background preloader

Commerce

Facebook Twitter

Retail

Réunion commerciale. La stratégie Marketing de Michel et Augustin. En jouant la carte de l'originalité et de l'humour, Michel et Augustin ont su se différencier sur les secteurs encombrés des biscuits et des produits frais !

La stratégie Marketing de Michel et Augustin

Quel positionnement pour Michel et Augustin ? Quelle stratégie de distribution ? Comment être visible en rayon ? Quelles sont leurs meilleurs coups de communication ? Voici quelques questions auxquels répond Michel de Rovira, fondateur de Michel et Augustin dans cette interview accordée à Gabriel Dabi-Schwebel, Fondateur de l'agence marketing 1min30. Cette interview s'inscrit dans le cadre d'un projet de livre "30 recettes marketing en 1min30" à paraître pour Noël 2013 dont vous pouvez lire la recette "Michel et Augustin, un design décalé pour sortir du lot".

LES RECETTES MARKETING : MICHEL & AUGUSTIN par 1min30 >> Retrouvez toutes les vidéos du blog Stratégie marketing en 1min30.

Expérience Clients

Marketing. Satisfaction clients. Réussir l’accueil des clients en boutique : Riens du Tout. Année de création : 1992 Réalisateur : Cédric Klapisch Acteurs principaux : Fabrice Luchini, Daniel Berlioux, Marc Berman, Olivier Broche, Antoine Chappey, Jean-Pierre Darroussin Début : 8’42 Fin : 10’30 Durée de l’extrait : 1’48 Extrait évident pour tous ceux qui animent ou forment des équipes de vendeurs magasins à la relation client.

Réussir l’accueil des clients en boutique : Riens du Tout

Résumé du film : Grand magasin vieillot et peu accueillant, où le personnel travaille en dilettante, les Grandes Galeries marchent mal. Avant de prendre les rênes du magasin, Mr Lepetit le visite et observe ses futurs employés…à leur insu ! Questions d’animation : Que pensez-vous de l’accueil des clients dans cette scène ? Comment se fait-il que la vendeuse en arrive là ? Quelles peuvent être les raisons ? Comment pouvons-nous éviter de donner ce genre d’image aux clients ? C’est la période des fêtes.

La vendeuse que les deux autres protagonistes observent est évidemment le contre-exemple, une caricature de mauvaise volonté ! « euh…pffff… ». Le marketing expérientiel plus fort que l'e-commerce. AdAge met en exergue le nombre croissant de marques dont le modèle est fondé sur l’e-commerce qui investissent dans des magasins physiques afin de créer des expériences toujours plus attractives pour leurs clients.

Le marketing expérientiel plus fort que l'e-commerce

C’est par exemple le cas du lunetier Warby Parker, qui a partiellement transformé son établissement du quartier branché de SoHo à Manhattan en bibliothèque et salon de lecture, de Kit & Ace, une marque de vêtements de luxe qui a ouvert une boutique, toujours à New York, se doublant d’un espace de restauration, ou de Late Night Chameleon Café (LN-CC), un magasin de vêtements de Londres qui ne reçoit ses clients que sur rendez-vous.

Le fait que des spécialistes de l’e-commerce se convertissent au shopping à l’ancienne est révélateur. Alors que nous pouvons réaliser (presque) tous nos achats sur nos ordinateurs, tablettes et smartphones, la visite d’un magasin, si elle vaut le déplacement, peut être la plus efficace des opérations marketing. Manager commercial et nouveau comportement d'achat des clients. Le client n’achète plus comme avant.

Manager commercial et nouveau comportement d'achat des clients

Internet, premier pourvoyeur d’information sur les offres en présence, a développé leur autonomie. Le temps de l’achat s’inscrit dans la relation client, dans un rapport plus large avec la marque ou la firme dans lequel le service au client a pris de la place. Les motivations d’achat se sont enrichies. Comment les commerciaux doivent-ils se positionner sur le parcours cross-canal du client ? Qu’attendent d’eux aujourd’hui les clients ? Les clients s’informent sur Internet avant d’acheter. Conclure la vente... comme un vendeur d'élite ! Franchir avec succès les étapes jusqu’à la conclusion de la vente, savoir se remettre d’un échec… Michaël Aguilar, fondateur de Vendeurs d’élite et auteur de Conclure la vente paru aux éditions Dunod, livre ici quelques clés pour réussir à vendre.

Conclure la vente... comme un vendeur d'élite !

Michaël Aguilar : Pendant longtemps, on a cru que le closing était une affaire de technique. Des bataillons de vendeurs ont été formés aux techniques de conclusion, avec ce constat : certains vendeurs concluaient davantage et d’autres ne concluaient pas plus. En fait, la technique de closing ne fonctionne que si elle s’appuie sur une confiance à trois niveaux : en soi, en son entreprise et surtout, dans l’idée que le client à qui l’on demande de signer va réaliser la meilleure affaire possible. Si je ne suis pas convaincu au plus profond de moi, comment puis-je espérer convaincre mon client ? Vendre, c’est allumer un feu chez l’autre, à condition d’avoir une flamme. Pour conclure, il faut bien sûr du mental. Darketing - IONIS Brand Culture.