3P), 4) Réunion avec les représentants du lycées pour lister les points à améliorer. Moyens humains Les moyens humains nécessaires pour cette action - l'animatrice du programme local de prévention des déchets de la collectivité, - une enseignante du lycée, Comment lutter contre le gaspillage alimentaire? Écrit par J.

Comment lutter contre le gaspillage alimentaire?

Maherou Créé le mercredi 16 octobre 2013 07:36 Aujourd’hui, c’est la première journée nationale de lutte contre le gaspillage alimentaire, une des principales mesures du Pacte National « anti-gaspi » pris par l’État en juin dernier. En France, plus de sept millions de tonnes de déchets alimentaires sont jetés tout au long de la chaîne alimentaire. Impacts du gaspillage alimentaire sur l’environnement et les ressources naturelles. La FAO analyse pour la première fois les impacts environnementaux des pertes et gaspillages alimentaires au niveau mondial, tout au long de la chaîne alimentaire.

Impacts du gaspillage alimentaire sur l’environnement et les ressources naturelles

En 2011, la FAO a évalué à 1,3 milliards de tonnes la nourriture gaspillée chaque année : près du tiers de la nourriture produite. Elle se focalise ici sur ses conséquences sur le climat, l'eau, la terre et la biodiversité. Principales conclusions : Les conséquences économiques directes pour les producteurs (poisson et fruits de mer exceptés) s’élèvent à 750 milliards de dollars par an : le PIB de la Suisse.Le gaspillage alimentaire est responsable du rejet de 3,3 gigatonnes de gaz à effet de serre par an.

En complément, la FAO publie un Guide pour réduire l’empreinte du gaspillage alimentaire, avec des pistes d’actions pour les gouvernements nationaux et locaux, les agriculteurs, les entreprises, et les consommateurs. Pour creuser le sujet : Voir l’étude Étude, FAO, Guide pour réduire l’empreinte du gaspillage alimentaire.