background preloader

Projet d’étude de fin d'année

Facebook Twitter

Management : la bonne ambiance fait le bon travail ! Inscrit à l’agenda 2013 des partenaires sociaux, le thème de la qualité de vie au travail est également devenu une préoccupation majeure des entreprises.

Management : la bonne ambiance fait le bon travail !

Mieux, le bien-être professionnel est en passe de devenir un authentique sujet managérial. Avec une idée-force : le plaisir au travail dope la performance. Investir dans le bien-être professionnel des salariés, garantir une bonne ambiance de travail ? Voici quelques années encore, l’idée aurait paru saugrenue. Elle fait maintenant partie des préoccupations majeures des entreprises. Le travail comme épanouissement Mais, le mouvement est en réalité plus profond encore. Dans un tel contexte, les entreprises n’ont plus le choix : pour attirer et conserver les talents, le bonheur professionnel des salariés devient crucial. Une vraie question managériale Mais comment relever le défi du bien-être professionnel ? Cultiver l’esprit « laboratoire d’idées » Le bonheur est dans le travail [2] Marketing Magazine, octobre 2010. [4] Etude de la nature de la relation entre la cohésion et la performance dans un milieu footballistique - Yassine Kasdaoui.

INTRODUCTION p.1 PROBLEMATIQUE ET HYPOTHESES p.3 I.

Etude de la nature de la relation entre la cohésion et la performance dans un milieu footballistique - Yassine Kasdaoui

Problématique p.3. Ambiance "cordiale" chez Google. Rémunération, perspective de carrière, et prestige ne font pas tout.

Ambiance "cordiale" chez Google

Aujourd'hui, l'entreprise idéale est aussi, et de plus en plus, celle où il fait bon travailler. Google arrive en tête dans trois classements des entreprises idéales en terme d'"environnement de travail cordial". Sur ces critères, les étudiants issus d'école ou de l'université semblent s'accorder. La firme de Mountain View est vue comme une entreprise où l'ambiance est la plus agréable, tout autant par les élèves des écoles de commerce et d'ingénieurs que par les étudiants en faculté d'ingénieurs. Dans le Top 10 des élèves gestionnaires en université, Google n'occupe "que" la troisième place. Et c'est un succès qui dure : dans l'étude 2010 déjà, Google figurait en tête des classements sur ce critère. Ikea apparaît également en bonne place dans les Top 10 des étudiants en écoles de commerce et d'ingénieurs.

Ces entreprises qui chouchoutent leurs salariés - services généraux. ORLEANS, 18 jan 2014 : Stress professionnel: un médecin du travail reçoit un avertissement par ses pairs. Comment développer la cohésion de groupe et l’efficacité collective ? Quel que soit le secteur d’activité, l’excellence est devenue un leitmotiv où chaque acteur est en quête constante de performance.

Comment développer la cohésion de groupe et l’efficacité collective ?

Depuis de nombreuses années, cette dernière est principalement appréhendée comme un processus individuel. Néanmoins, derrière chaque exploit individuel, chaque record d’un athlète, il y a un énorme travail d’entraînement réalisé avec d’autres sportifs, un staff technique, un manager, etc. Motivation d’équipe : augmenter la cohésion de l'équipe. Cet article est le troisième de la série consacrée à la motivation d’une équipe en entreprise.

Motivation d’équipe : augmenter la cohésion de l'équipe

Aujourd’hui je vous propose une approche visant à motiver votre équipe en travaillant sur la cohésion de celle-ci. De quoi parle t-on au juste ? De motiver un ensemble d’individus - les employés de l’entreprise - en augmentant la cohésion de chacun de ses éléments. Le principe de cohésion d’équipe peut se voir à la lumière de deux définitions. Je vais vous présenter ces deux définitions, m’attarder sur une pour mieux revenir à l’autre. La première définition de cohésion constitue le sens qu’on lui donne communément : forte union des parties constituant un groupe (source: Linternaute).

De quoi parle-t-on ? - Les RPS : c’est quoi. C’est quoi les RPS ?

De quoi parle-t-on ? - Les RPS : c’est quoi

Les risques psychosociaux (RPS) ne sont définis, ni juridiquement, ni statistiquement, aujourd’hui, en France. Ils sont à l’interface de l’individu et de sa situation de travail d’où le terme de risque psychosocial. Sous l’entité RPS, on entend stress mais aussi violences internes (harcèlement moral, harcèlement sexuel) et violences externes (exercées par des personnes extérieures à l’entreprise à l’encontre des salariés). Les accords conclus à l’unanimité par les partenaires sociaux en matière de stress (juillet 2008) et de harcèlement et violence au travail (mars 2010), permettent de s’appuyer sur des définitions relativement consensuelles, qui reconnaissent le caractère plurifactoriel des RPS, admettent l’existence de facteurs individuels mais aussi organisationnels.

Renforcer la cohésion de groupe au sein de l'entreprise pour éviter les risques psychosociaux. Travailler les uns avec les autres, ou les uns contre les autres ?

Renforcer la cohésion de groupe au sein de l'entreprise pour éviter les risques psychosociaux

Les experts en santé au travail associent les risques psychosociaux (RPS) à un isolement social excessif des collaborateurs à leurs postes de travail. Soucieuses de renforcer la cohésion au sein de leurs services et lutter contre les RPS, beaucoup d'entreprises prennent des mesures dont l'efficacité peut être discutée. Ainsi encouragent-elles la multiplication de réunions de toutes sortes (de service, du personnel…) ou d'évènements se voulant conviviaux (fêtes, restaurants…) pour tenter de rompre les situations de solitude.

Si l'utilité de ces réunions est évidente, leur caractère systématique et prescrit, dans des organisations où l'entraide et la solidarité sont mises à mal, inspire la méfiance. Ainsi les collaborateurs sont-ils nombreux à fustiger la « réunionite » dont serait atteinte leur entreprise, ou à renâcler à prendre part à des évènements qui n'ont pour eux de convivial que le nom. A voir également. Etude de la nature de la relation entre la cohésion et la performance dans un milieu footballistique - Yassine Kasdaoui. Comment trouver une bonne cohésion de groupe. 534 partages Partager sur facebook Tweeter Batailles d’égos, de personnalités, conflits relationnels, pression des adversaires, des médias… Autant d’obstacles entravant le chemin de l’excellence pour un collectif.

Comment trouver une bonne cohésion de groupe

Développer la cohésion d’équipe : Un séminaire de motivation d'équipe sur mesure -Développement des performances des dirigeants, des managers, des équipes et des organisations. [Total : 4 Moyenne : 3.8/5] La cohésion d’équipe – à quoi ça sert ?

Développer la cohésion d’équipe : Un séminaire de motivation d'équipe sur mesure -Développement des performances des dirigeants, des managers, des équipes et des organisations

Le succès d’une entreprise, d’un groupe projet… repose avant tout, sur la cohésion d’équipe, de ses équipes. Un élément que les managers oublient parfois. Développer la cohésion d’équipe est souvent à l’origine de la demande de nos clients. Même si cela n’est pas formulé au départ de notre mission, il suffit de quelques entretiens (ou séances de coaching) le plus souvent pour faire apparaitre ce besoin.

Transformer une équipe, la rendre plus efficace, plus performante, c’est pouvoir sortir du « Je » et parler de « Nous », créer des relations d’engagement commun, de responsabilité, de communication efficace et trouver ensemble des solutions aux problèmes dans le quotidien.