background preloader

EVALUATION

Facebook Twitter

Faut-il avoir peur de l'évaluation ? Par François Jarraud "Avec l'évaluation, le pire est toujours à craindre.

Faut-il avoir peur de l'évaluation ?

Mais il n'est jamais sur et le sera d'autant moins que se manifestera le souci constant de mettre en oeuvre les règles méthodologiques et le processus de questionnement éthique dont cet ouvrage avait pour ambition de monter à la fois la pertinence et la nécessité". Agrégé de philosophie, professeur en sciences de l'éducation, Charles Hadji est un spécialiste des questions d'évaluation.

Dans "Faut-il avoir peur de l'évaluation" il analyse l'évaluation sous l'angle d'une pratique sociale devenue dangereuse dont il faut sans cesse interroger le sens. Présente partout, promise à un bel avenir dans le domaine scolaire si on regarde le pilotage par l'évaluation qui est déjà en place dans les pays anglo-saxons, ou la "culture de l'évaluation" que l'on vante en France, l'évaluation est devenue une pratique sociale qui influe nettement sur les rapports sociaux.

L’évaluation, un levier pour la réussite. L’évaluation est aujourd’hui omniprésente dans les pratiques pédagogiques.

L’évaluation, un levier pour la réussite

Les acteurs éducatifs parlent souvent d’un processus d’enseignement-évaluation-apprentissage, signifiant par là qu’il est quasiment impossible d’enseigner efficacement pour permettre l’apprentissage des élèves si l’évaluation n’accompagne pas le processus (Gerard & Roegiers, 2011). Néanmoins, il convient de placer l’évaluation à sa juste place : si elle est un outil précieux pour aider l’apprentissage, c’est ce dernier qui reste l’important.

L’évaluation peut être un levier puissant pour la réussite, mais elle ne trouve tout son sens que si au bout du compte, elle permet de constater cette réussite. Il est intéressant de constater que, d’un point de vue étymologique, les mots « évaluation » et « évaluer » ont pour origine la racine indo-européenne *wal dont la signification est « exprimer sa force », « être puissant ». Cette valeur ne devrait pas, dans l’évaluation scolaire, se limiter à une « note ». 1. 2. 3. Faut-il avoir peur de l’évaluation. L’évaluation ponctue les travaux de Charles Hadji depuis une trentaine d’années.

Faut-il avoir peur de l’évaluation

En 1989, il publiait déjà, chez ESF éditeur, « L’évaluation règles du jeu ». Le constat de l’extension du domaine de l’évaluation et de sa dangerosité le conduit à publier ce nouvel ouvrage, qualifié par son auteur lui-même de « cri » face à des pratiques qu’il définit comme « calamiteuses ». De l’appel de l’Afev pour la suppression des notes aux commentaires autour du triple A des agences de notation, en passant par le succès des alertes d’André Antibi sur la constante macabre, l’année en cours a fait une large place à la question de l’évaluation. Evaluationcampeval. Trois leçons sur l’évaluation. En cette période de l’année, il y a de fortes chances que les gens qui travaillent en enseignement soient en train de corriger des copies et, peut-être aussi, de se plaindre de ce qui leur semble un des aspects les moins agréables de leur métier, souvent donné pour un mal nécessaire: évaluer leurs élèves.

Trois leçons sur l’évaluation

On a, depuis un demi-siècle environ, fait énormément de recherches sur l’évaluation des apprentissages des élèves. On pose dans ces travaux – je mets ici de côté cette évaluation dite diagnostique, qui sert notamment à repérer les difficultés d’apprentissage et qui est un autre sujet – des questions comme les suivantes, aux réponses souvent modulées selon les niveaux, les disciplines ou le type d’enseignement: Une évaluation juste est-elle possible? Évaluer est-il nécessaire? Est-ce seulement souhaitable? On le devine: les problèmes soulevés par tout cela sont nombreux et, pour certains d’entre eux, graves et lourds de conséquences.

L’évaluation : pourquoi évaluer et comment le faire ? Samedi 11 avril 2009, par Olivier Dezellus Voir tous les articles sur : Evaluation Article publié sur le site de l’association Sauvons la Recherche - Enrichi d’un paragraphe spécifique à l’université Lyon 1.

L’évaluation : pourquoi évaluer et comment le faire ?

Depuis la saillie du président de la république sur l’évaluation, ou plutôt la non évaluation, des enseignants-chercheurs, ce sujet est devenu central et a suscité des réactions vigoureuses de très nombreuses instances jusqu’à l’académie des sciences. La première réaction aux discours outranciers tenus par le président fut nécessairement épidermique pour s’élever contre des propos mensongers qui n’avaient d’autre objectif que de jeter toute une profession à la vindicte populaire.

Le premier choc passé, il importe de se tourner vers cette activité d’évaluation, qui fait bien partie intégrante du quotidien des personnels de la recherche mais qui peut recouvrir des réalités et des finalités très différentes. 06 0370942Y. 40604126. p8841 7fd7bd1f32a0daf1e809e0cd0bd94803Evaluation. Eval diag.