background preloader

Charlottecadene34

Facebook Twitter

7. fiche de travail. La SNCF enregistre plus de 12 milliards de pertes en 2015. La compagnie ferroviaire a du procéder à une dépréciation de ses actifs plombant ses comptes malgré une hausse de son chiffre d'affaires et un résultat net initialement de 377 millions d'euros.

La SNCF enregistre plus de 12 milliards de pertes en 2015

Abyssal. Les 12 milliards d'euros de pertes affichés par le groupe SNCF pour 2015 ont de quoi déstabiliser les dirigeants de l'entreprise publique. Jamais la SNCF n'avait publié un résultat financier aussi mauvais. La cause? Plusieurs dépréciations d'actifs se sont additionnées au cours de l'exercice passé. Air et rail, les meilleurs ennemis. La décision très médiatisée de François Hollande de prendre le train pour se rendre Bruxelles à son premier sommet européen, le 24 mai dernier, a suscité pas mal d’ironie de la part de l’opposition.

Air et rail, les meilleurs ennemis

Henri Guaino a trouvé ce choix «plus cher, plus compliqué, pas professionnel, pas raisonnable». On peut certes gloser sur l’affichage, ou sur le casse-tête que représente un bain de foule présidentiel en gare du Nord pour le service de sécurité. Pourtant, en prenant le Thalys, notre président «normal» a fait comme tous les fonctionnaires ou cadres du privé qui font régulièrement la navette entre Paris et la capitale européenne (300km).

Le trajet dure 1h22 de centre ville à centre ville, pour un prix de 50 à 140 euros environ en première (mais qui peut descendre à 22 euros en seconde). Rapide, pratique, écologique et nettement moins cher qu’un avion privé. Les lignes LGV en Europe. La SNCF retrouve son unité, et promet plus d'efficacité et d'économies. La nouvelle SNCF fera face à un défi de taille: faire fonctionner ensemble réseau et trains, pour éviter certains dysfonctionnements actuels, tout en préservant l'indépendance de chacun, notamment en vue de l'arrivée de la concurrence.

La SNCF retrouve son unité, et promet plus d'efficacité et d'économies

Le patron de la SNCF, Guillaume Pepy, récemment nommé président du directoire par intérim du nouveau groupe, estime qu'"il y a trois axes de changements dont les résultats seront visibles rapidement par nos clients": la qualité de service, et les priorités données au réseau existant, aux trains du quotidien et à l'Ile-de-France. Le travail se fera "de manière complètement intégrée entre ceux qui font les travaux, les postes d'aiguillage et ceux qui font (rouler) les trains, cela veut dire que nous allons réduire les incidents liés aux travaux", explique-t-il.

Quant à l'Ile-de-France, qui concentre les trois quarts des voyageurs quotidiens de la SNCF, il s'agit, ajoute Guillaume Pepy, d'une "priorité nationale, pas régionale. . - "Délivrer ce qui est promis" - J'ai testé pour vous... travailler à la SNCF. La preuve que les clichés mentent parfois : c’est grâce à l’alternance, et non à un quelconque piston, que je suis entrée à la SNCF.

J'ai testé pour vous... travailler à la SNCF

Tout a commencé lorsque j’ai dû trouver une entreprise prête à m’accepter pour deux ans d’alternance en parallèle avec mon Master Communication : après une bonne centaine de CV envoyés, je suis convoquée pour un entretien et me retrouve à discuter de système d’information avec celle qui sera ma future tutrice. J’avoue ne pas avoir compris grand chose, mais j’étais souriante, sûre de moi : je suis prise fin juin, et je peux même profiter des vacances puisque mon contrat commence en septembre ! Entrer à la SNCF (et s’y sentir bien), un vrai défi Enfin… ça n’a pas été si simple. Mon premier défi a été de signer mon contrat en temps et en heure : ma tutrice partant en vacances en juillet, elle sera injoignable pendant un mois. Le second défi fut de s’intégrer. Troisième défi : comprendre le « parler SNCF ». Salaires SNCF, France. La fin du monopole de la SNCF, c'est vraiment pour demain! L'annonce tombe à pic pour la SNCF dans la renégociation délicate du cadre social avec les syndicats avant le 1er juillet.

La fin du monopole de la SNCF, c'est vraiment pour demain!

La société ferroviaire doit à tout prix trouver des accords avec les syndicats qui vont améliorer sa compétitivité. Non seulement parce que les autres modes de transport comme le covoiturage, les bus, et les compagnies aériennes lui taillent des croupières, mais aussi parce que la fin de son monopole sur le transport intérieur de passagers est en train de sonner. Toutes les données sont sur la table. Daté évoquée depuis longtemps A la suite d'un accord informel sur le "quatrième paquet ferroviaire", entériné mardi entre le Parlement européen et la présidence néerlandaise du Conseil, la SNCF devra ouvrir ses lignes TGV à la concurrence à partir de 2020, puis ses lignes sous contrat de service public (TER et Intercités) à partir de 2023. Les syndicats ne pourront pas dire qu'ils ne sont pas prévenus. Appels d'offres possibles sur les TER et TET dès 2017 Des surprises ?

SNCF : Guillaume Pepy assure qu'il n'y aura pas moins de contrôleurs en 2017 ... À partir du mois de juillet, la présence d'un contrôleur dans les trains régionaux ne sera plus obligatoire dans la région.

SNCF : Guillaume Pepy assure qu'il n'y aura pas moins de contrôleurs en 2017 ...

En Bourgogne, cinq lignes sont concernées dont la très empruntée Dijon-Mâcon, ou encore Laroche Migennes-Paris. Ces TER, où 60% des passagers sont des abonnés, seront désormais contrôlés en gare avant le départ ou à l'arrivée, mais aussi par des patrouilles volantes. Et c'est le conducteur qui sera la responsable de la sécurité à bord. Les syndicats sont vent debout contre cette décision. Ils craignent de nombreuses suppressions d'emplois et surtout un appauvrissement du service public. Synthèse. Questionnaire. SDG Caractérisation ( SNCF )