background preloader

Christophe André

Facebook Twitter

"Lâcher prise" Angoisses, inquiétudes et ruminations. Bienveillance. Bienveillance avec soi. Christophe André livre les clés de la méditation en pleine conscience. PSYCHIATRE.

Christophe André livre les clés de la méditation en pleine conscience

"L'esprit guérit le corps", explique le dossier de Une de Sciences et Avenir 797 (daté juillet 2013). L'exercice de la méditation, en modifiant la structure et le fonctionnement du cerveau agit de manière positive sur la santé. Les neurosciences sont aujourd'hui en mesure de le prouver. En effet, de nombreuses études citées dans notre magazine actuellement en kiosque font état d'effets positifs surprenants de certaines pratiques méditatives. Si vous avez envie de tenter l'expérience, nous avons rencontré pour vous le psychiatre Christophe André, qui pratique et enseigne depuis plus de 10 ans la "méditation en pleine conscience" au centre hospitalier Sainte-Anne. Christophe André, Dons de sagesse - France Dimanche. © Sandrine Roudeix Ce qu’il y a de bien avec les écrivains brillants, c’est qu’ils vous simplifient les concepts compliqués.

Christophe André, Dons de sagesse - France Dimanche

Ainsi, il suffit de lire Matthieu Ricard, Alexandre Jollien et Christophe André, pour se sentir plus intelligent. En outre, ils donnent des pistes pour mieux vivre avec les autres. Et vous avez l’impression d’être meilleur. Christophe André : « La pleine conscience permet de distinguer l’urgent de l’important » A une époque de profondes mutations, le psychiatre spécialiste de la méditation raconte son rapport au temps « très animal ».

Christophe André : « La pleine conscience permet de distinguer l’urgent de l’important »

LE MONDE | • Mis à jour le | Par Anne-Sophie Novel Psychiatre et psychothérapeute, Christophe André est l’un des principaux spécialistes français de la méditation et de la pleine conscience. Auteur de plusieurs ouvrages sur le sujet, il enseigne et donne de nombreuses conférences tout en continuant son activité à mi-temps à l’hôpital Sainte-Anne, où il exerce depuis 1992. La méditation est un art qui s’apprend… et qui demande du temps. Que nous apprend-elle sur notre rapport au temps ? Contempler la nature. Du bon usage des écrans. Face à la souffrance : le refuge de la pleine conscience. Gratitude. Illuminations. La chronique de Christophe André du 30 août 2016 - France Inter.

La force intérieure : méditation de la montagne. La méditation en pleine conscience - Conférences Science, Art et Culture. Le bavardage des pensées. Le corps. Le souffle. Les choses finissantes… Les espaces de respiration. Les émotions douloureuses. L’instant présent. L’utile et l’inutile : méditation de l’arbre. Manger en pleine conscience. Marcher en pleine conscience. Ne pas faire de mal. Ne rien faire. Prendre conscience de son état intérieur. Préparer une ratatouille. Psycho Actif, le blog de Christophe André. Recueillement. Regarder les humains avec tendresse. Rien que… Réfléchir avec son corps.

Répondre ou réagir ? Résister aux tentations et aux impulsions. Savourer. Sourire. S’endormir en pleine conscience. S’étirer en pleine conscience. Telos et skopos. Trois bonheurs. Voir l'invisible. « Moi » « Présent » «Pour progresser, il faut se remettre en question.» « Abondance » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

« Abondance »

Et il nous aide dans son essai « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Le trop tue-t-il la capacité au bonheur ? Trop de facilités, trop de chance, trop de protection, trop d'amour ? Les enfants gâtés de la vie finissent-ils par être moins heureux ? « Accuser » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

« Accuser »

Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Lorsque nous avons des ennuis et des déceptions, pour peu que s'y ajoute une pincée de frustration et de colère, nous ne percevrons plus les situations contrariantes comme des problèmes normaux dans une vie normale, mais comme des anomalies dans une sale vie. Et nous aurons envie de chercher des coupables, autour de nous ou en nous. « Amour » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

« Amour »

Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Autrefois, je chantais et jouais de l'accordéon dans un groupe de copains. Nous aimions bien interpréter une chanson d'Edith Piaf, la Goualante du pauvre Jean, qui parlait de l'ascension et de la chute d'un homme en manque d'amour, et le refrain disait : Dans la vie y a qu'une morale/Qu'on soit riche ou sans un sou/Sans amour on n'est rien du tout. Je me souviens que cette dernière phrase m'avait occupé l'esprit pendant des semaines : tantôt je la trouvais fausse (on peut être heureux sans être amoureux), et tantôt vraie (il faut recevoir régulièrement une forme ou une autre d'amour pour se sentir heureux).

« Animaux » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

« Animaux »

Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Quand tout va bien pour eux, sont-ils simplement contents ou pleinement heureux ? En restent-ils à une perception animale de leur bien-être : satisfaction d'avoir le ventre plein, de se sentir en sécurité, d'être au milieu d'autres bestioles bienveillantes ? Ou basculent-ils, comme nous pouvons le faire, dans un état de conscience réflexive qui fait qu'ils se sentent profondément heureux ? « Beau » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend.

« Beau »

Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « C'est l'histoire de naissance d'un sens, celui de la beauté de la nature. Ça se passe un été, lors de vacances dans les Alpes. Nous faisons une petite randonnée avec des cousins.

« Bienveillance » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s'apprend.

« Bienveillance »

Et il nous aide dans son essai, « Et n'oublie pas d'être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « C'est voir le bien chez les autres et aussi vouloir leur bien. C'est porter sur le monde un regard amical : ne jamais perdre de vue ce qu'il y a de bon, de fragile, de touchant chez les humains. « Le bonheur, ça s'apprend » Médecin, psychiatre en exercice, lecteur de Freud très jeune, Christophe André a un jour ouvert son approche, vers la méditation notamment, en s'engageant plus personnellement dans ses livres. « Et n'oublie pas d'être heureux : Abécédaire de psychologie positive » (Ed.

« Le bonheur, ça s'apprend »

Odile Jacob), qui vient de sortir en poche, va accompagner notre été : chaque jour, à partir de demain et jusqu'au 21 août, vous découvrirez un extrait de cet abécédaire, 42 raisons d'être heureux, en somme. Christophe André nous explique son approche de la sérénité. Vous avez débuté comme un psychiatre classique, puis vos livres ont changé, vous avez parlé du bonheur, et même de vous. Pourquoi ce virage ? « Lien social » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend. Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « Goethe a parfaitement cerné la question : Pour moi, le plus grand supplice serait d'être seul au paradis. D'ailleurs, le paradis, depuis toujours, est le lieu où l'on retrouve tous ceux que l'on aime.

Car à quoi nous servirait de voir tous nos désirs satisfaits si nous n'avions personne avec qui échanger et partager ? « Loto » Selon le psychiatre Christophe André, le bonheur ça s’apprend. Et il nous aide dans son essai, « Et n’oublie pas d’être heureux »*, disponible en poche. Découvrez, chaque jour, ses petites piqûres de sagesse. « J'avais été un jour invité par la Française des jeux à faire un exposé de psychologie aux gagnants du Loto : il existe en effet un club très fermé de ces gagnants, destiné à les aider à se sentir moins seuls et à se faire bénéficier les uns les autres de leurs vécus respectifs.

Un groupe d'entraide, en quelque sorte. En bavardant avec ces heureux gagnants, j'avais découvert à quel point ce qui ressemble de l'extérieur à une bénédiction est au minimum une complication, sinon une malédiction. « Mourir dans cinq ans » « Métro » « Optimisme » « Passé » « Patience » « Plaintes » « Quatre règles de vie » « Raquettes dans la neige » « Rechutes » « Rencontres » « Rêver » « Sortie » « Yes man » « Remises en question » « Yin et yang » À cet instant, je suis vivant. Écouter la rumeur du monde. Être là et ailleurs.