Energie

Facebook Twitter

Controlling Plasma To Revolutionize Energy Generation And Storage. April 17, 2013.

Controlling Plasma To Revolutionize Energy Generation And Storage

Energy. Connaissance des énergies : infos pétrole,énergie renouvelable,photovoltaïque. 01/11 > BE Italie 99 > Produire de l'énergie à partir d'hydrogène en froissant du graphène. EnergieProduire de l'énergie à partir d'hydrogène en froissant du graphène Froisser un feuillet de graphène pourrait être la solution pour emmagasiner de l'hydrogène de manière efficace et économique, à des fins énergétiques.

01/11 > BE Italie 99 > Produire de l'énergie à partir d'hydrogène en froissant du graphène

Une étude menée par des chercheurs de l'Institut des Nanosciences du Conseil National des Recherches, montre qu'en contrôlant le plissement du graphène, il est possible de lui faire absorber puis libérer de l'hydrogène. Le résultat a été publié dans la revue Journal of Physical Chemistry. L'hydrogène, qui pourrait être le principal combustible du futur pour une énergie propre et efficiente, est difficile à accumuler et à conserver.

Cette problématique occupe de nombreuses équipes de recherche à travers le monde, mais souvent, les solutions proposées se heurte au problème de la phase finale, lorsque l'hydrogène doit être libéré, car cette manipulation nécessite des pressions et températures très élevées, et entraine un gaspillage énergétique important. L’énergie durable — Pas que du vent. ENERGIES. Projet Energie (ateliers CM) Underconstruction. Transition énergétique. Une feuille artificielle qui peut chauffer une maison. Des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) ont développé une feuille artificielle qui produit de l’énergie dix fois plus vite que la photosynthèse naturelle, et qui pourrait créer assez d’énergie pour chauffer une maison pendant un jour.

Une feuille artificielle qui peut chauffer une maison

Un scientifique nommé John Turner avait déjà créé la première feuille artificielle il y a plus d’une décennie, mais celle des chercheurs du MIT est plus petite, plus puissante et moins chère que celle de Turner. Le professeur Daniel Norcera a récemment présenté son modèle lors du meeting annuel de l’American Chemical Society en Californie. Il s’agit d’un appareil solaire sophistiqué de la taille d’une carte à jouer que l’on laisse flotter dans un récipient d’eau. Un peu à la manière de la photosynthèse réalisée par une feuille naturelle, la feuille utilise la lumière du soleil pour séparer les deux composants essentiels de l’eau, l’oxygène et l’hydrogène, qui sont ensuite utilisés pour produire de l’électricité. Wireless Solar Water Splitting Using Silicon-Based Semiconductors and Earth-Abundant Catalysts. We describe the development of solar water-splitting cells comprising earth-abundant elements that operate in near-neutral pH conditions, both with and without connecting wires.

Wireless Solar Water Splitting Using Silicon-Based Semiconductors and Earth-Abundant Catalysts

The cells consist of a triple junction, amorphous silicon photovoltaic interfaced to hydrogen- and oxygen-evolving catalysts made from an alloy of earth-abundant metals and a cobalt|borate catalyst, respectively. The devices described here carry out the solar-driven water-splitting reaction at efficiencies of 4.7% for a wired configuration and 2.5% for a wireless configuration when illuminated with 1 sun (100 milliwatts per square centimeter) of air mass 1.5 simulated sunlight. TINA énergétique. Le débat qui a naturellement suivi la catastrophe humanitaire du tsunami aux 10 000 victimes les problèmes de la centrale de Fukushima a donné une terrifiante illustration de l’incompétence scientifique de nos politiques et de leur manque total de vision quantitative sur le long terme.

TINA énergétique

Dvanw, de façon prémonitoire, nous avait rappelé l’ésotérisme intrinsèque de la science, rejoignant ainsi la fameuse citation d’Arthur C. Clarke comme quoi toute technologie assez avancée devient indistinguable de la magie. Magie noire en l’occurrence dans le cas de la radioactivité et du nucléaire du côté gauche de l’échiquier politique, compensée par l’invocation de la magie blanche des fameuses “alternatives” dont on lit partout qu’elles existent mais dont on ne trouve guère de trace nulle part. Au risque peut-être d’être trop général, pensons donc global. World Renewables in Primary Consumption.

Energies fossiles

Electricité. Antinuke. Nucléaire. Des scientifiques créent la pile du futur accidentellement. Deux scientifiques de l’université de Californie à Los Angeles ont créé par hasard une pile super-puissante et biodégradable lors de leurs travaux sur le graphène, rapporte le site Co.Design.

Des scientifiques créent la pile du futur accidentellement

Les résultats de leur recherche ont été publiés dans la revue Nature. Le graphène est un matériau révolutionnaire découvert en 2004 qui a permis à ses inventeurs de remporter le Nobel de physique en 2010. Composé d'atomes de carbone, il est transparent, très résistant, et pour l'instant le meilleur conducteur électrique connu à ce jour. C'est en cherchant une manière plus pratique de fabriquer du graphène que Richard Kaner et Maher El-Kady ont mis au point le «super-condensateur»: une nouvelle pile flexible, superpuissante et biodégradable qui pourrait bien être la potentielle alimentation des gadgets ou systèmes électroniques de nouvelle génération. Les scientifiques expliquent leur découverte dans une vidéo de présentation: publicité Devenez fan sur , suivez-nous sur.

Deaths per TWH by energy source. Comparing deaths/TWh for all energy sources I wrote this back in 2008 and with one new death that is somewhat nuclear energy related (a death at one of the japanese nuclear plants following the 8.9 earthquake) the statistics are not changed.

Deaths per TWH by energy source

Japan should have had sealed backup diesel generators or updated some of their designs. However, nuclear still compares very, very well to the other energy sources.