background preloader

Revue de presse

Facebook Twitter

La Fabrique des Songes- Les Champs libres- - zig-zag-escalade:Moniteur d'escalade ,Stage d'escalade dans les Calanques. La fabrique des songes. La Fabrique des Songes aux Champs Libres. L'exposition La Fabrique des Songes vous propose de découvrir l'univers poétique de trois artistes, trois artisans du rêve, trois bricoleurs d’univers façonnant avec leurs mains des mondes et des émotions. Yves-Marie Guivarch, coordinateur de l'expo, est au micro d'Antoine Barrailler. 0207-agenda-samedi-Fabrique des Songes.mp3 (11.42 Mo) 1215-agenda-lundi-Fabrique des Songes.mp3 (8.72 Mo) Bricablog: LA FABRIQUE DES SONGES. (Les Champs Libres- RENNES) Exposition du 16 décembre 2014 au 01 mars 2015 Cécile Léna Etienne Saglio Bien évidemment, le monde du rêve est des plus complexes et particuliers. Ce monde devient celui de tous les possibles, ainsi les maîtres mots de l'exposition « la fabrique des songes » peuvent être : « obscur, lumineux, étrange, imagination, sons, bruits, lumières et mécanismes farfelus ... » Trois artistes prennent place aux champs libres: Cécile Léna présente une huitaine de « jazz box », véritables modèles réduits de lieux dans une boîte close avec seulement une fenêtre pour le spectateur ainsi qu'un casque audio diffusant de la musique d'ambiance Jazz.

Etienne Saglio nous berce dans les tréfonds obscurs d'un imaginaire surréaliste avec ces serpents de plastique qui bougent comme par magie, ou encore une collection de nuages flottants sous cloche, statiques ou dynamiques... De ces trois artistes, l'envie me prend de m'attarder sur FLOP qui se présente comme « brico-luminologue ». Ampoule. La Fabrique des songes | Vincent Hélye design graphique. La fabrique des songes : Une invitation au rêve.

Une envie de vous évader ? Partir loin des tracas quotidien ? ALCHIMY vous propose d’aller visiter l’exposition « La Fabrique des Songes » à Rennes, où les rêves, la magie et votre imaginaire vous envahissent. Dès le début vous êtes plongés dans une ambiance tamisée vous permettant de faire abstraction de tout. L’exposition est répartie en trois parties, chacune étant illustrée par un artiste. L’artiste utilise la magie pour emmener les visiteurs à porter un regard différent sur ce qui les entoure. Il ne s’agit pas de vulgaires morceaux de coton mais de véritables nuages, de formes et de tailles différentes. Une véritable invitation à l’évasion. Nous sommes ici invités à mettre un casque sur nos oreilles face à une boîte noire. Nous avons l’impression d’une véritable intrusion, comme si nous revivions ce qui s’était passé dans ces lieux. Ici, l’artiste exploite l’infinie puissance de l’univers. L’exposition est accessible jusqu’au 1er mars au Champs-libre à Rennes.

[Rennes] La fabrique des songes aux Champs libres | Toutelaculture | [Rennes] La fabrique des songes aux Champs libres. Array(5) { [0]=> object(WP_Post)#5205 (25) { ["ID"]=> int(370362) ["post_author"]=> string(1) "5" ["post_date"]=> string(19) "2015-01-31 18:34:38" ["post_date_gmt"]=> string(19) "2015-01-31 16:34:38" ["post_content"]=> string(2562) " Jusqu’au premier mars les Champs libres de Rennes ménagent un espace obscur à leur public où les trois artistes Cécile Léna, Etienne Saglio et Flop, jouent brillamment avec la clé des songes. Magique. [rating=5] [gallery ids="370364,370365,370366,370369,370368,370367"] Dès l’entrée, les visiteurs sont prévenus : ils resteront dans la pénombre pendant toute la durée de la visite, le noir favorisant la « fabrique des songes ».

Et l’on commence par les installations poétiques du magicien Fabrice Saglio, qui noires et blanches et élégantes s’étirent comme dans un ballet de serpents, de plumes (sous inclusions) et de danseurs (automates magnifiques). Visuels : photos officielles (facebook des champs libres) et yael hirsch [gallery ids="288341"] Alexandre Alvart. Courez vite rêver à la Fabrique des songes. Invitation au rêve De minuscules nuages blancs sous cloche, des boîtes JazzBox, d'où surgit la voix de Billie Holiday ou de Duke Ellington, de petites machines à projeter réalisées à partir d'une fourchette, d'une cafetière... Voilà ce que vous trouverez à la Fabrique des songes, pourvu que vous preniez le temps de la déambulation, dans une semi-obscurité, loin des bruits du monde. « Avec Cécile Léna, Flop et Étienne Saglio, nous avons choisi de réunir trois personnes qui travaillent dans le spectacle vivant, qui sont à la fois des artistes et des bricoleurs poétiques », explique Roland Thomas, le directeur des Champs Libres.

Ensemble, leurs univers fonctionnent à merveille. Cécile Léna Scénographe, l'artiste a déjà été associée au travail du magicien Étienne Saglio, lors d'une installation à Calais (Pas-de-Calais). Dans une autre vie, elle a fabriqué des costumes et des décors de théâtre. « Il se passait toujours des choses étonnantes avec mes maquettes de décors. Flop Étienne Saglio. Avec La fabrique des songes, éveillez-vous à la magie aux Champs libres. Du 16 décembre au 1er mars 2015, les Champs Libres invitent le public à découvrir l’univers de 3 artistes magiciens : Cécile Léna, Etienne Saglio et Philippe Lefebvre alias Flop.

En cette période de fête, l’exposition La fabrique des songes renoue avec l’esprit féérique de Noël. Alléluia : La vida es sueño ! La débauche mercantile et les décorations criardes liées de nos jours aux fêtes de Noël nous avaient peu à peu fait oublier nos âmes d’enfants. Émerveillés, délicieusement happés par la magie des univers des trois artistes lors de la visite de La fabrique des songes, nouvelle exposition des Champs Libres, nous nous sommes laissés bercer par un doux rêve éveillé. Il était une fois trois jeunes enfants, élevés en France au XXe siècle, qui ne s’étaient jamais rencontrés. La petite fille, Cécile, reçut le don de donner vie aux étoffes et aux matériaux dans des mises en scène théâtrales miniatures. La Fabrique des Songes, du rêve à l'état pur, un enchantement. Dans une atmosphère sombre, des installations oniriques toutes aussi magiques les unes que les autres nous plongent dans un doux état contemplatif et émerveillé, un rêve éveillé le temps d’une visite.

Se succèdent, sur un fond sonore tamisé, des danseurs de tango se mouvant comme par magie, de fascinantes jazzbox, ou encore des apparitions semblant sorties tout droit d’un instrument de la préhistoire du cinéma non-identifié, entre la lanterne magique et le théâtre optique d’Émile Reynaud, invitant le public à se laisser éblouir dans cette grande salle obscure, le temps d’une visite. Un rendez-vous incontournable pour ce début d’année. Pour les quelques réticents (« pas d’sous ! », « pas l’temps ! Toutes les informations pratiques Vous pourriez aimer.