background preloader

Antipub

Facebook Twitter

Des couloirs de métro libérés de la PUB. Samedi 7 février 2015, un collectif anonyme a sévi à nouveau dans les couloirs du métro, remplaçant des affiches publicitaires par des affiches d’expression libre. Cette réappropriation d’un espace public est une pratique régulière plutôt appréciée des usagers du métro parisien. Les thèmes abordés dans leurs affiches sont assez variés, allant de l’antipublicité en passant par la défense de l’environnement et bien d’autres luttes politiques (les dérives sécuritaires et la loi Macron en prennent pour leur grade).

Certaines semblent être des réflexions sur la solitude, l’amitié et le sens de la vie en général (rien que ça !). Rappelons quelques chiffres et infos pertinentes : Les revenus publicitaires ne représentent pas même 2% du budget de la RATP et ne lui sont donc pas du tout indispensables. Avec 144 mètre carré en moyenne par station, le métro parisien détient le record mondial de la concentration publicitaire. Adblock plus : chevalier blanc, ou chevalier gris ? Adblock Plus, chevalier blanc ET rançonneur ? C'est ce qu'affirme Rue89 ce matin dans un billet, qui s'appuie sur un article du Financial Times, dans lequel il est question des contradictions apparentes d'Adblock Plus, qui accepterait l'argent de Google, Amazon et Microsoft pour que leurs publicités ne soient pas bloquées. > Cliquez sur l'image pour un gros plan < Méchant Adblock Plus ! C'est Rue89 qui l'écrit ce matin : "Ce 1er février, le Financial Times est venu confirmer la rumeur qui n’en était plus vraiment une : oui, de grandes firmes américaines paient pour ne pas voir leur publicité filtrée par Adblock Plus".

Une confirmation donc, mais pas un scoop. Fin 2013, Till Faida, co-fondateur d'Adblock Plus, confiait déjà, dans une tribune publiée sur Rue89 : "Nous facturons à quelques grandes entités, dont les publicités sont conformes à nos normes, le fait de les placer dans notre liste blanche – nous devons nous-mêmes générer des revenus pour maintenir un produit si sophistiqué". Comme Grenoble, Paris bientôt ville sans pub. 18:09 PUBLICITE - En janvier, la ville de Grenoble deviendra la première grande ville européenne à se débarrasser de la publicité urbaine.

À Paris, une telle opération serait-elle possible ? Des rues sans publicité pour le rouge à lèvres dernier cri ou pour le dernier téléphone à la mode ? C'est possible et à partir du mois de janvier, ce sera une réalité à Grenoble. Sous l'impulsion du maire écologiste Eric Piolle, la ville va démonter ses 326 panneaux publicitaires, choisissant de ne pas renouveler son contrat avec la société JC Decaux, révèle le JDD du 23 novembre.

Tout en éliminant les panneaux publicitaires de quatre mètres sur trois, l'idée est de développer l'affichage libre de petit format, non commercial, pour les associations, les mouvements politiques et les simples citoyens. Velibs et palissades Pascal Julien, conseiller de Paris et élu EELV à la mairie du 18e arrondissement, salue l'initiative du maire de Grenoble. Frais de protocole. « Démarquons-nous ! », le festival des luttes antipublicitaires s'installe à Paris. « Démarquons-nous ! ». C’est l’appel lancé par plusieurs organisations et personnes du mouvement antipub, « à l’heure ou les dispositifs publicitaires sont de plus en plus intrusifs et liberticides ». Ensemble, ils organisent un festival des luttes antipublicitaires à Paris du 13 au 16 novembre 2014.

Théâtres, actions, projections, débats, échanges… Basta ! Relaie l’appel et le programme. Résistance à l’Agression Publicitaire (R.A.P.) [1], Paysages de France, les Reposeurs, Casseurs de Pub, l’Église de la Très Sainte Consommation et le Collectif des Déboulonneurs organisent plusieurs jours d’événements : rencontres, projections, actions et spectacles. Nous vous invitons à venir vous informer, nous soutenir et agir pour le respect de la liberté de recevoir et de ne pas recevoir de messages publicitaires. Pour les quatre jours du festival, la majorité des rendez-vous seront dans « Le Jardin d’Alice », 20 rue de Reuilly, métro Reuilly Diderot / Faidherbe Chaligny. Au programme : Plus créatifs que les publicitaires, les casseurs de pub | VivelaPub. La publicité n’a pas que des amis, loin de là.

Avec l’avènement d’Internet, la résistance est de mieux en mieux organisée (voir Brigade anti pub ou Résistance à l’agression publicitaire). Pour protester contre « l’agression » de la pub, le meilleur moyen est de jouer sur le même terrain qu’elle : saboter son message en le détournant de son sens initial. Voici une sélection de quelques détournements originaux, qui prouvent que les casseurs de pubs savent parfois être créatifs et drôles. Dans le métro Le meilleur terrain de jeu pour les antipub est sans nul doute le métro et ses grandes affiches vues par des millions de passagers tous les jours. La publicité dans les couloirs et sur les quais a de nombreux détracteurs, surtout depuis l’apparition d’écrans animés. Message de prévention de la RATP tagué (DR) Pour certains, le vide est mieux que la publicité. Les utilisateurs prennent la parole Campagne « Liberté d’expression » de la RATP en 2004 (DR) En 2004, nouvelle expérience similaire.

RAP (Résistance à l'Agression Publicitaire) ACTION ANTIPUB. Rue89. Tribune Le 17 octobre 2003, près de 300 Parisiens investissent le métro pour une action antipub de grande ampleur. Munis de pots de peinture, de marqueurs et de bombes, ils recouvrent de slogans et de dessins plus de 2 000 affiches. Trois autres actions de ce type sont organisées dans les semaines suivantes, la plus grande regroupant plus de 1 000 activistes. Au total, 9 000 affiches sont barbouillées en quelques semaines. « Le public lui-même se soumet » J’ai rejoint le mouvement au cours du deuxième rendez-vous, le 7 novembre.

La vingtaine tout juste derrière moi, je n’avais jusqu’alors que très peu réfléchi à l’impact de la publicité. En 1997, dans Le Monde de l’éducation, l’académicien Michel Serres dénonce « la marée hurlante des affiches les plus horribles » et s’étonne : « Le public lui-même se soumet et ne fomente jamais de réunion ni de forme de foule en proie à une ire prophétique pour détruire et brûler ces panneaux honteux et leurs auteurs au milieu. » Pinkstinks, la relève du féminisme allemand. C'est l'un des nouveaux visages du féminisme outre-Rhin. Le collectif Pinkstinks ("le rose pue"), créé il y a tout juste un an, s'emploie, pour l'heure, à combattre le sexisme dans la publicité.

Ses membres, femmes et hommes, se battent pour imposer une loi. Rencontre. Ce 1er septembre, sous le soleil berlinois, la jeune association Pinkstinks a réussi à attirer un millier de personnes et de nombreux journalistes devant la porte de Brandebourg, pour un rassemblement festif destiné à dénoncer le sexisme dans les publicités. Sur scène, la présidente, Stevie Schmiedel, une jeune maman habillée de jaune, lance un appel à la diversité devant une foule bigarrée, composée de femmes bien sûr, mais aussi de nombreux hommes: Venez comme vous êtes, grosses ou minces, blondes ou brunes, hétéro ou homo. Nous avons besoin de plus de diversité! " Pinkstinks, qui signifie littéralement "le rose pue", est la petite sœur d’une association britannique du même nom créée en 2009. Au non de la rose Au contraire. #antipub | Info et action contre le système publicitaire.

Partager le regard - Le texte / Les signataires. « Un autre web, sans pub, est possible » - Tribune. Free vient de désactiver le blocage de la publicité qu’il avait mis en place par défaut pour ses clients. Les éditeurs de presse en ligne voient dans ce système anti-pub « une atteinte au principe de neutralité du Net ». Les associations Résistance à l’agression publicitaire et Surfez couverts demandent au contraire à ce que le blocage des publicités soit généralisé sur tous les navigateurs Internet afin de « garantir la liberté de réception de l’internaute ». Basta ! Relaie leur tribune, pour que ce débat puisse être approfondi. En janvier 2013, le fournisseur d’accès internet Free avait bloqué par défaut la publicité pour ses clients pendant quelques jours, protégeant plus de cinq millions d’internautes de l’agression publicitaire.

Liberté d’intrusion contre liberté de réception Free, par cette action, a engagé bien malgré elle, un débat sur la pollution visuelle et mentale due à la publicité sur Internet. La pub, une taxe cachée Gaspillage et encombrement Un autre web est possible. Tristan Nitot (Mozilla) : "Nous ne sommes pas des extrémistes anti-pub" Avec Firefox 22 qui sortira en juin prochain, la fondation Open Source planche sur un dispositif de blocage des cookies tiers. Mais que recouvrira précisément ce mécanisme potentiellement hostile aux publicités en ligne ?

JDN. Vous avez annoncé le blocage par défaut des cookies tiers dans Firefox 22 qui sera lancé le 25 juin prochain. Que répondez-vous aux acteurs de la publicité en ligne qui s'érigent contre cette décision ? Tristan Nitot. Qu'entendez-vous précisément par "cookies tiers" ? Il s'agit de tous les cookies poussés par des sites que l'internaute n'a pas visités, et avec lesquels il n'a eu aucune interaction. Précision importante, Firefox n'effacera pas les anciens cookies tiers qui pourront donc toujours être exploités. "Un ancien vice-président de l'IAB a salué notre initiative" Dans le fond, ce débat n'est pas nouveau. Une récente étude d'Ovum a montré que 68% des internautes choisiraient de ne pas être pistés s'ils le pouvaient. Là encore, c'est un malentendu. Le mouvement « antipub » prend de l'ampleur sur le Net. Surfez Couvert. Adblock Plus : surfez sans désagrément.

Trueblock Plus -- Adblock Plus Without The Ads. Adblock Plus ou l’extension qui valait trois milliards… de perdus pour Google & Co ! « Nous vous proposons aujourd’hui de partir à la rencontre de « la plus destructrice force d’Internet ». À priori cela peut sembler exagéré pour une simple extension d’un navigateur. Il y a pourtant du vrai, car si nous nous retrouvions tous à l’utiliser un géant comme Google ferait plus que vaciller sur son socle. Il s’agit de l’application Adblock Plus qui une fois installée sur Firefox ou Chrome ne réalise qu’une seule chose mais quelle chose : faire disparaître la publicité sur les sites visités ! Pour les internautes que nous sommes c’est une bénédiction, mais pour tous ceux dont le modèle économique repose avant tout sur l’affichage de publicités c’est une terrible menace potentielle (Google, mais aussi Facebook, Yahoo!

Sauf que rien n’est simple en ce bas monde. Pour certains utilisateurs ce fut un tremblement de terre, voire une trahison (près de 500 interventions sur le journal LinuxFr dédié mine de rien !). Découvrez l’arme de destruction massive d’Internet « Oui. Like this: Supprimer la publicité sur internet - TOUT&1Art. Vivre sans publicité ? Quelle liberté de penser et quel bonheur ! Sur internet c'est tout à fait possible... Un petit article qui n'a rien à voir avec tout le reste, juste vous faire profiter d'une petite découverte que j'ai faite récemment sous la forme d'une géniale option de firefox (mon navigateur favori) permettant d'éliminer systématiquement et durablement TOUTES les publicités et autres ajouts inconfortables ralentissant le chargement que l'on peut trouver sur beaucoup de sites.

Le net évoluant en permanence, il est possible que les exemples donnés ci-après soient devenus caduques. Cet outil nécessite que vous ayez au préalable téléchargé firefox. Et voilà. Je vais maintenant vous montrer pourquoi je préfère Firefox à internet explorer. Ici, les pubs (idiotissimes) ne m'intéressent pas. Dans la fenêtre qui apparaît, je clique sur "informations sur la page" (cette fonction n'existe QUE dans firefox). ...je choisi l'onglet "permissions" que je règle exactement comme ci-dessus. Adblock Plus débarque sur Android pour bloquer les pubs dans les applications et sur le web. Mardi 27 novembre Mobiles et PDA - 27 novembre 2012 :: 10:02 :: Par Adblock Plus, une des extensions les plus populaires sur Firefox et Chrome, vient de lancer son application Android qui permet de bloquer les publicités dans les applications et sur le web. L’application, déjà disponible sur le Google Play, est compatible avec une bonne partie des smartphones et des tablettes car il faut utiliser au minimum Android 2.1 (Éclair).

Elle fonctionne en arrière-plan même pour les appareils qui ne sont pas rootés mais le filtrage est forcément un peu limité. Après avoir téléchargé l’application, il suffit de l’exécuter au moins une fois pour effectuer la procédure de configuration : à savoir activer ou désactiver le filtrage et choisir sa liste de filtres préférée. Ensuite, Adblock Plus est définitivement prêt à bloquer (ou pas) les publicités… Adblock Plus possède trois modes principaux : télécharger Adblock Plus sur le Google Play (source) Vie privée : Disconnect.me bloque le reciblage publicitaire. La publicité sur le web ne cesse d’évoluer. D’un côté, les plateformes comme Facebook, Twitter ou encore Tumblr intensifient leurs stratégies de monétisation, à travers entre autres le native advertising.

De l’autre, les navigateurs renforcent leur sécurité, avec des recherches cryptées par défaut, dont les mots clés n’apparaissent plus dans Google Analytics (les fameux « not provided »). Enfin, ces navigateurs sont de plus en plus nombreux à instaurer une fonctionnalité « Do not track », en partenariat avec les géants du web que sont Yahoo, AOL ou encore Twitter. Tout comme lors de la levée de boucliers envers Free lorsque ce dernier a implémenté un bloqueur de publicité par défaut sur sa Freebox, les professionnels de la publicité en ligne s’opposent à ce genre d’initiative, qui sont à l’opposé de leurs stratégies et leur intérêt. Disconnect.me fait parler de lui grâce à son passage en version 2, cette mise à jour est axée notamment sur l’optimisation.

Make the web faster, more private, and more secure | Disconnect 2. La publicité peut avoir des effets nocifs sur la société. Le jugement des "Déboulonneurs" de pub, accusés d'"atteinte à la liberté d'expression", est rendu mardi. Des chercheurs défendent "la liberté de (non) réception des citoyens". Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Guillaume Dumas, Mehdi Khamassi, Karim Ndiaye, Yves Jouffe, Luc Foubert et Camille Roth, chercheurs en sciences cognitives et sociales "Il serait inique que des barbouilleurs animés par un esprit civique de dépollution des images soient poursuivis et condamnés, alors que tant d'ignominies dues à la recherche du profit maximum sont tolérées.

" Edgar Morin. Le 3 avril, huit personnes du collectif "les Déboulonneurs" comparaissaient à la chambre d'appel correctionnelle de Paris pour avoir barbouillé des panneaux publicitaires. Les sciences cognitives et sociales (neurosciences, psychologie et sociologie notamment), disciplines dont nous relevons, tendent à montrer que la publicité biaise nos comportements les plus automatiques, y compris de façon inconsciente. AntiPub. Antipub. Franciliens mobilisez-vous contre la publicité dans le métro jusqu'au 23 juin 2013 ! | Les Reposeurs. Planète Antipub. Mondialisons l'action contre la publicité ! Antipub. Facebook.

Soutien aux déboulonneurs. Six militants des Déboulonneurs relaxés pour une action anti-pub. Six militants des Déboulonneurs relaxés pour une action anti-pub PARIS - Six membres du collectif anti-pub des Déboulonneurs, poursuivis pour avoir barbouillé en 2009 des panneaux publicitaires à Paris, ont été relaxés lundi par le tribunal correctionnel de Paris.

C'est la deuxième fois que la justice rend une telle décision. En 2010, huit membres du collectif avaient déjà été relaxés au nom de la liberté d'expression, mais le parquet avait fait appel. La cour d'appel de Paris avait finalement condamné deux d'entre eux à une amende de 200 euros d'amende en juin 2012. Lundi, le tribunal correctionnel a retenu l'état de nécessité invoqué par les prévenus et de la liberté d'opinion définie par l'article 11 de la Déclaration des Droits de l'Homme.

L'un des prévenus, Yvan Gradis, a expliqué qu'à titre personnel, il arrêtait les actions de barbouillage, consistant à inscrire des slogans hostile à la publicité sur des panneaux d'affichage, pendant un an. Oui monsieur le juge, j’ai désobéi aux écrans pub, j’assume tout ! Casseurs de pub. Adbusters Culturejammer Headquarters | Journal of the mental environment. Résistance à l'agression publicitaire. Communiqué - Action parisienne contre les écrans publicitaires. R.A.P.auForumSocialMondial : un album sur Flickr. Brigade AntiPub. BAP - Zombies.

VNR : un album sur Flickr. Vermibus. NO-AD. Vermibus Process. Comment bâcher les panneaux publicitaires. Pétition Halte à l'invasion publicitaire dans le métro parisien ! Zero Watt ! Le parti de gauche déboulonne les pubs. Non-Sign II. Anti-pub.