background preloader

Constellations corses : tronchinoscope

Facebook Twitter

Hélène Constanty : "Une mafia est à l'œuvre en Corse" Le retour de la mafia corse. Ils avaient dû quitter le devant de la scène en 1982.

Le retour de la mafia corse

Mais depuis l'assassinat du parrain dit "le Belge" en 2000, les voyous insulaires occupent à nouveau le haut du pavé du crime organisé. Etat des lieux. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Jacques Follorou Il n'est jamais bon pour un truand de s'absenter trop longtemps. En cavale ou en prison, il pense souvent que l'on attend son retour. Berrhama avait fait ses classes dans la région de Tarascon et de Carpentras, auprès de Marc Monge, connu dans le milieu pour sa propension à monter les truands les uns contre les autres, ce qui lui vaudra d'être tué début 2000 à Saint-Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Michel Tomi ( LE BOSS)

Deux des frères Tomi : Jean et Michel ( l’un en politique, l’autre dans les "affaires" : mais quelle est la différence ?) Quand le frère (3ème frère Tomi, commissaire) est dans la place (la DGSI) ... (Burkina) Tasso, terre des Tomi. Jean-Baptiste Tomi, dit Bati,Ours (la relève, déjà aux manettes) Marthe Tomi Mondoloni, Madame PMU (un BTS compta, ça peut toujours servir...) Marianne de Bandol (gagnée au casino) Valentin (chauffeur de Michel) Jean-Luc Codaccioni, dit Johny, actuel lieutenant de Tomi et ancien de Jean-Jé. André Giacomoni ( PMU Cameroun, Air Gabon ...) Pierre Jean Pieri, directeur financier du groupe de Michel Tomi, Kabi (à gauche) Marc Gaffajoli (Afrijet, Sky Color)

Lionel Moroni (avocat de Tomi et subalternes associés)

Georges Arama, avocat de Tomi. Michel Meyer, avocat de Tomi. Nicolas Sarkozy (passager ou passeur obligé) Que faisait Sarkozy dans la galère du Cercle Concorde ? Sarkozy et Devedjian à l’Elysée en 2002 (Charles Platiau/Reuters) L’épisode de 2005 s’inscrit dans un contexte de trois années de guerre des clans du Milieu et son cortège de cadavres, dans le but de contrôler l’empire des jeux.

Que faisait Sarkozy dans la galère du Cercle Concorde ?

Retour sur cette affaire de poupées russes corso-marseillaises. « hspace= Bernard Squarcini, dit le Squale (courroie de transmission) Gallice : entreprise de reconversion de Squarcini. Charles Pasqua (mort) Cercles de jeu sur le carreau. Avec ses jeux de cartes en néon et ses colonnes de stuc fatiguées, la devanture du cercle Clichy-Montmartre est aussi célèbre que celles de la brasserie Wepler ou du cinéma Pathé, de l’autre côté de la place de Clichy.

Cercles de jeu sur le carreau

«Cercle de jeux. Académie de billard» : tous les habitués de Pigalle ont déjà aperçu ces grandes lettres rouges qui sentent encore le soufre et rappellent aux touristes le passé mythique du quartier. L’époque où l’établissement était fréquenté par Mesrine et les gros bonnets de Montmartre, toujours prêts à venir y brûler leur fraîche après un gros coup. Moulures ocre et sièges élimés.

Robert Feliciaggi (tué)

Jean-Jerôme FELICIAGGI, 49 ans (LIBREVILLE, AJACCIO, NICE) : fils de Bob et copain de certains ... Loges et frères de la côte ... et d’ailleurs. Bongo fils (en attendant le petit-fils?) IBK ou KBI (KABI ...) Richard Casanova, dit le Menteur (tué) Jean-Luc Germani. Sandra Germani, celle qui aurait inspiré l’autre (soeur de JL Germani, femme de R Casanova, "nièce" de tonton Tomi qui lui donne de l’argent de poche... sacré pedigree) Stéphane Luciani (lieutenant de Germani) Joseph Menconi, dit Le sale chien. Dominique Luciani. Frédéric Federici (lieutenant de Germani) François-Marie Giacobetti. Antoine Quilichini, dit Tony le Boucher.

Jean-Louis Seatelli et Paul Sollacaro (fils de l’autre), avocats des hommes du clan Germani-Casanova. Au dernier jour du procès en appel du cercle de jeu parisien, les conseils d’Antoine Quilichiniet François-Marie Giacobetti ont redistribué le jeu, hier.

Jean-Louis Seatelli et Paul Sollacaro (fils de l’autre), avocats des hommes du clan Germani-Casanova

Le verdict sera rendu le 16 octobre Un dossier lourd qui concerne le grand banditisme insulaire peut-il s'effondrer comme un château de cartes légères ? Au procès en appel du Wagram, où neuf personnes (trois en cavale*) sont jugées à Paris, les avocats se sont ingéniés hier à rebattre les piques du ministère public représenté par Naima Rudloff qui entend durcir la note de la première instance. Pour l'épilogue, il faudra patienter le 16 octobre, date du délibéré. >>LIRE AUSSI. La première des robes noires à s'avancer à la barre est celle de Me Francis Vuillemin, défenseur d'Hervé Pacini.

>>LIRE AUSSI. Le gourou et ses adeptes « Dans un cercle de jeu, on travaille. Son retour dans la capitale en 2011 marque un tournant. >>LIRE AUSSI. >>LIRE AUSSI. . « Une île entourée d'eau » >>LIRE AUSSI. Sa voix puissante envahit une salle qui s'endort. Jean-Charles Flori, dit Pierrot, 《maître à penser》du milieu Corse, au soutien de Germani.

Pierre Bruno, avocat, aussi, de Germani

Ange-Toussaint Federici, dit ATF, berger, braqueur, tueur... Federici fils (tué) Paul Bastiani, le cousin d’ATF, ambulancier à ses heures perdues. Ange-François Vincentelli (à droite), neurochirurgien qui confond les morsures, les accidents de mobylette et les blessures par balle. Il lui arrive aussi d’égarer les radios.... Maire de Santa-Reparata. Toussaint Acquaviva. Jean-François Federici, des terres corses aux boîtes aixoises. Dupont Moretti (avocat) Damien Benedetti (avocat de Toussaint Acquaviva)

Les frères Lantieri : Paul et Jean-Baptiste

François Rouge (comme les fiches d’Interpol !!!) Lionel Moroni (avocat du Rouge) Alexandre Rodriguez (et "ses" bateaux ...) Paul Mondoloni, dit Petit Paul (tué) Jean-Jé Colonna (tué) Jean-Claude Colonna, cousin germain de Jean-Jé (tué) Famille Canarelli, entrepreneurs corses du tourisme. Jean-Toussaint Canarelli, le patriarche du tourisme, ancien maire de Figari. Paul Canarelli, Coucou de Murtoli. Murtoli + Germani = recel de malfaiteur pour Canarelli. Paul Canarelli, le propriétaire du domaine de Murtoli, joyau hôtelier de la Corse du sud et lieu de villégiature prisé par le show-biz, est mis en examen pour "recel de malfaiteurs".

Murtoli + Germani = recel de malfaiteur pour Canarelli

Il est soupçonné d’avoir hébergé lors de sa cavale Jean-Luc Germani, une figure du grand banditisme corse interpellé en novembre 2014. C’est un décor de cartes postale prisé par le show biz, les patron du Cac 40 et Nicolas Sarkozy qui y a passé une partie de ses dernières vacances d’été. Mais c’est aussi un lieu de villégiature où séjournent parfois les voyous les plus chevronnés. Paul Canarelli, le propriétaire du domaine-hôtelier de Murtoli en Corse a été mis en examen aujourd’hui pour "recel de malfaiteur" par le juge Marc Sommerer après avoir été placé en garde à vue à la Police Judiciaire de Nanterre, comme l’a révélé le Canard Enchaîné. Soupçonné d’avoir "prêté assistance" et "offert un soutien logistique" à Jean-Luc Germani Et Philippe Dehapiot d’enfoncer le clou : La version de Claude Chossat.

Hélène Canarelli, héritière de Cala Rossa. Anne de Carbuccia (épouse Tazartes), expropriée par Canarelli. Marc Mondoloni, avocat de Canarelli. Antoine Sollacaro, avocat de Canarelli (tué) La Brise de mer, embruns du vent mauvais. Elle sent la charogne cette brise.

Jean-Angelo Guazzelli, simple agriculteur, qui se terre ...

Paul-Louis Guazzelli (encore vivant ... ) François Guazzelli, dit Francis (tué) Jean-Claude Guazzelli (membre de la fratrie Guazzelli et banquier, mort) Jean-Charles Vincensini, avocat de Jean-Angelo Guazzelli. Jean Testanière, dit le Mage, ex-secrétaire, gérant du Wagram. Jean-François Rossi, concubin du mage, ex-trésorier du Wagram. Un mage, un ancien photographe et un policier à la barre du Wagram. Honoré Renon, Jean Testanière et Jean-François ROssi qui étaient à la tête du conseil d'administration du cercle Wagram ont nié être des hommes de paille de la Brise de mer Sur l'organigramme du cercle Wagram comme sur le banc des prévenus, ils sont côte à côte.

Un mage, un ancien photographe et un policier à la barre du Wagram

Teresa Corti : miss La Plume Anonyme (ex-DAF du Wagram) Darmon, le grand argentier du foot, qui logeait de drôles d’amis. Paul Barril, une honte pour la Gendarmerie. L’acteur qui n’aimait pas les rôles de composition. Philippe Terrazzoni, ancien patron du cercle, redevenu patron, avant la case prison.

Pupponi, entre Sarcelles et la Corse, entre la politique et ...

Francis Mariani (tué) Jacques Mariani (le fils) Charles Pieri. Christophe Pieri (fils de Charles) Rachid le Corse. Alain Orsoni. Roger ORSONI : frère, oncle, parrain ... Guy Orsoni, fils d’Alain et neveu de feu Guy. Frédérique CAMPANA, à la fois mère et avocate de Guy ORSONI. Dominique CAMPANA, TATIE SHOPPING. Orsoni. Le procès évoque la "fuite" ayant permis la cavale de Guy. La cour d'assises des Bouches-du-Rhône a évoqué, jeudi, la « fuite » ayant permis la cavale de Guy Orsoni, jugé pour deux assassinats et une tentative en 2009 à Ajaccio et sa région, et qui avait échappé à une vague d'interpellations.

Orsoni. Le procès évoque la "fuite" ayant permis la cavale de Guy

Prévenu par Jean-Baptiste Tomi Dans la maison familiale de Véro (Corse-du-Sud), les policiers avaient découvert, le 4 juin 2009, cinq mois après l'assassinat de Thierry Castola, le lit de Guy Orsoni défait. Les enquêteurs ont établi que la veille, vers 20H00, son père, l'ex-nationaliste Alain Orsoni - jugé pour menaces de mort - avait été contacté par l'homme d'affaires Jean-Baptiste Tomi l'avertissant, en langue corse et sous forme codée de l'imminence du coup de filet. En l'absence de Jean-Baptiste Tomi, cité comme témoin, le président Patrick Vogt a donné lecture de l'écoute captée sur le téléphone d'un voisin et cousin d'Alain Orsoni: « Dis moi!

Des liens avec la famille présidentielle du Gabon À la barre des témoins, deux tantes. Le procureur requiert 30 ans contre Orsoni fils, fustige une "gangrène mafieuse" de la Corse. Thierry Castola et Sabri Brahimi, réputés proches de la bande du Petit Bar, du nom d'un café d'Ajaccio où se réunissaient ces malfaiteurs présumés, avaient été tués en janvier 2009.

Le procureur requiert 30 ans contre Orsoni fils, fustige une "gangrène mafieuse" de la Corse

Francis Castola, le frère de Thierry, avait à son tour été victime d'une tentative de meurtre en juin 2009. Recherché par la police dans le cadre de l'enquête, Guy Orsoni, 31 ans, avait été interpellé en 2011 en Espagne, après presque deux ans de cavale. "Sa fuite ne plaide pas en sa faveur", a dit M. Cortès, à la fin d'un réquisitoire d'une dizaine d'heures sur deux jours, au cours duquel il a exploré minutieusement tous les recoins du dossier. "Mais ce comportement et cette aspiration (à gagner un pays étranger) ne sont que la suite de son parcours marginal", a souligné l'avocat général, évoquant "une oisiveté dorée, transgressive".

Procès Orsoni: le parquet général fait appel des décisions pour 8 des condamnés. Aix-en-Provence (AFP) Le parquet général d'Aix-en-Provence a fait appel des décisions rendues mardi à l'encontre de huit des 12 hommes jugés dans le cadre du procès dit Orsoni, dont celle concernant Guy, le fils de l'ex-dirigeant nationaliste Alain Orsoni, a-t-il annoncé mercredi à l'AFP.

Procès Orsoni: le parquet général fait appel des décisions pour 8 des condamnés

Mardi soir, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône avait prononcé un acquittement général pour les deux assassinats et la tentative d'assassinat commis en 2009 à Ajaccio et dans sa région et qui étaient au c? Ur du dossier. Douze personnes en tout étaient jugées depuis le 11 mai dans le cadre de ce vaste procès. Deux acquittements ont été prononcés, ainsi que des peines allant d'un an de prison --notamment pour Alain Orsoni, condamné pour des menaces de mort-- à huit ans d'emprisonnement, pour son fils Guy, condamné pour une association de malfaiteurs en vue d'obtenir des faux papiers.

Antoine Nivaggioni, M. SMS, ARCOSUR (tué)

ARCOSUR, ex-SMS. Peines de prison et fortes amendes dans l'affaire de la SMS. En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies afin de réaliser des statistiques d'audiences et vous proposer une navigation optimale, la possibilité de partager des contenus sur des réseaux sociaux ainsi que des services et offres adaptés à vos centres d'intérêts.

Peines de prison et fortes amendes dans l'affaire de la SMS

Pour en savoir plus et paramétrer les cookies... Replay Emissions assez ensoleillé Vent : 5km/h - UV : 3 Clôture veille : 4110.66 Ouverture : 4119.35 Replay Emissions MARSEILLE (Reuters) - Des peines de prison et de fortes amendes ont été prononcées lundi à l'encontre de 17 des 21 prévenus de l'affaire de marchés... MARSEILLE (Reuters) - Des peines de prison et de fortes amendes ont été prononcées lundi à l'encontre de 17 des 21 prévenus de l'affaire de marchés publics frauduleux de la Société méditerranéenne de sécurité (SMS), une société fondée par l'autonomiste corse Antoine Nivaggioni. Trois des 21 personnes, qui ont comparu du 7 au 24 mars, ont été relaxées.

Par REUTERS Tweeter Partager Annuler. Procès Orsoni : de malfaiteurs à tireurs, la cour devra juger. Depuis le 11 mai, la cour d'assises des Bouches-du-Rhône juge 12 hommes pour trois crimes. Si une association de malfaiteurs s'est dessinée pendants les débats, l'audience n'a pu attribuer aucun rôle de tireur Quelles mains ont donné et tenté de donner la mort à trois reprises ? C'est à ces questions que l'avocat général Pierre Cortès, représentant de l'accusation, devra répondre, dès la semaine prochaine. Elles seront tranchées par la cour d'assises des Bouches du Rhône, le 3 juillet au moment du verdict.

C'est donc l'histoire de cette procédure, qui pourrait se résumer en une seule question : qui a fait quoi ? Jacques Nacer, président de la CCI d'Ajaccio, très proche d'Orsoni (tué)

Gérard CERRUTI, le patron des patrons varois : condamné

Noël Andréani, M. Anti-SMN (tué)