background preloader

Chadeber2

Facebook Twitter

DOSSIER. Voca tpe fini. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. Afficher l'image d'origin. 8intro tpe. De nouvelles limites sur la hausse du niveau des océans. La montée des mers pourrait atteindre 2 mètres d'ici à 2100 avec un réchauffement de 5 °C.

De nouvelles limites sur la hausse du niveau des océans

Plus la Terre se réchauffe, plus le niveau des océans monte. Le fait est acquis depuis longtemps. Cette hausse, déjà constatée par les observations satellites, est provoquée par plusieurs phénomènes: la dilatation thermique des océans, la fonte des glaciers de montagne et celle des calottes polaires (Antarctique et Groenland). Les activités humaines, leurs impacts, la crise environnementale globale et les crises humaines. Il existe des liens entre les activités humaines et notre culture moderne, les différents types d’impacts que ces activités induisent, les crises environnementales majeures qui frappent la Terre et les impacts sur les populations.

Les activités humaines, leurs impacts, la crise environnementale globale et les crises humaines

Ces liens nous font comprendre que nous devons adopter au plus vite de nouveaux modes de vie qui respectent le fonctionnement des processus terrestres et l’intégrité de la nature. Les activités humaines sont à l’origine des problèmes environnementaux qui affligent la planète et les êtres humains. Il y a aussi cinq facteurs aggravants, d’ordre « culturels » pris dans son sens large, qui sont la croissance démographique, la croissance de la richesse de certaines populations, l’innovation technologique (complexification), les failles de la gouvernance et le comportement social. Ces activités humaines ont trois catégories principales d’impacts (ou conséquences directes), soient : Qui nous sommes - Bon pour le Climat. Fondée en décembre 2014 par Jean-Luc Fessard, journaliste spécialiste du développement durable (L’Hôtellerie Restauration), avec le soutien de François Pasteau, Chef de l’Epi Dupin (Paris 6ème), l’association « Bon pour le climat » propose des actions concrètes et positives pour changer nos pratiques alimentaires afin de préserver la planète et son climat.

Qui nous sommes - Bon pour le Climat

Partant du constat que notre alimentation représente 30% des gaz à effet de serre que nous émettons, notre action vise à réduire cet impact de moitié en accordant une place plus restreinte à la viande et en misant sur la réalisation d’une cuisine « responsable » respectant trois critères : la saison, le local, le végétal. Les énergies renouvelables.

Qu’est-ce qu’une énergie renouvelable ?

Les énergies renouvelables

Une énergie est dite renouvelable lorsqu'elle est produite par une source que la nature renouvelle en permanence, contrairement à une énergie dépendant de sources qui s’épuisent. Les énergies renouvelables sont très diverses mais elles proviennent toutes de deux sources naturelles principales : le Soleil : il émet des rayonnements transformables en électricité ou en chaleur, il génère des zones de températures et de pression inégales à l’origine des vents, il engendre le cycle de l’eau, il permet la croissance des plantes et la génération de la biomasse ; la Terre, dont la chaleur interne peut être récupérée à la surface.

L’énergie hydraulique des grands barrages est aujourd’hui la première des énergies renouvelables. Le caractère renouvelable de ces énergies, leur faible émission de déchets, de rejets polluants et de gaz à effet de serre sont des avantages. NOS MODES D'ACTION. Depuis 1973, le WWF France contribue à faire bouger les lignes par son action comme le prouvent par exemple 25 ans d'engagements pour une "Loire Vivante" ou la création de deux milliards d’hectares d’aires protégées dans le monde.

NOS MODES D'ACTION

Concrétiser ses projets est l’objectif de tout un chacun. Mais pour passer du rêve à la réalité et finalement avoir un sens, cette action doit aussi s’appuyer sur un travail de concertation, d’influence et de négociation. Aujourd’hui, il est urgent de mettre un frein à la dégradation de l’environnement naturel de la planète. Notre engagement, c’est donc de nous confronter au réel, parce qu’un changement est nécessaire, dès maintenant.

Résultat de recherche d'images pour "fermer le robinet&quot. COP22 : l’opportunité de combler le fossé entre les objectifs fixés et les actes. La COP22 est officiellement lancée.

COP22 : l’opportunité de combler le fossé entre les objectifs fixés et les actes

Lors de ces négociations sur le climat qui se déroulent ces deux prochaines semaines à Marrakech, les gouvernements doivent passer des promesses de l’Accord de Paris aux actes. Si les dirigeants ont pris conscience que la transition énergétique mondiale est inévitable pour limiter le réchauffement climatique en deçà de 1,5 degré, les contributions actuelles des États sont largement insuffisantes. Le Programme des Nations unies pour l’environnement l’a rappelé aux gouvernements jeudi dernier : même dans le cas où ces contributions étaient appliquées dans leur totalité, le monde assisterait à une augmentation moyenne des températures globales 2 fois supérieure à la limite fixée dans l’Accord de Paris.

Les gouvernements doivent se mettre d’accord sur des mesures additionnelles pour renforcer leur engagement pour le climat avant 2020, en gardant toujours à l’esprit la cible de 1,5 degré de réchauffement. Diapo. 6 gestes pour lutter. Comment lutter contre le réchauffement climatique ? Pouvez-vous nous parler des conclusions du GIEC ?

Comment lutter contre le réchauffement climatique ?

A.R. . : Ces conclusions sont inquiétantes. Sur les 12 dernières années, 11 figurent parmi les plus chaudes de notre histoire. Le réchauffement climatique s'est donc fortement accéléré cette dernière décennie.