Fermeture Megaupload

Facebook Twitter

Kim Dotcom s’exprime au sujet de la fermeture de Megaupload. Depuis son arrestation, Kim Dotcom n’a pas eu l’occasion de s’exprimer au sujet de la fermeture des différents services de sa société, des services parmi lesquels on peut citer Megaupload ou encore Megavidéo.

Kim Dotcom s’exprime au sujet de la fermeture de Megaupload

Faut dire aussi que lorsque tu es en prison, tu as autre chose à faire que de causer business, hein. Bien heureusement, le roi des pirates a été libéré sous caution le 22 février dernier et, après quelques semaines de repos, il a finalement décidé de sortir de son silence et de répondre aux questions de 3 News. Oui et ce que vous allez pouvoir découvrir un peu plus bas, c’est justement la vidéo de l’interview… Une interview qui dure quand même plus de 23 minutes mais qui nous apprend plein de choses sur la genèse de Megaupload mais aussi sur sa vision des choses.

Vos données sur Megaupload supprimées dès jeudi ? Quelle ne fût pas ma surprise ce matin en lisant un article de TNW !

Vos données sur Megaupload supprimées dès jeudi ?

En effet, il semblerait que le FBI ait la possibilité de récupérer et ainsi supprimer toutes les données des utilisateurs de Megauload et ce, dès jeudi prochain c’est-à-dire le 2 Février. C’est en tout cas ce qu’indique un rapport du New Zealand Herald qui cite une lettre du bureau du procureur des États-Unis… Rapidshare dans l’oeil du FBI… Un remake de Megaupload ? Commencez vos sauvegardes ! Après la fermeture récente du célèbre service de partage de fichiers, Megaupload, pour violation de copyright, le FBI commence maintenant à jeter un œil sur l’un des plus célèbre service de partage de fichiers, Rapidshare.

Rapidshare dans l’oeil du FBI… Un remake de Megaupload ? Commencez vos sauvegardes !

En effet, le FBI a récemment fermé le site Megaupload plus tôt ce mois-ci, en arrêtant même Kim Dotcom et quelques autres cadres de l’entreprise. Après cet incident, quelques autres sites ont volontairement désactivé leurs services de partage de fichiers afin de ne pas s’attirer des ennuis… Rapidshare va probablement être le prochain service dans l’œil du cyclone, ou plutôt du FBI, et ce après avoir rejeté une partie des poursuites intentées par les détenteurs des droits d’auteur. Par conséquent, Rapidshare se retrouve aujourd’hui sur la International Piracy Watch List de 2010. [MAJ] Les services de stockage (Fileserve, VideoBB, …) diminuent petit à petit leurs fonctionnalités… Après Megaupload qui a été fermé à son insu, Filesonic et Uploaded.to qui ont changé leur politique sur l’hébergement des fichiers, on apprend qu’actuellement Fileserve, Filepost, VideoBB sont actuellement en train d’évoluer… Il devient vraiment difficile aujourd’hui de partager des fichiers sur ces sites Web… Bien qu’il n’y ait pas d’indication sur leur site, Fileserve a suspendu des comptes utilisateurs et a fermé leur programme d’affiliation.

[MAJ] Les services de stockage (Fileserve, VideoBB, …) diminuent petit à petit leurs fonctionnalités…

Nombreux sont les utilisateurs qui ont rapporté ces problèmes lorsqu’ils se sont connectés à leurs comptes. MegaUpload en chiffres [infographie] ZDnet a publié une infographie synthétique sur les chiffres de Megaupload, histoire de comprendre comment ce site était juste énorme au niveau mondial : -50 millions de visites uniques quotidiennes -il s’agit du 13è site le plus visité au monde -180 millions : c’est le nombre de personnes inscrites (abonnés) -consommait 5% du trafic réseau des entreprises (12% en France) -le site a engrangé 175 millions de dollars de recettes depuis 2005 -les ayant-droits revendiquent 500 millions de dollars en pertes -l’entreprise employait 30 personnes répartis dans 9 pays -7 employés se sont fait arrêtés : il risquent 50 ans de prison chacun [via]

MegaUpload en chiffres [infographie]

Sony (accès gratuit sur le Web du catalogue) et Vivendi touchés par les Anonymous. L’opération #opmegaupload est vraiment bien lancée… En effet, la riposte des Anonymous suite à la fermeture de Megaupload n’a pas tardé… Anonymous a déclaré ouverte la World War Web !

Sony (accès gratuit sur le Web du catalogue) et Vivendi touchés par les Anonymous

Après s’en être pris à des sites du FBI, du département de la justice Américaine, d’Universal Music, d’Hadopi ou encore de l’Elysée, cela continu… Aujourd’hui ils ont aujourd’hui piraté celui de Sony. En effet, le groupe a rendu disponible aux yeux de tous l’intégralité des contenus musique et film de Sony. Ainsi, vous pouvez télécharger gratuitement la discographie complète de votre artiste préféré d’un simple clic… Ils ont accompagné cette action d’un message qui a le mérite de faire trembler de nombreuses sociétés qui auraient des choses à se reprocher… Sony, tu as montré ta soumission à SOPA, la loi contre le téléchargement de musiques, films… appartenant à des sociétés comme la tienne.

Ce n’est pas Megaupload, mais la liberté que l’on a perdue! Je ne suis pas pro-piratage, loin de là, je pense que l’idéal, c’est que tout ce qui a une valeur soit payant, mais à un juste prix.

Ce n’est pas Megaupload, mais la liberté que l’on a perdue!

Un peu comme les jeux pour smartphone à 79cent, c’est peu, mais à ce prix là, il est ridicule de pirater. Il existe également de nouveaux modèles économiques, moins rentables que la vente de CD à 20 euros, mais peut être plus efficace, tel que ceux de Spotify ou d’OnLIve. Quand un modèle économique est intéressant, quand il ne prend pas le consommateur pour une vache à lait, il peut réussir à convaincre les internautes pourtant habitués à pirater.

Ce que les internautes reprochent de plus en plus à l’industrie du disque (et du cinéma), c’est de ne pas accepter la réalité : si dans les années 1990, une collection moyenne de CD audio tournait aux alentours de 10 à 100 albums, très rarement plus, aujourd’hui, les consommateurs veulent tout, ils ne veulent plus devoir choisir entre 2 albums parce qu’ils ne peuvent pas tout s’acheter à des prix aussi élevés. Megaupload: Kim Dotcom, un patron à identités multiples. Le fondateur et patron de Megaupload, Kim Dotcom, a été arrêté jeudi par la police néo-zélandaise dans sa très luxueuse villa de la banlieue d’Auckland.

Megaupload: Kim Dotcom, un patron à identités multiples

Inculpé pour «conspiration de racket», «conspiration de violation de copyright» et «conspiration de blanchiment d'argent», il encourt vingt ans de prison et pourrait être bientôt extradé aux Etats-Unis, d'où le FBI a demandé son interpellation. Les policiers néo-zélandais n’ont pas eu de mal à retrouver sa trace: le richissime entrepreneur de 37 ans (38 ans le 21 janvier) ne se cachait pas. Loin de là: c’est en fanfare qu’il est arrivé en Nouvelle-Zélande en 2010, achetant à prix d'or une villa réputée comme étant la plus chère du pays et criant sur tous les toits qu’il est l’un des dix personnages les plus riches de Nouvelle-Zélande. Utilisateurs de Megaupload: Quel avenir pour vos fichiers légaux, quels risques pour les téléchargeurs illégaux?

De notre correspondant à Los Angeles Nous vous avons invités à interroger les journalistes de 20 Minutes à propos de la fermeture de Megaupload.

Utilisateurs de Megaupload: Quel avenir pour vos fichiers légaux, quels risques pour les téléchargeurs illégaux?

Vous avez été nombreux à nous envoyer vos questions via reporter-mobile@20minutes.fr, sur notre page Facebook et dans les commentaires. Merci à tous, voici les éclairages de James Grimmelmann, professeur de droit à la New York Law School, Julie Samuels, avocate à l'Electronic Frontier Foundation (une ONG qui défend la liberté d'expression en ligne et les droits des internautes) et Eric Goldman, directeur du High Tech Law Institude de l'université de Santa Clara. Les internautes ont-ils une chance de revoir leurs fichiers légaux? Les experts sont pessimistes. Fermeture de Megaupload: Quels sont les sites qui pourraient être concernés? Le direct download et le streaming bientôt totalement à terre?

Fermeture de Megaupload: Quels sont les sites qui pourraient être concernés?

Megaupload, ainsi que Megavideo appartenant au même groupe, ont été rendus inaccessibles jeudi par la justice américaine, conséquence de poursuites contre plusieurs responsables du site après une opération pilotée par le FBI. «20 Minutes» fait le tour des sites qui fonctionnent de la même façon, et qui pourraient bientôt se trouver sous le coup de la justice française ou américaine. Direct download RapidShare MegaUpload down, RapidShare devient le site le plus connu pour le direct download (les internautes récupèrent des fichiers mis en ligne par d’autres sur les serveurs du site en cliquant sur un simple lien). Megaupload, une internationale du crime selon le FBI - INTERNET.

Megaupload c’est fini. Nicolas Sarkozy salue la fermeture de Megaupload. Megaupload fermé, l'Elysée se frotte les mains. Le président français Nicolas Sarkozy a salué jeudi soir la fermeture du site de téléchargement accusé par la justice américaine de violation des droits d'auteur. >>Posez vos questions sur Megaupload et le téléchargement, à nos journalistes de la rubrique High-Tech en écrivant à reporter-mobile@20minutes.fr. Le FBI ferme le site Megaupload, son fondateur inculpé. De notre correspondant à Los Angeles >> Pour la riposte du collectif Anonymous, c'est à lire ici Si Megaupload n'est plus accessible, ce n'est pas pour marquer son opposition au projet de loi Sopa.