background preloader

Aspects négatifs E-tourisme

Facebook Twitter

L’étrange inertie du gouvernement face à la crise du tourisme. Les professionnels s’inquiètent, l’Office du tourisme propose un plan mais le gouvernement est totalement aux abonnés absents.

L’étrange inertie du gouvernement face à la crise du tourisme

Va-t-on attendre la fin de la crise pour réagir? Face à la crise touristique qui ne fait que commencer, les opérateurs attendent toujours le plan d’action des politiques en charge du dossier tourisme. Au lendemain des attentats de Paris qui salissent l’image de toutes les destinations touristiques arabo-musulmanes, la réactivité des politiques marocains n’est ni une priorité ni au rendez-vous. Interrogé sur le traitement à donner à ce pan essentiel de l’économie souffrant d’amalgame conjoncturel, un responsable de l’Exécutif botte en touche et ne semble pas faire cas de ce dossier. Un grand professionnel du tourisme marocain n’hésite pas à affirmer que pour l’instant, rien n’est fait par les autorités pour anticiper et résoudre la crise qui ne peut qu’empirer après les attentats parisiens. Ce n’est plus la communication DE crise, c’est la communication EN crise!

Le numérique dans le monde du travail - FO-Cadres FO-Cadres. Le 12 mars 2013 a eu lieu un colloque sur les transformations induites par le numérique dans le monde du travail en termes de pratiques, de méthodes managériales et de changement organisationnels.

Le numérique dans le monde du travail - FO-Cadres FO-Cadres

FO-Cadres était présent à cet événement organisé par la Direction générale du travail (DGT), la Direction régionale des entreprises, de la concurrence, de la consommation, du travail et de l’emploi (Direccte) et la Fing (Fondation internet nouvelle génération). Le numérique est de plus en plus présent dans l’activité des entreprises et en devient l’outil central, le matériau et la finalité du travail. Les données numérisées sont au coeur de cette mutation, centrée sur leur exploitation ou leur transformation. Elles deviennent le carburant, voire le nouvel or noir des entreprises, ce qui ouvre de nouvelles perspectives de création de valeur. La première table ronde avait pour thème : l’entreprise et ses salariés face au déferlement des données : un modus vivendi possible ? Collectivités territoriales : Offices de tourisme & syndicats d'initiatives.

XEnvoyer cet article par e-mail Collectivités territoriales : Offices de tourisme XEnvoyer cet article par e-mailCollectivités territoriales : Offices de tourisme Encore un service public bouleversé par le web.

Collectivités territoriales : Offices de tourisme & syndicats d'initiatives

A la Une également : Ondes de choc. XEnvoyer cet article par e-mail A la Une également : Ondes de choc XEnvoyer cet article par e-mailA la Une également : Ondes de choc Le Web a dynamité les tour-opérateurs et les agences de voyages.

A la Une également : Ondes de choc

Les agences de voyages dans la tourmente de l’e-tourisme. XEnvoyer cet article par e-mail Les agences de voyages dans la tourmente de l'e-tourisme XEnvoyer cet article par e-mailLes agences de voyages dans la tourmente de l'e-tourisme Art de vivre & tourisme Une condition pour survivre : se concentrer sur les besoins d'un consommateur devenu autonome.

Les agences de voyages dans la tourmente de l’e-tourisme

Quand le numérique s’empare du tourisme ‹ News CHR. Le développement du tourisme en ligne (marché de consommation et plaintes de consommateurs) L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile). Si l’on s’en réfère aux dernières tendances du secteur avec des chiffres en progression forte et constante, il est de plus en plus réducteur aujourd’hui de parler d’e-tourisme tant le tourisme et les nouvelles technologies sont inexorablement voués à converger vers un tourisme numérique et connecté.

L'eTourisme est mort ! Le tourisme numérique est SoLoMo (Social-Local-Mobile).

Les comportements des voyageurs ne trompent pas avec comme conséquence directe des résultats plus que significatifs pour l’industrie touristique, premier secteur de l’e-commerce. On compte désormais pas moins de 6 européens sur 10 qui réservent leur voyage en ligne en 2011. En France, les ventes en ligne progressent de 12% au 1er trimestre 2011 et les sites de tourisme gagnent +17.2% de trafic en moyenne sur l’année 2010. Merci à Lucile Prouteau (pour sa réactivité) et Emmanuel Jacquel (chapeau l’artiste !) Chez SILC (Séjours Internationaux Linguistiques et Culturels) pour leur réactivité et cette illustration très sympathique, vous pouvez devenir Fan de SILC sur Facebook SO pour SOcial !

M-commerce : les e-commerçants restent frileux. Facebook est-il toujours intéressant pour les pros du tourisme ? L’actualité n’est pas toujours tendre avec Facebook le plus connu et fréquenté des sites de réseaux sociaux.

Facebook est-il toujours intéressant pour les pros du tourisme ?

La portée naturelle des publications est en baisse. La concurrence s’intensifie avec de nouvelles applications mobiles en phase avec les nouveaux usages sur les réseaux sociaux parmi lesquelles Snapchat, Instagram, Viber et même Google+. Les technologies des voyageurs selon Skyscanner (comparateur de vols) Actualités Publié le janvier 9th, 2013 | Par La rédaction Des tablettes au téléphone portable, Skyscanner, le comparateur de vols, continue de scruter le comportement et les attentes des voyageurs.

Les technologies des voyageurs selon Skyscanner (comparateur de vols)

Sa méthode : des sondages courts par l’intermédiaire de sondages sur la population des internautes qui se déplace. Les agences de voyages ne font pas le poids face aux avis sur internet. Etudes Publié le avril 4th, 2013 | Par Caroline Moreteau L’impact des ressources internet et particulièrement des avis de voyageurs sur la prise de décision n’est plus à démontrer.

Les agences de voyages ne font pas le poids face aux avis sur internet

L’audience des sites d’avis en témoigne : le géant de la catégorie, TripAdvisor, affirme accueillir 200 millions de visiteurs uniques par mois ! Pour les destinations touristiques, hôtels, restaurants et autres activités, c’est une bonne nouvelle, car ces sites leur permettent de mieux se faire connaître sur internet et de surveiller leur e-réputation. Etude : la défiance des consommateurs à l’égard des faux avis grandit. Etudes Publié le septembre 23rd, 2013 | Par Mathilde Khlat Testentrust nous livre son baromètre annuel des faux avis pour la quatrième année consécutive.

Etude : la défiance des consommateurs à l’égard des faux avis grandit

Stratégie omnicanal : Selectour Afat a des atouts mais ce n’est pas gagné… Etudes Publié le décembre 24th, 2013 | Par Remi Bain-Thouverez Vouloir concurrencer frontalement les agences en ligne serait utopique. Ces dernières ont acheté, à prix d’or, leurs positions sur tous les mots clés génériques ayant un rapport avec les voyages.

La stratégie du groupe Selectour Afat s’apparente davantage à une tactique de contournement. Google, seul maître après Dieu dans l’univers du web, règne sans partage en s’accaparant 95 % de part de marché des moteurs de recherche. Plus qu’incontournable, il est indispensable. Les exemples comme vente-privee.com, totalement Google non dépendant, sont des exceptions. Pour réussir, il faut passer par lui afin d’atteindre les toutes premières places, les seules qui seront consultées par les internautes. Historique : l’e-tourisme baisse de 1% après une croissance à 2 chiffres pendant 10 ans. Le voyageur favorise l'information accessible sur internet.

Actualités Publié le juillet 8th, 2014 | Par Mathilde Khlat. Pendant l’été, 55% des Français achètent sur leur mobile. De quoi parlent les internautes sur les forums voyage ? En France, le trio de tête des thèmes les plus fréquemment abordés place en pole position les formules « tout-inclus », avec près de 299 404 messages échangés, suivies de près par les croisières (298 757 messages), puis les discussions relatives aux compagnies aériennes (269 899).

Dans un contexte de crise économique, la popularité du sujet « hôtels et forfaits tout-inclus » s’impose : le voyageur veut sécuriser son budget et limiter les (mauvaises) surprises, ce qui rend ces offres packagées particulièrement attractives. Mais les voyageurs sont nombreux à s’interroger sur la qualité réelle des prestations délivrées. Freins et blocages dans l'assimilation des formations E-tourisme (Partie 1/2) - Blog #VEM - Actu & veille etourisme Blog #VEM – Actu & veille etourisme. Relever le défi du numérique. Voilà le challenge auquel sont confrontés aujourd’hui l’ensemble des professionnels du tourisme pour rester « connectés » aux attentes et aux usages des clientèles actuelles. Les acteurs de la filière doivent pour cela intégrer de manière continue et avec pertinence, de nouvelles compétences leur permettant de mettre en œuvre leur stratégie marketing sur les bons outils numériques.

La formation professionnelle continue est une réponse essentielle à l’assimilation de ces nouveaux savoirs. Infographie : l'e-tourisme poursuit son recul. Les sites leaders du voyage sont devenus les mauvais élèves de l'e-commerce, alors qu’ils en constituaient autrefois la locomotive, selon les chiffres publiés ce matin par la Fevad.

La mauvaise réputation, une maladie de plus en plus virale. Elles ne mouraient pas toutes, mais toutes étaient frappées… Est-ce un concours de circonstances, ou bien une preuve tangible de l’accélération du temps médiatique ? En ce moment, chaque semaine semble apporter son lot de scandales, dans lesquels des marques ou des organisations se retrouvent impliquées. Dans ces 3 cas de figure, on notera que les médias « classiques » sont à l’origine des révélations initiales. Mais c’est bien sur Internet et via les réseaux sociaux, en particulier, que ces révélations sont devenues des bad buzz, et qu’elles ont connu le plus de retentissement, sans préjuger de leur impact sur la réputation des entreprises et organisations concernées… Une nouvelle preuve de l’importance sans cesse croissante du web 2.0 dans la formation de l’opinion.

Dans son dernier numéro, l’excellente Revue des marques³ revient justement sur cet enjeu primordial qu’est devenue la réputation, pour les entreprises et leurs marques. Notes et légendes : Comment les seniors appréhendent-ils les nouvelles technologies. L'e-tourisme poursuit sa chute. E-commerce : le panier moyen est en baisse, mais le nombre de cyber acheteurs et la fréquence d’achat est en hausse © tashatuvango - Fotolia.com Pourtant l’e-commerce continue d’afficher une progression qu’on peut qualifier de réjouissante surtout si on la compare aux données fournies par l’INSEE qui mesurent la consommation à hauteur d’un minuscule + 0,4%.

Guide touristique ou avis d'internaute: forces et faiblesses. Email 0EmailShare Par Thomas Yung et Thierry Poupard ( Aujourd’hui, tout a changé, ou presque : les guides papier restent immuables et le Minitel compte encore 2 millions d’utilisateurs (eh oui !)