background preloader

Cgaulodi

Facebook Twitter

Cassandra Gaulodin

Ubisoft : Chiffre d'affaires record, supérieur aux objectifs. Le chiffre d'affaires du troisième trimestre s'élève à 809,7 M€, en hausse de 55,8% (+49,5% à taux de change constants) par rapport aux 519,7 M€ du troisième trimestre 2013-14. Sur les neuf premiers mois de l'exercice, le chiffre d'affaires s'élève à 1 293,9 M€, en hausse de 59,2% (58,3% à taux de change constants) par rapport aux 813,0 M€ réalisés sur les neuf premiers mois de l'exercice 2013-14. Les ventes du troisième trimestre 2014-15 sont supérieures à l'objectif d'environ 730 M€ communiqué lors de la publication des résultats du premier semestre 2014-15. Elles reflètent : Des parts de marché en nette hausse à 12,8%1 sur l'année 2014 (9,6% en 2013). Yves Guillemot, Président Directeur Général a déclaré "En 2014, Ubisoft a offert aux joueurs le line-up le plus diversifié de l'industrie, avec des titres comme Assassin's Creed Unity, Child of Light, Far Cry 4, Just Dance 2015, The Crew, Trials Fusion et Trials Frontier, Valiant Hearts et Watch Dogs.

Perspectives Exercice 2014-15. Watch Dogs retardé pour créer plus de contenu ! Bonne nouvelle pour les gamers impatients de découvrir Watch Dogs : vous n'aurez pas attendu le jeu pour rien ! Aujourd'hui, nous apprenons que si le jeu d'Ubisoft a pris autant de retard, c'était en partie pour lui ajouter un contenu supplémentaire ! Le studio de développement français a en effet tenu à s'exprimer sur les raisons de cette sortie tardive, via un communiqué : "L'équipe de développement toute entière a travaillé très dur pour fignoler Watch Dogs, afin de donner un jeu en monde ouvert vraiment mémorable. En parallèle, ce temps supplémentaire nous a permis aussi d'ajouter un petit contenu additionnel. ". A la Coca-Cola zero Gaming Zone, nous espérons que Watch Dogs, dont la date de sortie a été confirmée, sera à la hauteur des attentes des joueurs !

Plus d'actu sur Watch DogsWatch Dogs : La configuration PC dévoilée ! Le jeu Watch Dogs en retard, Ubisoft en pertes. Par Charlie Braume, le 16 octobre 2013 15:17 Le jeu qui vous transforme en hacker justicier prenant le contrôle du ctOS de la ville de Chicago pour exercer votre vengeance ne sera pas prêt pour la fin de l'année. Ubisoft, éditeur de Watch Dogs, plonge dans le rouge. Watch Dogs s'annonçait comme le Hit de fin d'année pour les jeux vidéo. Mais son éditeur Ubisoft ne rééditera pas dans les prochaines semaines l'immense succès récent de GTA 5 (16 millions de copies vendues en seulement 5 jours). Le développement a pris du retard et la sortie, prévue initialement le 21 novembre, est décalée au printemps 2014 pour toutes les versions. La sortie du jeu de course The Crew est également repoussée. Contrairement à GTA 5 (qui n'est pas disponible sur PC et qui a fait l'impasse sur les nouvelles consoles PS4 et Xbox One), Watch Dogs doit sortir simultanément sur PS3 / PS4 Xbox 360 et Xbox One, Wii et sur PC.

Avertissement sur les résultats. Ubisoft publie son chiffre d'affaires du 1er trim. 2014-15. Chiffre d'affaires record : 360 M€ Watch Dogs, création d'une franchise majeure : 8 millions d'unités Confirmation des objectifs annuels Extension du crédit syndiqué Le chiffre d'affaires du premier trimestre s'élève à 360 M€, en hausse de 374% (386% à taux de change constants) par rapport aux 76 M€ du premier trimestre 2013-14. Les ventes du premier trimestre 2014-15 sont supérieures à l'objectif d'environ 310 M€ communiqué lors de la publication des résultats 2013-14. Elles reflètent : Le succès de Watch Dogs, record historique pour le lancement d'un jeu Ubisoft et d'une nouvelle marque, avec plus de 8 millions d'unités vendues (sell-in).

La forte progression du segment digital, en hausse de 149% à 84 M€, tiré par Watch Dogs, par le succès de nos titres Free-to-play pour mobile et par les lancements de Trials Fusion. Child of Light et Valiant Hearts The Great War. Perspectives Chiffre d'affaires du deuxième trimestre 2014-15 Exercice 2014-15 Extension du crédit syndiqué Faits marquants. Bourse en ligne : Information boursiere, Economie, Finance, Bourse de paris - Cerclefinance. (CercleFinance.com) - Ubisoft a fait état après la cloche d'un chiffre d'affaires du premier trimestre de 360 millions d'euros, soit un bond de 374% en glissement annuel (+386% à taux de change constant).

Les revenus de l'éditeur de jeux vidéo ont dépassé ses prévisions, lui qui tablait sur 310 millions d'euros en marge de la publication de ses comptes annuels, marqués par une perte nette de 65,5 millions d'euros, à comparer avec un bénéfice net de 64,8 millions d'euros au terme de l'exercice 2012-2013. Cette forte augmentation du chiffre d'affaires supérieure aux attentes s'explique notamment par l'engouement suscité par le "blockbuster" Watch Dogs, lequel s'est écoulé à plus de 4 millions d'unités en sell-through sur sa première semaine de sortie, s'imposant ainsi comme la nouvelle franchise de jeu vidéo la plus vendue du groupe à son lancement.

Le dirigeant a par ailleurs fait état d'une confiance renforcée pour l'exercice 2014-2015, quand bien même l'année vient tout juste de débuter. Ubisoft : Watch Dogs, une "franchise majeure" (Boursier.com) — Commentant le chiffre d'affaires enregistré sur les trois premiers mois de l'exercice 2014-2015, Yves Guillemot, Président Directeur Général d'Ubisoft a déclaré : Le succès de Watch Dogs et la qualité de notre portefeuille de jeux présenté à l'E3 mettent en valeur notre positionnement stratégique, notre volonté d'innovation permanente et valident notre approche long terme.

Selon lui, Watch Dogs s'impose désormais comme une franchise majeure, capable d'être déclinée avec succès sur les prochains exercices. Sa performance commerciale vient confirmer le savoir-faire d'Ubisoft en tant que créateur de marques blockbusters ce qui nous permet de nous différencier à chaque début de cycle et ainsi d'atteindre une nouvelle dimension. Par ailleurs, Yves Guillemot estime qu'Ubisoft a marqué les esprits lors du dernier E3 avec des titres tels qu'Assassin's Creed Unity, The Crew, The Division, Far Cry 4, Just Dance Now et Tom Clancy's Rainbow Six Siege. Press / List. Press / Detail. Paris, France - 28 mai 2014 Ubisoft annonce aujourd’hui que Watch Dogs a battu le record du jeu le plus vendu en sell-through au premier jour de sa mise en marché de toute l’histoire d’Ubisoft.* Les joueurs étaient particulièrement impatients de mettre la main surl’un des titres les plus attendus et acclamés de 2014.

Les premières critiques saluent les mécaniques de piratage, la grande variété de contenusainsi que la fluidité et la profondeur de son monde ouvert. . · « Gameplay original et convaincant, level design intelligent et immersion garantie » ²– Jeuxvideo.com, 18 sur 20 · « C’est immense, diversifié et infiniment détaillé »³– IGN, 8.4 sur 10 · « Watch Dogs avait été acclamé par la critique à l’E3 2012, non seulement pour ses graphismes, mais pour sa promesse : une nouvelle façon de jouer en monde ouvert qui offre plus qu’un simple choix de direction ou de mission.

. · «Impressionnant»⁴– The Escapist, 9 sur 10 © 2014 Ubisoft Entertainment.All Rights Reserved. À propos d’Ubisoft. Press / Detail. Ubisoft. Ubisoft (anciennement Ubi Soft Entertainment) est une entreprise française de développement, d'édition et de distribution de jeux vidéo, créée en mars 1986 par les cinq frères Guillemot, originaires de Carentoir dans le Morbihan, en France.

La société s'est diversifiée en transposant ses franchises de jeux vidéo dans les domaines de la bande dessinée depuis 2009 avec Les Deux Royaumes et du cinéma et de la télévision depuis 2011 avec sa filiale Ubisoft Motion Pictures. Histoire[modifier | modifier le code] Fondation[modifier | modifier le code] Dans les années 1980, les cinq frères Guillemot (Claude, Michel, Yves, Gérard et Christian) veulent diversifier les activités de l'entreprise familiale spécialisée dans les produits agricoles. Ils se tournent alors vers des secteurs plus technologiques[6]. Lors d'un voyage en Angleterre, Michel Guillemot découvre que les jeux vidéo y sont moins chers qu'en France, et voit tout le potentiel du marché[7].

Origine du nom[modifier | modifier le code] Watch Dogs. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Watch Dogs (typographié WATCH_DOGS, trad. litt. : « Les chiens de garde ») est un jeu vidéo d'action-aventure et d'infiltration développé par les studios Ubisoft Montréal et Ubisoft Reflections. Il est annoncé par Ubisoft lors de sa conférence à l'E3 2012[2]. Le jeu est sorti le 27 mai 2014 sur PC, Xbox 360, PlayStation 3, PlayStation 4 et Xbox One[3] et en novembre 2014 sur Wii U[4]. Histoire[modifier | modifier le code] En 2014, Aiden traque les responsables à travers la ville, malgré Nicky, sa sœur et mère de Lena, qui veut tourner la page pour son fils, Jackson. Connu sous le pseudonyme du Justicier ou du Renard, il utilise à son avantage le ctOS, un système informatique hyperconnecté gérant les infrastructures électriques et électroniques. Aiden retrouve ainsi Maurice et cherche le nom de ses commanditaires, mais le truand l'ignore.

Aiden organise alors un assaut contre les quartiers d'Iraq. Système de jeu[modifier | modifier le code] UBISOFT ENTERTAIN : Le marché relativise le retard de la sortie du dernier Tom Clancy's. Ubisoft évoluait tout proche de l'équilibre mercredi après-midi (-0,3% à 17,85 euros à 16h20) après avoir effacé la presque totalité de sa forte baisse du début de séance. Le titre avait chuté de plus de 4% dans les premiers échanges après que l'éditeur de jeux vidéo a annoncé le report de la date de sortie de son jeu "Tom Clancy's Rainbow Six Siege". La sortie du jeu est retardée au 1er décembre sur Xbox One, PlayStation 4 et PC, alors qu'elle avait initialement été annoncée pour le 13 octobre. Le service de développement compte utiliser ce temps pour apporter des améliorations suite aux premiers retours sur le jeu.

"L’impact de ce retard est négatif mais essentiellement sur la perception boursière", commente Natixis. Retrouvez cet article sur Tradingsat.com. Ubisoft reporte la sortie de Rainbow Six Siege mais confirme ses objectifs, Actualité des sociétés - Investir-Les Echos Bourse. Ubisoft retarde la sortie de Rainbow Six Siege... Est-ce si grave? - 20 août 2015. Le cours d'Ubisoft a terminé en recul à la clôture de la Bourse de Paris mercredi (-0,75% à 17,77 euros) et jeudi 20 août (-2,70% à 17,29 euros), après l'annonce d'un nouveau report de jeu vidéo.

L'éditeur français a effectivement indiqué que la date de sortie d'un de ses jeux phare de cette fin d'année, "Rainbow Six Siege", était repoussé au 1er décembre 2015 (et non le 13 octobre comme prévu initialement). Un petit délai de 7 semaines supplémentaires qu'Ubi justifie en précisant que "ce laps de temps supplémentaire permettra à l’équipe de développement d’améliorer l’expérience globale à la suite des retours des joueurs et de faire des tests supplémentaires […] afin d’atteindre le niveau de qualité propre à la franchise Rainbow Six".

Et d'ajouter : "nous avons senti que des ajustements et des améliorations pouvaient être faits, concernant notamment l'expérience co-op dans tous les modes de jeu, armes et gadgets, ainsi que le menu et l'interface de navigation. Le précédent Watch Dogs. Le retard de lancement de "Watch Dogs" fait plonger Ubisoft en Bourse.

Le retard de lancement de deux jeux vidéo, Watch Dogs et The Crew, initialement prévu pour l'excercice 2013-2014, a conduit Ubisoft à annoncer qu'il s'attendait à une perte opérationnelle pour l'année à venir, mardi 15 octobre. Ubisoft, qui espérait jusque-là être bénéficiaire, anticipe un chiffre d'affaires compris entre 995 et 1 045 millions d'euros (contre 1 420 à 1 450 millions précédemment) et une perte opérationnelle comprise entre 40 et 70 millions (contre un résultat opérationnel compris entre 110 millions et 125 millions précédemment) pour l'exercice en cours, selon un communiqué. Watch Dogs et The Crew n'auront en fait un impact sur les ventes que l'année suivante, a expliqué le groupe dans son texte. "Les décisions difficiles que nous prenons aujourd'hui afin de pleinement réaliser le potentiel majeur de nos nouvelles créations ont un impact sur notre performance à court terme", a noté le PDG, Yves Guillemot, cité dans le communiqué.

The Crew prend encore du retard... - Gamelove. The Crew a beau être un jeu de course, ses bolides prennent leur temps à arriver et le titre d'Ubisoft accuse donc un nouveau retard... Initialement prévu pour le 1er trimestre 2014, The Crew a une première fois été repoussé au 12 novembre de la même année. Et alors que nous n'étions plus qu'à un petit mois de sa sortie, à peu de chose près, Ubisoft vient encore de repousser son jeu et annonce une nouvelle date de sortie prévue, cette fois-ci, pour le 2 décembre... Ce nouveau délai permettra en fait une nouvelle bêta, qui est prévue pour le mois de novembre sur PS4, ainsi que sur Xbox One et donc de nouveaux peaufinages, en fonction des retours des joueurs qui s'essayeront à cette fameuse bêta. Et pour terminer cette petite news, laissons la parole à Julian Gerighty, directeur créatif du jeu, qui s'est exprimé à l'annonce de ce retard : Notre philosophie reste de livrer le meilleur jeu possible.

The Crew. The Crew prend du retard, rendez-vous en décembre. Initialement attendu pour cette semaine, The Crew, le prochain jeu de course d'Ubisoft, n'arrivera pas en temps et en heure. L'éditeur vient en effet d'annoncer que la date de sortie de son titre vient d'être décalée de trois semaines, le temps de peaufiner quelques détails. Les lancements se suivent et se ressemblent pour Ubisoft. L'éditeur semble avoir toutes les peines du monde à lancer ses titres AAA en temps et en heures, puisqu'après Watch_Dogs et Assassin's Creed Unity, c'est au tour de The Crew de voir son lancement retardé de quelques semaines. Dans un billet publié sur son blog, l'éditeur français nous donne la même explication qu'à chaque fois : « C'est dans seulement deux mois et moins d'un mois après la date prévue, mais il y a une bonne raison à ça.

C'est parce que les équipes d'Ivory Tower et Ubisoft Reflections vous écoutent ». Kevin Hottot Journaliste spécialisé dans l'univers du jeu vidéo. Ubisoft paie son retard stratégique. Ubisoft se traîne en Bourse de Paris depuis son violent décrochage de la mi-2008, le groupe ayant tardé à s'adapter à la nouvelle donne d'un marché du jeu vidéo de plus en plus imprévisible et concurrentiel. L'explosion des jeux en ligne, le recentrage des 'geeks' sur quelques titres à succès et l'impact de la crise sur les joueurs occasionnels ont frappé de plein fouet le numéro trois mondial des éditeurs de jeux vidéo, qui a fait l'erreur de rester trop longtemps généraliste, estiment les analystes. "Le problème de la société est qu'elle est sur un marché très difficile.

Les clients sont de plus en plus exigeants et pour rester dans la course, il faut investir de plus en plus", résume Xavier-Emmanuel Pingault, analyste chez Oddo Securities, à "alléger" sur le titre avec un objectif de 7,50 euros. "Il est difficile de faire de la qualité à tous les niveaux. Le tournat online "C'est une société qui souffre de son défaut de stratégie initial. (...) Quelques analystes sont plus optimistes. Watch Dogs, Far Cry, Assassin's Creed... pourquoi 2014 sera l'année d'Ubisoft - 27 mai 2014.