background preloader

Chachoux_0513

Facebook Twitter

Les célébrités et les influenceurs beauté assoient leur position dans la cosmétique. Le paysage hautement digitalisé dans lequel elles évoluent et la compréhension du fait que les consommateurs se basent de plus en plus sur des recommandations et des reviews d’influenceurs beauté, ont poussé les marques cosmétiques de cette nouvelle ère à changer de stratégie: de la publicité traditionnelle elles sont à présent passées aux collaborations avec des célébrités et des influenceurs.

Les célébrités et les influenceurs beauté assoient leur position dans la cosmétique

Que ce soit à travers des tutoriels ou des vidéos “unboxing”, l’industrie s’appuie grandement sur les célébrités et autres leaders d’opinion. Nous avons d’ailleurs relevé dans notre tout dernier eBook Beauty Redefined des données soulignant que ces influenceurs beauté maîtrisant la sphère digitale représentent la “voix” la plus importante pour les marques de cosmétiques : 80% des activités marketing de ces marques trouvent leur source dans les médias sociaux, contre une proportion de 40% seulement pour leurs homologues de la mode et du luxe. Marques cosmétiques de célébrités 1. L'hiver, la meilleure saison pour la cosmétique bio. En plus d'être une super saison d'un point de vue alimentaire (in tartiflette we trust !)

L'hiver, la meilleure saison pour la cosmétique bio

, l'hiver constitue un excellent moment pour passer à la cosmétique naturelle et bio labellisée. On vous explique pourquoi. La cosmétique bio labellisée, l'idéal pour les instants cocooning de l'hiver La cosmétique bio labellisée est une bonne compagne pour l'hiver. Un peu comme le plaid en grosses mailles qui envahit Instagram chaque année et dans lequel on a plaisir à s'emmitoufler pour regarder la télé. Ce que je veux dire par cette métaphore, c'est que l'hiver, c'est LA saison des dimanches cocooning par excellence. Le souci, c'est qu'en misant sur de mauvais produits, il est possible de faire plus de mal que de bien. Qui sont les consommateurs de cosmétiques bio ? - Article de Février 2017. Au mois d'avril 2016, le cabinet Simon Kucher&Partners a ainsi publié les résultats d'une étude réalisée au mois de février 2016 auprès de 1000 femmes françaises, en partenariat avec Research Now.

Qui sont les consommateurs de cosmétiques bio ? - Article de Février 2017

Qui sont les consommateurs de cosmétiques bio ? - Bio & responsable. Cosmebio, en partenariat avec Organics Cluster, a fait réaliser une étude par Senseva et Opinion Way afin de dresser un portrait précis des consommateurs de cosmétiques bio.

Qui sont les consommateurs de cosmétiques bio ? - Bio & responsable

Elle a été réalisée, selon la méthode CAWI, auprès d’un échantillon représentatif de la population française âgée de 18 ans et plus: 1076 personnes ayant achetés des produits bio entre mars 2015 à mars 2016 ont été interrogées. Cinq profils d'acheteurs ont ainsi été identifiés. 1. Les ambassadeurs engagés Sans surprise, le groupe le plus important (33% des personnes interrogées) est constitué par des consommateurs engagés, croyant fortement aux bénéfices des produits bio. 98% d’entre eux d’ailleurs choisissent des cosmétiques portant un label qui leur garantit de ne pas trouver de produits chimiques. 2.

En 2018, on passe au naturel ! – Euro Marketing. Par Sarah Bergeron, Rose-Ann Castonguay, Eve Giroux Larkin, Catherine Rocheleau et Frédérique Tourville Une récente tendance gagne en popularité dans le secteur de la beauté : les cosmétiques à base de composantes naturelles et végétales.

En 2018, on passe au naturel ! – Euro Marketing

Comme la beauté n’a pas toujours été synonyme de santé, l’attrait pour les cosmétiques doux à la fois pour la peau et l’environnement est plutôt nouveau. La présente décennie assiste au développement d’une génération de consommateurs notamment plus conscients et plus préoccupés par ce qui les entoure. C’est donc avec une attitude plus concernée que ces derniers réalisent que les produits de soin qu’ils utilisent depuis tant d’années sont trop souvent conçus avec des ingrédients artificiels, apportant ainsi des risques à leur peau et leur santé en général. Ce n’est également pas sans crainte que des géants tels que L’Oréal, ou encore MAC, se lancent dans ce nouveau marché nécessitant une approche bien différente de ce qui a été fait par le passé ! [Dossier] L'hygiène-beauté bio s'enracine - DPH (Droguerie, parfumerie, hygiène) Achat produits biologiques non alimentaires France 2018. Cosmétiques : le boom du bio ?

Cosmétiques bio : la beauté s’envisage au... - Grande Distribution et consommation. C’est une tendance globale.

Cosmétiques bio : la beauté s’envisage au... - Grande Distribution et consommation

Le cabinet Kline prévoit que, jusqu’en 2019, la croissance du marché mondial des cosmétiques naturels sera de 10% par an. Le terme générique « naturel » regroupe ici les cosmétiques inspirés de la nature, ceux contenant des ingrédients naturels ou ceux issus de la filière biologique. « Bio, naturel, respectueux de l’environnement, éthique… La variété des termes employés est très grande, sans parler de la multiplication des labels. Tout cela apporte de la confusion et peut freiner le développement de ces cosmétiques, remarque Philippe Jourdan, PDG de Promise Consulting.

Les actifs mis en avant ne sont pas toujours bien compris par les néophytes. » Et dans cette jungle de dénominations, il est difficile de réellement évaluer la taille du marché. Les panélistes se concentrent donc uniquement sur les cosmétiques présentant une allégation bio. Aucun profil « type » ne se dégage Le logo qui rassure « Le profil des acheteurs est étonnamment peu atypique.

Le marché français des cosmétiques bio et naturels. Les cosmétiques bio et naturels, un marché de niche suscitant les convoitises Les cosmétiques bio et naturels demeurent une niche. Toutefois, sur un marché français de la beauté mature, ils se distinguent en affichant depuis 2005 une progression de leur chiffre d’affaires de près de 30 % en moyenne annuelle.

Cette très forte croissance aiguise les appétits. Alors que le marché était essentiellement animé par des marques de niche et de spécialistes, les nouveaux entrants affluent en nombre : -Il existait 40 marques de cosmétiques bio en France en 2006. Elles étaient 235 mi-2010 ; -Les grands industriels des cosmétiques, à la recherche de relais de croissance, ont lancé leurs gammes bio, à l’instar de Lascad, très active dans le domaine ; -Les distributeurs ont eux aussi développé des MDD bio : GSA (Carrefour, Casino, Auchan, Monoprix, etc.), acteurs de la distribution sélective (Sephora, Marionnaud, etc.), H&M …

Chiffre d'affaires des cosmétiques bio et naturels en France. Les ventes de cosmétiques bio en France 425.000.000 euros En 2011, le chiffre d’affaires du marché s’élevait environ à 450 millions d’euros en 2012, contre 425 M€ en 2011, contre 379 millions en 2010.

Chiffre d'affaires des cosmétiques bio et naturels en France

Il devrait atteindre 9 milliards en 2018 (1) En 2012 par les cosmétiques naturels s’élevait à 380 millions d’euros. Si on additionne les cosmétiques d’origine naturelle (natural-inspired) le marché devrait atteindre près de 450 millions d’euros en 2013 (source Cosmebio)