background preloader

Le prestige - C. Nolan

Facebook Twitter

Livret HDAprestige. Decoupage extrait Prestige. Carte prestige. Glossaire langage cinéma Prestige. Le Prestige nolan extrait1 (VF) Affiche - Le Prestige. Affiche le prestige 2. LE PRESTIGE - critique (Artefake) 1/La Promesse La scène se passe au début du XXème siècle à Londres.

LE PRESTIGE - critique (Artefake)

Un numéro spectaculaire s’ouvre devant nous : « le Vrai Homme transporté », tandis qu’une voix off nous explique les trois actes d’une illusion. La promesse (l’exposition d’une situation banale), l’effet (pendant l’exécution, la situation devient extraordinaire) et le prestige (le climax final, le coup de théâtre qui cloue les spectateurs à leurs sièges). On entre ainsi de pleins pieds dans le monde des illusionnistes de l’ère victorienne avec comme intrigue la rivalité entre deux magiciens surdoués. Robert Angier alias « The great Danton » et Alfred Borden alias « The professor ». 2/L’Effet Le contexte historique. Christopher Nolan (auteur britannique et réalisateur de Memento, Insomnia et Batman begins) situe son film à la croisée de deux mondes et de deux siècles.

Des sciences nouvelles apparaissent et c’est l’âge d’or des prestidigitateurs. La face cachée des illusionnistes. Mimétisme. 3/Le Prestige A voir : A lire : Electrum (sculpture) Electrum, or Electrum (for Len Lye), is a 1998 sculpture by Eric Orr and Greg Leyh built around the world's largest tesla coil.[1] The coil operates at power levels up to 130,000 watts, 3 million volts[2] and stands 11.5 meters in height.

Electrum (sculpture)

The sculpture is currently installed in New Zealand at the residence of Alan Gibbs.[3][4][5][6] The top, spherical electrode of the sculpture is large enough to hold a human.[7] The piece was the subject of a 2000 documentary, Lightning Dreams, by Alberta Chu.[8][9] Nikola Tesla. Nikola Tesla Nikola Tesla, l'un des inventeurs les plus extraordinaires de tous les temps est né dans la nuit du 9 au 10 juillet 1856 à Smiljan (Croatie) dépendant alors de l'Empire austro-hongrois.

Nikola Tesla

Il mourut pauvre, quasiment oublié, le 7 janvier 1943. Entre temps, il fut l'un des chercheurs les plus attachants, les plus inspirés, l'un des esprits les plus féconds de toute l'humanité, et sans doute le plus "fou" au sens noble du terme. Auteur de près de 1000 brevets traitant de l'énergie électrique, de sa production et de sa conservation, récipiendaire de quatorze doctorats des universités du monde entier et maîtrisant 12 langues, cet homme qui éclaira le monde, s'éteignit après avoir connu tour à tour la gloire, la fortune, la jalousie, l'incompréhension, les moqueries et le discrédit. Sa vie de géant de la science, fut celle d'un météore, d'une étoile filante, d'un astre éblouissant disparaissant dans un trou noir.

Nikola Tesla adolescent Sa Vie Milutin, son père Djuka. Trailer du film Le Prestige - Le Prestige Bande-annonce VO. Colorado Springs Notes, 1899–1900. Nikola Tesla's experimental station outside of Colorado Springs.

Colorado Springs Notes, 1899–1900

A coil outside laboratory with the lower end connected to the ground and the upper end free. The lamp is lighted by the current induced in the three turns of wire wound around the lower end of the coil. A publicity photo of a participant sitting in the Colorado Springs experimental station with his "Magnifying Transmitter". The arcs are about 22 feet (7 m) long.

(Tesla's notes identify this as a double exposure.) Effect of strong electromagnetic fields: The rough coil is co-ordinated oscillator (50,000 periods) with the basic frequency. Colorado Springs Notes, 1899–1900 (ISBN 8617073527) (Published by Nolit: Beograd, Yugoslavia, 1978) is a book compiled and edited by Aleksandar Marinčić and Vojin Popović detailing the work of Nikola Tesla in Colorado Springs at the turn of the 20th century. Preface[edit] Tesla's notes at the Colorado Springs experimental station were unpublished until the release of this book. (to work out)