background preloader

Corée du nord

Facebook Twitter

Corée, République populaire démocratique de - UNESCO Centre du patrimoine mondial. Corée du Nord : tourisme au pays le plus reclus de la planète. Lancés avec seulement 12 touristes en 1993, les voyages organisés de Koryo Group, créé par cet ancien paysagiste britannique, ont emmené 1300 touristes l'an dernier au pays des Kim, ouvert aux Occidentaux depuis seulement 1987.

Corée du Nord : tourisme au pays le plus reclus de la planète

Partis avec une certaine anxiété dans ces contrées réputées inhospitalières et en proie à des famines régulières, les touristes -- 80% d'hommes, un quart d'Américains et zéro journaliste-- en sont souvent revenus comme de la planète Mars. Tel Dennis Murphy, un ingénieur chimiste britannique, impressionné d'être traité «presque comme un responsable officiel» lors de son séjour, certes réglé comme du papier à musique, mais «magique, dans un monde totalement différent».

Au début, Koryo ne pouvait emmener ses touristes qu'à Pyongyang, dans la zone démilitarisée et au Mont Myohyang, explique à l'AFP Nick Bonner, dans son bureau de Pékin. Corée du Nord: une ville s'ouvre au tourisme. En Corée du Nord, le tourisme en attendant la guerre nucléaire. Alors que le régime nord-coréen a menacé jeudi de déclencher une guerre nucléaire, il continue d’accueillir des touristes étrangers.

En Corée du Nord, le tourisme en attendant la guerre nucléaire

Les voyages dans le pays le plus fermé au monde sont possibles mais les touristes y sont encadrés. Témoignages de voyageurs hors normes. Daniel-Charles Badache est français, avocat, professeur de droit et homme politique. Lcweb2.loc.gov/frd/cs/profiles/North_Korea.pdf. La Corée du Nord, nouvelle destination de vacances - Tourisme. Salaün, le voyagiste basé à Pont-de-Buis et Châteaulin veut proposer une nouvelle destination à ses clients : la Corée du Nord.

La Corée du Nord, nouvelle destination de vacances - Tourisme

Un pari osé pour un pays qui s’ouvre tout doucement au tourisme international organisé. L’un des pays les plus fermés au monde bientôt dans la liste des destinations du voyagiste Michel Salaün ? L’affaire, qui n’était qu’une hypothèse il y a quelques mois, prend aujourd’hui de l’épaisseur. Le PDG de Salaün Holidays dont le siège social est basé à Pont-de-Buis et les cars stationnés zone de Run ar Puñs à Châteaulin, revient tout juste d’un séjour de cinq jours dans la République populaire démocratique de Corée, le nom officiel de la Corée du Nord.

Printemps 2014 ? « Avec la Géorgie, l’Azerbaïdjan, le Turkménistan et l’Iran, c’est l’un des derniers pays asiatiques qui manquent à notre carte de tour-opérateur », affirme Michel Salaün. « Les hôtels réservés aux étrangers sont l’équivalent de nos hôtels trois étoiles. Ambiance guerre froide. Lcweb2.loc.gov/frd/cs/profiles/North_Korea.pdf. La Corée du Nord entre nucléaire et famine, par Philippe Rekacewicz. La Corée du Nord a lancé son programme de fabrication d’armes nucléaires en réponse au déploiement de missiles au Sud par les Etats-Unis durant la guerre froide.

La Corée du Nord entre nucléaire et famine, par Philippe Rekacewicz

En Corée, comme en Europe, la doctrine stratégique de Washington justifiait l’utilisation d’armes nucléaires sur le champ de bataille. En Europe, toutefois, les armes nucléaires ne devaient être utilisées qu’en dernier recours, si les forces conventionnelles étaient incapables de bloquer une invasion. D’autre part, l’Union soviétique étant dotée de la bombe atomique, les Etats-Unis auraient pris le risque d’une guerre totale s’ils avaient utilisé leurs armes nucléaires tactiques stationnées sur ce continent.

En revanche, en Corée, ils supposaient qu’ils pourraient s’en servir impunément « dans l’heure suivant le déclenchement d’une guerre ». Ils explicitèrent cette intention en pratiquant des exercices militaires qui incluaient des scénarios de « combat nucléaire ». Négociations. Kaessong, la DMZ, Panmunjom, Corée du Nord en 5mn. La Corée du Nord cherche à séduire les touristes étrangers. Corée du Nord : Une semaine dans le pays où le temps s'est arrêté. Être touriste en Corée du Nord. Photo : Lukasz La mystérieuse Corée du Nord est un pays bien peu prisé des touristes.

Être touriste en Corée du Nord

Très fermée, la dictature nord-coréenne est également réticente à accueillir sur ses terres un visiteur étranger. Pourtant, certains curieux franchissent quand même le pas et décident de visiter le pays le plus fermé du monde. C’est le cas de Lukasz, 30 ans. Polonais, Lukasz vit en France puis l’âge de trois ans. La Corée du Nord, qu’il a visitée à trois reprises, n’est qu’un paragraphe de ses très nombreux voyages qui l’ont notamment conduit au Pakistan, en Iran ou au Yémen, tant de pays qui, derrière les guerres et les révolutions, sont riches d’une culture et du quotidien de populations auxquelles Lukasz a souhaité venir à la rencontre.

Corée du Nord. La Corée du Nord [1], de son nom officiel la République populaire démocratique de Corée, est un pays d'Asie de l'Est, voisin de la Chine, de la Russie et de la Corée du Sud (la République de Corée).

Corée du Nord

Les voyageurs étrangers sont accompagnés d'un guide, d'un interprète et d'un chauffeur durant l'ensemble de leurs voyages organisés par des agences spécialisées comme par exemple North Korea Travel. Les déplacements en Corée du Nord s'effectuent généralement dans le cadre de groupes mais il est possible de faire des circuits privés. Outre 100 000 Sud-Coréens, quelque 3.000 Occidentaux se rendent chaque année en Corée du Nord : si la volonté de découvrir l'un des pays réputés les plus difficiles d'accès au monde constituent souvent la principale motivation des visiteurs, les sites historiques et les paysages naturels offrent d'autres atouts pour accroître le tourisme que les autorités nord-coréennes cherchent à développer.

Comprendre[modifier] Géographie[modifier] Climat[modifier] Agence de voyage spé (seule en Europe) La Corée du Nord – un souvenir inoubliable !

Agence de voyage spé (seule en Europe)

Voyager en Corée du Nord comme touriste… C’est peut-être la dernière chose qui vous passerait par la tête. Il est vrai que la Corée du Nord n’est pas un pays très connu d’un point de vue touristique. On dit que c’est une des destinations touristiques les plus exotiques du monde et surtout une des plus difficiles à réaliser. Peu de gens connaissent les formalités d’organisation nécessaires. Embarquez avec Korea Konsult pour un fascinant voyage dans le passé. Pourquoi choisir Korea Konsult ? Corée du Nord - France-Diplomatie-Ministère des Affaires étrangères. Tourisme en Corée du Nord (wiki) Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Tourisme en Corée du Nord (wiki)

Le tourisme en Corée du Nord est très encadré par l'État et ne peut se réaliser qu'en passant par la Direction nationale du tourisme. Le pays est membre de l'Organisation mondiale du tourisme depuis 1987. En 1999, on compte 60 hôtels pour un total de 7 500 lits exclusivement réservés aux touristes. En 1998, dernière année où des chiffres sont disponibles, 130 000 personnes avaient visité le pays[1].

Le site touristique le plus mis en avant par le gouvernement sont les Monts Kumgang dans la région autour de Kumgangsan, proche de la frontière sud-coréenne. Accès au pays et conditions de séjour[modifier | modifier le code] Plusieurs agences de voyage se sont spécialisées dans l'organisation de circuits touristiques (y compris individuels) en Corée du Nord, les voyages effectués sans passer par ce type d'agence de voyage étant interdits aux étrangers (à l'exception notable des Chinois).

Lieux touristiques[modifier | modifier le code]