Soleil : le champ magnétique de notre astre va prochainement s'inverser Soleil : le champ magnétique de notre astre va prochainement s'inverser Comme tous les 11 ans environ, le champ magnétique de notre étoile, le Soleil, est sur le point de s'inverser. Un phénomène important pour le système solaire. Avez-vous déjà partagé cet article? Partager sur Facebook Partager sur Twitter Quelque chose d'important est sur le point de se produire dans notre système solaire : d'ici peu, le champ magnétique du Soleil va s'inverser, et ses pôles s'intervertir, a annoncé la NASA dans un communiqué.
The Sun's Magnetic Field is about to Flip The Sun's Magnetic Field is about to Flip The Sun's Magnetic Field is about to Flip August 5, 2013: Something big is about to happen on the sun. According to measurements from NASA-supported observatories, the sun's vast magnetic field is about to flip. "It looks like we're no more than 3 to 4 months away from a complete field reversal," says solar physicist Todd Hoeksema of Stanford University. "This change will have ripple effects throughout the solar system." The sun's magnetic field changes polarity approximately every 11 years.
GONG H-Alpha Network Monitor
Ces jours-ci, quand l’observatoire de la Nasa a annoncé qu’un trou à la surface du soleil pourrait perturber les communications terrestres, voire engendrer des coupures électriques, des dysfonctionnements de GPS et de mobiles en Europe, on a d’abord cru à une blague... Puis on s’est renseignés. Le Solar Dynamics Observatory (SDO), observatoire solaire de la Nasa, vient d’observer un grand trou coronal apparu dans l’hémisphère Nord du soleil (en bleu foncé sur l’image). Il s’agit d’une zone où du plasma solaire – constitué d’ions et d’électrons – est projeté au-delà de sa couronne solaire. Cette « surface coronale massive, l’une des plus grandes que nous ayons vues en plus d’un an », pourrait engendrer des vents importants et très mobiles au sein du système solaire, indique le site de la Nasa (site sur lequel on a d’ailleurs le plaisir inutile mais envoûtant d’observer le soleil en temps réel sous toutes les coutures). Astronomie : quelques nouvelles fraîches du soleil | Rue89 Planète Astronomie : quelques nouvelles fraîches du soleil | Rue89 Planète
Un «trou» à la surface du Soleil perturbe nos portables Un «trou» à la surface du Soleil perturbe nos portables Mercredi 12 juin 2013, 21:59 Sur la vidéo du Solar Dynamics Observator, qui dépend de la Nasa, on dirait un trou. Un trou béant dans le Soleil. En réalité, il s’agit d’un trou coronal, c'est-à-dire une zone «froide» dans l’atmosphère de l’étoile. Mis à part l’aspect esthétique sur les vidéos à rayons X, les trous coronaires provoquent une perte de matière du Soleil, et donc des vents solaires très puissants dont les courants de particules voyagent à travers le système solaire et viennent frapper notre Terre.

Helioviewer.org - Solar and heliospheric image visualization tool

Helioviewer.org - Solar and heliospheric image visualization tool Welcome to Helioviewer.org, a solar data browser. First time here? Be sure to check out our User Guide. Earth Scale center
AR 1520 est la plus grosse tache solaire observée depuis des décennies. Peut-être battra-t-elle le record détenu par une tache apparue sur notre étoile en avril 1947 dont la longueur totale était de 142.000 kilomètres, le diamètre de Jupiter, la plus grosse planète du Système solaire. Je vous propose ce montage que j'ai réalisé en photographiant le Soleil dans les nuages (avec mon boîtier Fuji HS 20 protégé par un filtre) en y ajoutant une vignette de Jupiter à l'échelle. AR 1520, la tache solaire qui voulait dépasser Jupiter AR 1520, la tache solaire qui voulait dépasser Jupiter
Sunspot AR1476 appears visible to the naked eye in this haunting skywatching image. Astrophotographer Vegastar Carpentier captured this image of the sun with sunspot AR 1476 visibly rising over a building in Paris on May 13. This sunspot is 60,000 miles (100,000 kilometers) across in the image and was first detected by NASA's Solar Dynamics Observatory spacecraft on May 5. 'Monster Sunspot' Looms Over Paris | Space Pictures 'Monster Sunspot' Looms Over Paris | Space Pictures
Le Soleil s’énerve ! - Espace Le Soleil s’énerve ! - Espace Les éruptions de notre étoile se produisent dans son atmosphère : des champs magnétiques accélèrent des particules à des niveaux d’énergie considérables, des millions de fois supérieures à ceux d’une explosion nucléaire telle qu’on pourrait en produire sur Terre. Elles s’accompagnent parfois d’une éjection de matière, des particules accélérées qui sont projetées à très grande vitesse dans l’espace depuis la couronne solaire (la couche externe de l’atmosphère solaire). Les cinq éruptions enregistrées par le SDO.
Taches solaires géantes : le spectacle continue ! Taches solaires géantes : le spectacle continue ! Superbe aurore boréale photographiée au nord de la Russie dans la nuit du 26 au 27 septembre 2011. © A. Chernucho/SpaceWeather.com Taches solaires géantes : le spectacle continue !
Un gigantesque filament s'est formé sur le Soleil | knowtex
La tache solaire AR1302 visible à l’oeil nu ! La tache solaire AR1302 visible à l’oeil nu ! La tache solaire AR1302 visible à l'oeil nu à la surface du Soleil - Photo de Fabiano Belisario Diniz La tache solaire AR1302, plusieurs fois évoquée ces derniers jours est si grande qu’elle est visible à l’oeil nu à la surface du Soleil. Attention de ne pas regarder le Soleil directement sauf avec un filtre adapté ou d’attendre le coucher du Soleil !
En bref : une comète peut-elle déclencher une éruption solaire ? Deux images montrant (en haut) l'arrivée de la comète sur le Soleil suivie (en bas) d'une éjection de masse coronale. © Nasa/Soho En bref : une comète peut-elle déclencher une éruption solaire ? - 1 Photo Découvrez le Soleil en image On sait depuis longtemps que l'activité des comètes est intimement liée au Soleil : ce dernier sublime les gaz et les poussières des noyaux cométaires chaque fois qu'ils s'approchent, ce qui se traduit par l'apparition des célèbres queues de comètes. Même lorsqu'elles sont loin, les comètes peuvent subir les assauts du Soleil comme en avril 2007 quand la queue de la comète Encke a été sectionnée par une éruption solaire.
Watch a comet crash into the sun over and over - io9 Interesting question. It would be some kind of race between the surface layers of the object boiling off (and keeping it relatively cool), the object not heating to the point where it disintegrates, and it not running out of stuff to boil off. Likely at some large size there will be too much to vaporize before it impacts. On approach the object will first get radiation & solar wind at a distance like a comet. For instance Haley's comet has burped up stuff at 14 AU - about the orbit of Uranus.