background preloader

Catherine Poulain

Facebook Twitter

Écrivain français.
Rencontre le jeudi 21 septembre à 18h30 aux Champs Libres.
"Une vie d'extrême"

© Geoffroy Matthieu / Opale / Leemage / Éditions de l'Olivier

Catherine Poulain aux quatre vents. LE MONDE DES LIVRES | • Mis à jour le | Par Macha Séry Le Grand Marin, de Catherine Poulain, L’Olivier, 384 p., 19 €.

Catherine Poulain aux quatre vents

Une certaine littérature inspire une impression de confinement. Catherine Poulain : " Je n'ai jamais aimé la facilité" Par Bernard Lehut À 56 ans, Catherine Poulain dévoile son premier roman : Le Grand Marin.

Catherine Poulain : " Je n'ai jamais aimé la facilité"

Dans cet ouvrage, cette auteure singulière y raconte un pan de sa vie : ses dix années à bord d'un bateau de pêche en Alaska. Un roman qui saisit par la violence des éléments, du travail et de la vie à bord. C'est encore plus saisissant lorsqu'on rencontre l'auteure qui a résisté à ces années de pêche en conditions extrêmes dans un monde viril et brutal. " J'ai toujours aimé cette espèce de combat. "Le grand marin", de Catherine Poulain. Catherine Poulain - Le grand marin. Catherine Poulain, une vie à sa main. A la lire, ce sont ses mains qui la racontent le mieux.

Catherine Poulain, une vie à sa main

Catherine Poulain leur doit le meilleur et le pire, la pitance et l’empoisonnement, le respect des hommes et leurs moqueries, l’écriture et la douleur. Et c’est à les épier qu’on découvre ce que ce brin de femme, auteure d’un premier roman que à succès, le Grand Marin, cache de rêves et de détermination. L’éclair bleu à la naissance du poignet gauche est premier à attirer le regard. Catherine Poulain ouvre et ferme rapidement la main, offrant à l’oiseau stylisé l’occasion d’un battement d’ailes.

«J’en ai un autre sur l’aine.» Prix des Lecteurs: Le grand marin, "un très grand premier roman" "Un monde d'homme" Lily veut atteindre la dernière frontière.

Prix des Lecteurs: Le grand marin, "un très grand premier roman"

Elle veut fuir ou aller vers autre chose. Elle a soif d'aventure. Le Grand Marin de Catherine Poulain (L’Olivier – 2016) Un livre incroyable pour une histoire qui l’est aussi.

Le Grand Marin de Catherine Poulain (L’Olivier – 2016)

Née à Manosque en 1960, l’indocile Catherine Poulain a fait, dès ses 20 ans, le tour du monde et des métiers physiques, trié les poissons dans une conserverie islandaise, ramassé des pommes au Canada, travaillé comme barmaid à Hong-Kong et surtout, pendant dix ans, pêché en Alaska. C’est en 1993 qu’elle arrive sur les docks de Kodiak en Alaska, avec le besoin irraisonné de partir en mer pour connaître l’épuisante vie de pêcheur, la douleur qui anesthésie, le danger au goût d’absolu.

Un rêve fou qui lui vaut des moues sceptiques. L’aventure a duré dix ans. Dix ans du « bonheur physique de n’être plus éparpillé par la confusion des règles sociales, l’injonction à être ceci ou cela. Partie pêcher dix ans en Alaska, elle signe un fascinant roman d'aventures. Catherine Poulain du 17 février 2016 - France Inter. Aventurière dans l'âme, a multiplié les voyages, s'est passionnée pendant 10 ans pour la pêche en Alaska, et vit vit aujourd’hui entre les Alpes de Haute-Provence et le Médoc, où elle est respectivement bergère et ouvrière viticole. __ Le Grand Marin est son premier roman publié aux éditions de l'Olivier Partir.

Catherine Poulain du 17 février 2016 - France Inter

Pour oublier la grisaille des jours, la routine d’une vie toute tracée, la douleur des pertes irréparables.