background preloader

Carnet de board

Facebook Twitter

Jeu dangeureux et harcellement parascollaire. Les jeux dangeureux. Mes dix articles.

Rediger un article

Premier article. Deuxième article. Troisième article. Quatrième article. Jeux dangereux: pourquoi certains ados défient la mort. Il ne faut jamais sous-estimer la capacité des adolescents à se mettre en danger.

Jeux dangereux: pourquoi certains ados défient la mort

Jeux dangereux à l’école : les députés passent à la sanction. Le « jeu du foulard », le « rêve indien », le « petit pont massacreur »… Ces expressions, connues de beaucoup d’enfants, sont devenues la hantise des parents.

Jeux dangereux à l’école : les députés passent à la sanction

Car derrière ces mots se cachent en effet des jeux dangereux (étouffement, agression) pratiqués par les enfants dans les cours de récré et qui auraient fait, en 13 ans, pas moins de 300 victimes (dont 14 en 2009). Si aujourd’hui, une prévention active a été mise en place à l’école, les enfants ne bénéficiaient pas de protection en dehors du cadre scolaire, notamment contre les sites internet qui incitent à ces pratiques. Cela est en train de changer. Trois ans de prison et 75 000euros d’amende. Skywalking: le dangereux phénomène photo des ados russes - PHOTOS. Vous avez le vertige?

Skywalking: le dangereux phénomène photo des ados russes - PHOTOS

Cet article n'est pas pour vous. Pour appréhender la nouvelle mode chez les adolescents russes mieux vaut avoir le cœur bien accroché. Depuis plusieurs mois, les plus téméraires s'adonnent au skywalking (littéralement "marcher sur le ciel"). Le principe est simple: grimper le plus haut possible sur un pont, une antenne électrique, une tour ou n'importe qu'elle structure vertigineuse offrant une vue imprenable, puis, se prendre en photo au bord du vide.

Ces photographes de l'extrême réalisent leurs ascensions sans harnais de sécurité et risquent ainsi leur vie pour une séance photo. Image: Vadim Mahorov, Caters News. Skywalking: les adolescents russes risquent la mort pour des photos. Skywalking: c'est le nom d'un mouvement grandissant en marche chez les adolescents russes, qui consiste à se prendre en photo dans des conditions de dangerosité extrême, le plus en hauteur et le plus proche du vide possible, pour la beauté du paysage et l'adrénaline, au risque de mourir.

Skywalking: les adolescents russes risquent la mort pour des photos

Dès 2011, Marat Dupri, 19 ans, se lance dans cette activité dangereuse, comme nous vous le montrions sur Slate.fr avec cette vidéo de la joyeuse mise en place d'un shooting, à des dizaines de mètres de hauteur. Peur du vide, s'abstenir: Tout ça pour… cette photo à couper le souffle. Depuis, il est devenu le plus célèbre «skywalker» («marcheur du ciel»), seulement un an et demi après avoir acheté son appareil photo, raconte le site Mother Nature Network. Interrogé par le site du Spiegel, qui relève que c'est depuis qu'une de ses photos a reçu le prix «Best of Russia» en 2011 que les médias le surnomment «skywalker», l'adolescent donne les règles du jeu: Slate.fr Partagez cet article. JEU FOULARD STRANGULATION ADOLESCENTS. Télécharger gratuitement la plaquette prévention « jeu du foulard / jeux de strangulation » ICI Copyright mars 2004 – juin 2009, Sylvianne Spitzer psychologie criminelle, profil criminel, profiler, profileur, sylvianne, spitzer, profilage criminel, analyse comportementale, criminologue, criminologie, enquete, investigation, police, enqueteur, detective, judiciaire, crime, jeu foulard, strangulation, jeu foulard, autoerotisme, asphyxie autoerotique, etouffement, suffocation La plupart des gens ne savent rien de l'autoérotisme ni de ses risques jusqu'à ce qu'un de leurs proches décède de cette pratique.

JEU FOULARD STRANGULATION ADOLESCENTS

Les parents restent avec leur culpabilité, se demandent ce qu'ils auraient pu faire pour prévenir la tragédie. Pour la famille, il est parfois plus simple de dire que le jeune s'est suicidé ; c'est plus facile à comprendre pour l'entourage. Parler aux enfants des jeux dangereux. Jeu du foulard, petit pont massacreur, rêve indien, toréador… Les jeux dangereux n’ont de « jeu » que le nom.

Parler aux enfants des jeux dangereux

Ils se pratiquent en groupe, dans les cours de récréation ou les vestiaires sportifs. Parfois seul, à la maison. Et leur issue peut être fatale. Comment protéger les enfants et les adolescents de ces pratiques ? En ouvrant la voie au dialogue, affirme la psychothérapeute Hélène Romano, auteure de L’enfant et les jeux dangereux. Anne-Laure Vaineau. Les réseaux sociaux encouragent les jeux de foulard. Faits divers Inciter les mineurs à se mettre en danger pourrait devenir punissable de 1 an de prison.

Les réseaux sociaux encouragent les jeux de foulard

Avec ses collègues (MR) Kattrin Jadin et Richard Miller, le député Gilles Foret, qui est aussi père de famille, dépose une proposition de loi visant à combler un vide sur un sujet qui inquiète : les jeux dangereux auxquels il arrive que des jeunes se livrent - et même en meurent, comme l’ont montré des drames récents (Victoria, 13 ans, à Laeken; un adolescent de 14 ans en 2009 à Arlon; un autre de 11 ans à Amay la même année). Le code pénal punit les jeux dangereux (comme les jeux de non-oxygénation de type jeu du foulard) au titre de coups et blessures volontaires, voire homicide. Pas besoin d’une loi spécifique donc. Ce qui n’est par contre pas punissable, c’est la prise de photos, vidéos ou enregistrements et leur diffusion via les réseaux sociaux.

Jeu du foulard, jeu de la mort. Atlantico : Qu'est-ce que le jeu du foulard ?

Jeu du foulard, jeu de la mort

Françoise Cochet : Le jeu du foulard, c’est une dénomination générique. Il s’agit d’un jeu d’évanouissement, une expérience perçue comme marante par les jeunes qui s’y adonnent. Cela consiste à appuyer sur une partie du corps pour provoquer le malaise. On se fait tomber sans avoir conscience du danger. Ce n’est pas une pratique récente, certains grands-pères le faisaient déjà… Le problème, c’est que peu de monde a vent de la pratique. Jeux dangereux à l'école. « Jeu du foulard », « Jackass », « jeu de la tomate », « jeu de la canette »… peut-être avez-vous déjà entendu ces noms-là.

Jeux dangereux à l'école

Peut-être même les avez-vous déjà pratiqués. C’est surtout des effets qu’ils procurent qu’on se souvient : enivrement jusqu’aux éclats de rire en passant par le plaisir. Et pourtant ces « jeux », qui en réalité n’en sont pas, peuvent avoir des répercussions désastreuses. Mais qu’est-ce qu’un jeu dangereux exactement ? Pourquoi ça nous attire ? Death-defying stunt from Russian with nerves of steel. Isère : ils jouent avec de l'acide et de l'aluminium, un lycée de plus de 1000 élèves évacué. Un lycée dans l'Isère a été évacué vendredi et une enseignante incommodée par des émanations à la suite d'une réaction chimique provoquée par un ou plusieurs élèves, a-t-on appris de sources concordantes, confirmant une information du Dauphiné Libéré.

Isère : ils jouent avec de l'acide et de l'aluminium, un lycée de plus de 1000 élèves évacué

"C'est un jeu débile avec ce système qui consiste à mettre de l'aluminium dans une bouteille de soda avec un peu d'acide et ça fait une bombinette", a déclaré une source judiciaire. Enquête en cours Les faits se sont déroulés "sous une passerelle" à l'intérieur du lycée Pravaz à Pont-de-Beauvoisin dans l'Isère vers 11 heures, selon la préfecture de l'Isère.

L'enseignante qui a été incommodée se trouvait à proximité. Quand les défis tournent au drame - 09/05/2015 - ladepeche.fr. Le 12 juin 2014, un jeune de 19 ans est mort dans le Morbihan, après avoir tenté de réaliser le défi alors à la mode sur Facebook : A l'eau ou un restaurant qui consiste à se jeter dans un lac ou une rivière, puis de nominer trois de ses amis pour qu'ils en fassent de même, sous peine de devoir payer le restau. Le jeune homme a attaché son vélo à sa jambe pour ne pas le perdre dans la rivière.

Mais, par six mètres de fond il n'a pas pu remonter. Deux semaines plus tard, ce jeu a fait une nouvelle victime. Une femme de 29 ans est entrée dans l'eau froide d'un étang du Maine-et-Loire. Elle a fait un malaise cardiaque devant son copain qui filmait la scène. De nombreux intrépides se sont également blessés en tentant ce défi. Si Le #KylieJennerChallenge (lire ci-contre p3), cette pratique très populaire ces dernières semaines chez les adolescentes n'a, pour le moment, entraîné la mort de personne, elle est à l'origine de graves lésions chez de nombreuses jeunes filles. Jeux dangereux à l'école : un enfant sur quatre en a déjà testé un. S'agit-il d'un phénomène isolé ou au contraire très répandu ? Où se déroulent ces "jeux" ?

Les enfants ont-ils conscience des risques encourus ? Une réalité encore taboue dont on ignore beaucoup. Education : "Alerte aux jeux dangereux": le cri d'alarme d'une maman - Culture. LCI.fr : En 1995, Benjamin, votre fils de 10 ans a été retrouvé pendu dans les toilettes de son école, victime du "jeu du foulard". Dans votre livre (1), vous vous élevez contre la pratique de ces jeux dangereux, un phénomène sous estimé selon vous. Magali Duwelz : Oui, c'est un véritable fléau. Jeu du foulard : "Je ne l'avais pas prévenu de ce danger-là..." Ce sont des jeux qui n'en sont pas, des jeux à l'issue parfois funeste. Chaque année en France, une dizaine d'enfants perdent la vie en se livrant à des jeux dangereux*.

Le plus connu s'appelle le "jeu du foulard" et consiste à se priver d'oxygène pour se procurer des sensations fortes. Pour l'Association de parents d'enfants accidentés par strangulation (APEAS), il faut absolument faire de la prévention dans les écoles primaires sur ces pratiques ô combien dangereuses. Elle publie ce jeudi en partenariat avec l'IPSOS une enquête aux résultats édifiants (Lire notre encadré). Voici le témoignage recueilli par TF1 News de Nathalie, une maman qui a perdu ainsi l'an dernier son fils unique. La promotion sur le net de jeux dangereux sanctionnée.

A lui seul le jeu du foulard aurait tué 300 enfants en 13 ans. Si une prévention active de ces jeux dangereux parfois mortels (les jeux de non-oxygénation comme le "jeu du foulard" ou celui du "rêve indien" mais aussi les jeux d'agression comme "le petit pont massacreur" ou le catch) a déjà été entreprise à l'école, "il convient" de "protéger les enfants des incitations virtuelles et compléter le travail de prévention mené sur le terrain", ont estimé jeudi les députés qui ont adopté une modification du code pénal. L'amendement de Philippe Goujon (UMP), adopté dans le cadre de l'examen du projet Loppsi 2, sanctionne la création et la diffusion de jeux dangereux et violents - de non-oxygénation ou d'agression- sur quelque support que ce soit, dont internet.

Le délit sera puni de 3 ans d'emprisonnement et de 75.000 euros d'amendes. Jeu du foulard : «Comme une drogue pour certains enfants» L'école face au tabou des «jeux dangereux» Des parents ayant perdu un enfant accusent l'Éducation nationale de ne pas assez prendre en compte le phénomène.

Pierre Coslin, Professeur émérite de psychologie de l'adolescent : « Prévenir les jeux dangereux implique de mieux informer et former les personnels » Professeur émérite à l'Université Paris Descartes, Pierre Coslin travaille sur la violence des jeunes et les jeux dangereux. Il est notamment l’auteur de « Jeux dangereux, jeunes en danger », et « Ces ados qui nous font peur » (Armand Colin). Jeux dangereux. Rouer de coups un copain pris au hasard, demander à se faire étrangler, traverser la voie devant le TGV… De telles pratiques désarçonnent les adultes. Mais doit-on encore parler de jeux ? Les jeux dangereux à l’école : informer aussi les parents. 12, 24, 48, 72 heures : le jeu de la fugue - 09/05/2015 - ladepeche.fr. «J'ai fugué pour relever le défi», a expliqué Emma, une adolescente de 13 ans, de Valenciennes, lorsqu'elle est réapparue dimanche dernier chez ses parents après trois jours de disparition.

Elle serait restée seule, par jeu, dans un local poubelle non loin du domicile de sa maman, séparée de son père. La justice a ouvert une enquête pour tenter de savoir précisément ce qu'a fait la jeune fille durant ces trois jours. Les nouveaux jeux dangereux des ados - 09/05/2015 - ladepeche.fr.