background preloader

Parler des attentats

Facebook Twitter

Attentats du 13 novembre: la haine expliquée par les philosophes. Attentats de Paris - Aider les enfants et les adolescents à comprendre. Pourquoi des attentats ont-ils eu lieu à Paris ? - 1jour1actu.com - L'actuali... Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux e... Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux e...

C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous.

Attentats de Paris : comment répondre aux questions des enfants ?

Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées. Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base. Et les enfants alors ? Et les enfants alors ?

Et les enfants alors ?

Comment on fait ? On fait comme on le sent, et puis on peut les laisser parler, s’exprimer, et puis on peut expliquer, on peut rassurer… Pour expliquer et tenter de comprendre, quelques outils à votre disposition : Sur le site de BrainPOP Français, vous trouverez des films (ici 3 mais il y a en plus de 550 au total) dont voici quelques extraits : Le film Terrorisme : Attaques de Paris : intox et fausses images émergent à l'étranger. Comme ce fut le cas lors de l’attaque de Charlie Hebdo en janvier dernier, fausses images et rumeurs ont proliféré sur les réseaux sociaux à la suite des attaques à Paris.

Attaques de Paris : intox et fausses images émergent à l'étranger

Ces images ont été partagées aussi bien en France qu'ailleurs dans le monde. Voici une sélection des intox relayées à l’étranger. Nous mettrons cet article à jour avec de nouveaux exemples de désinformation tout au long de la journée. Si vous doutez de la véracité d'une information, d'une image, n'hésitez pas à nous contacter sur : observateurs@france24.com Les théories du complot commencent à sortirComme lors des attentats de Charlie Hebdo, les internautes complotistes ont mis moins de 24h à sortir leurs théories fumeuses. Une preuve ridicule, car il existe bien sûr de nombreuses images amateur tournées hier au stade de France, par exemple celle-ci. Ce même internaute a publié une autre vidéo (attention : images choquantes), toute aussi abracadabrante, sur une autre chaîne YouTube : Anonymous Truthseeker.

Dire l'indicible. Comment parler des attentats avec vos élèves. Comment dire l’indicible ? Comment évoquer avec vos élèves lundi les terribles événements survenus ce week-end à Paris ? Comment réagir face aux questions des enfants ? Des questions difficiles que beaucoup d’enseignants se posent ce week-end sombre pour la République. Voici une liste de ressources en ligne qui je l’espère pourront vous aider.

N’hésitez pas à les compléter en commentaire avec vos propres ressources, vos propres trouvailles, vos propres réflexions. « L’éducation est l’arme la plus puissante que l’on puisse utiliser pour changer le monde » Nelson Mandela. Journal Junior. Le terrorisme. La laïcité. On fait face ! Donc ce lundi vous ne partirez pas en cours de bonne humeur. Vous aurez sans doute comme une boule au ventre à l’idée qu’il faudra faire face, en parler avec vos élèves. Ils en ont besoin, vous ferrez face. Attentats : Les mesures ministérielles. 14-11-2015- 18h30 - Minute de silence, annulation des voyages scolaires et des formations, limitation des sorties scolaires, cellules psychologiques, le ministère vient de faire connaitre ses décisions suite aux attentats. Aide psychologique Le ministère annonce une aide psychologique importante : " des cellules psychologiques sont déployées dans les écoles, collèges, lycées et établissements d’enseignement supérieur, en Île-de-France, où les élèves, leurs familles et les personnels de l’Éducation ont été particulièrement affectés, mais aussi ailleurs à la demande des directeurs d’école et chefs d’établissement".

L'association APPEA nous a confié avoir un fichier de 10 000 psychologues capables d'aider les psychologues scolaires à faire face aux besoins. Interdictions de sorties Le ministère clarifie aussi les interdictions de sorties. " Les voyages scolaires sont annulés sur tout le territoire métropolitain, du lundi 16 novembre 2015 au dimanche 22 novembre 2015... Minute de silence. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terro... Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terro...

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée.

Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. #Educattentats.