background preloader

Missions/roles/compétences

Facebook Twitter

L'@telier - Ressources pédagogiques en ligne. La classe côté professeur » Mettre en place des conditions favorables  Faire cours ce n’est pas administrer à un public captif un contenu de savoir identifié dans une fiche de préparation, c’est bien au-delà : concevoir, organiser, mettre en œuvre, analyser et réguler des situations d’apprentissage, gérer un groupe et des individualités, exercer une autorité et transmettre des valeurs, établir une relation pédagogique et éducative donnant du sens aux apprentissages engagés, prendre en compte les besoins des élèves pour leur permettre de franchir les obstacles présents dans tout apprentissage... « faire cours » et « faire classe » constituent deux logiques inséparables qui engagent l’enseignant tout entier, mobilisent l’ensemble de ses compétences professionnelles et nécessitent un travail d’équipe au sein de l’établissement afin d’assurer un minimum de cohérence dans les attitudes et les attentes de chacun.

Les préconisations qui suivent peuvent apparaître comme « allant de soi ». En soignant l’entrée en classe En engageant le cours sans temps mort. Le mal d’écrire… ça se soigne ?LeWebPédagogique. La « douleur d’écrire », physique ou morale, n’est pas une fatalité. Quand ça fait mal, quand c’est trop lent, quand c’est peu lisible, il existe des solutions pour être mieux dans son écriture. Les solutions Elles sont propres à chaque enfant. Faut-il revoir en priorité la préhension du stylo ? Les gestes de base mal acquis ? La détente de la main ? Existe-t-il un blocage ? Faut-il chercher la vitesse ou au contraire revenir à plus de lenteur pour trouver l’application?

Je m’aime, donc j’écris Sur les cahiers, sur les copies, on note : « Ton travail n’est pas propre », « Applique-toi », « Soigne ton écriture ». La bientraitance : une évidence ? Dans tous les cas, quand un enfant se trouve malheureux dans son écriture, il est essentiel de faire preuve de beaucoup de bienveillance et de délicatesse. Claire NUNN Graphothérapeute Approche. Trouble d'opposition / provocation - Association Québécoise des Neuropsychologues | Association Québécoise des Neuropsychologues.

Lutte de pouvoir, ou avoir raison à tout prix Le trouble d’opposition / provocation est caractérisé par une désobéissance quasi-généralisée. Face à une consigne qui lui déplaît, l’enfant peut alors montrer soit de l’opposition passive (semble acquiescer à la demande, mais omet volontairement d’y donner suite), soit de l’opposition active (l’enfant crie, frappe, lance les objets, ou confronte et défie par un “non” en regardant dans les yeux), soit de l’opposition dite passive-agressive (l’enfant semble se conformer à la demande de l’adulte, mais il blesse autrui ou brise “accidentellement” quelque chose en cours d’action).

Face à ces enfants, les parents diront qu’ils se sentent constamment en situation de lutte de pouvoir. L’enfant refuse de se plier aux consignes, puis refuse de se plier aux conséquences et aux punitions imposées par les parents. L’opposition, ça sert à quelque chose! Cette phase doit cependant s’estomper et l’enfant doit revenir en harmonie avec ses parents. Ressources. Veille juridique. Relations parents professeurs | IUFM de Grenoble – SHS – SAPEA. Réunion parents-profs : comment la rendre plus efficace ? | LeWebPédagogiqueLeWebPédagogique. La réunion parents-profs, c’est un moment de la scolarité dont les humoristes se délectent.

Beaucoup ont choisi d’en rire (ici François Damiens ou là François Pirette) car la réunion parents-profs peut cristalliser les incompréhensions et les ratés entre les acteurs de l’éducation. Quand le contrat qui unit profs-élèves-parents vole en éclats alors qu’il devrait y être renforcé, c’est du pain bénit pour les caricaturistes. Si l’on est très loin de la réalité, ces sketchs obligent à un constat : offre t-on vraiment aux élèves et à leurs familles des outils pour fixer un nouveau cap et remédier à leurs difficultés ? D’après les textes officiels, l’objectif affiché de la réunion parents-profs est de « favoriser la réussite des élèves en resserrant les liens familles/professeurs ». L’organisation des ces réunions incombe à l’établissement qui doit proposer par l’intermédiaire des équipes pédagogiques des solutions aux maux scolaires. 1. 2. 1. 2. 1. 2. . + d’infos. L'école pour tous ? Les défis d'un système éducatif inclusif - Université Pierre-Mendès-France Grenoble 2.

Personnels enseignants du 1er degré (secteur public) La DSDEN École, collège, lycée Pédagogie Gestion des personnels Organisation des services départementaux L’inspecteur d’académie - directeur académique Rôle et missions Organigramme Nos engagements pour les usagers Politique éducative Coordonnées Plan d’accès et horaires d’ouverture Annuaire des services Formulaire de contact pour les usagers Chiffres clés Données économiques et sociales Données cartographiques Écoles et établissements scolaires Effectifs d’élèves Effectifs des personnels enseignants du 1er degré Orientation et examens Documents officiels Circulaires départementales Fermer X École maternelle et école élémentaire Annuaire des écoles et des IEN Principes de l’école Inscription Déroulement de la scolarité Apprentissage et formation des adultes Apprentissage Formation des adultes tout au long de la vie Retour aux études dans un établissement scolaire Scénarios pédagogiques ► Tous les scénarios Politique éducative Les priorités du ministère de l’Éducation nationale École, collège, lycée.

Les conseils école-collège mis en place à la rentrée 2014. Un décret publié le 28 juillet définit la composition et les missions confiés au conseil école-collège. Créé par la loi d’orientation, ce nouveau conseil doit « permettre de renforcer la continuité pédagogique entre les deux degrés, au profit notamment des élèves les plus fragiles ». La mise en place du conseil école-collège « s'effectue progressivement au cours de l'année scolaire 2013-2014 afin que son premier programme d'actions soit adopté pour être mis en œuvre à compter de la rentrée scolaire de septembre 2014 ». Le décret oscille donc entre deux logiques : seule l’autorité hiérarchique peut nommer au conseil. Mais le décret invite à respecter les avis du conseil des maîtres et du conseil pédagogique sans doute dans l’espoir d’entraîner les enseignants dans cette action ministérielle. C’est que, si ces conseils existent de fait fréquemment dans des secteurs fragiles, leur logique est loin d’être générale et facilement généralisable.

F. Le décret.