background preloader

TSA

Facebook Twitter

Fédération Française des Dys : dyslexie, dyspraxie, dysphasie, dysorthographie, trouble mnésique, et dyscalculie. Troubles 2 2006. Troubles 3 2007. Troubles Fiche 1. 2006. Troubles 4 2007. Pôle TSA de l'INS HEA. “Beaucoup de profs veulent aider leurs élèves dys, mais ils ne savent pas comment” Prof de lettres en lycée, Celia Guerrieri est dyscalculique.

“Beaucoup de profs veulent aider leurs élèves dys, mais ils ne savent pas comment”

Elle a conçu deux "guides de survie", pour les lycéens dys, et pour les enseignants. Interview. Celia Guerrieri Celia Guerrieri est professeure de lettres en lycée dans l’académie de Nice. Elle-même dyscalculique, elle a conçu 2 “guides de survie” : un pour l’élève dys au lycée, un pour l’enseignant confronté à un élève dys. Pourquoi les élèves ont-ils besoin d’un “guide de survie” ? Hélas, c’est à nous, dys, de nous adapter au monde. Pour les dys, l’école est un parcours du combattant. Je suis moi-même dyscalculique. Comment en êtes-vous venue à écrire ces guides ? A l’origine, j’ai écris un “guide de survie pour les élèves dys au lycée” (pdf). Puis je me suis rendu compte que le sujet intéressait aussi mes collègues. . © S.Kobold – Fotolia Comme j’ai choisi de rendre mes publications ouvertes et de les diffuser sur Internet, ils sont régulièrement mis à jour. Avez-vous mis en pratique ce que vous conseillez dans vos guides ? Dys : « les troubles ne sont pas assez connus des profs »

Comment mieux accompagner ses élèves dys ?

Dys : « les troubles ne sont pas assez connus des profs »

Le point avec Isabelle Ducos-Filippi, prof de lettres classiques en collège, et chargée de mission pour les TSLA. Isabelle Ducos-Filippi est enseignante de lettres classiques au Collège Les Hyverneaux, à Lésigny, en Seine-et-Marne et chargée de mission pour les troubles du langage et de l’apprentissage (TSLA) dans l’académie de Créteil. Comment êtes-vous devenue formatrice Dys ? J’enseigne depuis 1986. Comme tous les enseignants, en classe ordinaire, j’ai eu et je continue à avoir des élèves dys. Vous ne vous sentiez pas bien formée ? Dans la formation initiale telle que je l’ai connue il y a 30 ans, il n’y avait rien sur la prise en charge des dys. Toujours est-il que je ne me sentais pas assez formée, et que j’ai voulu me spécialiser. Quand on parle de “dys” en milieu ordinaire, de quels troubles parlons-nous ? Cette terminologie est importante.

Diaporama du Dr Mazeau pour la conférence DFD 13 du 26/11/2012 (Conférence Acteurs de scolarité) Les difficultés d’apprentissage de l’enfant et leurs origines - Psychologie cognitive expérimentale - Franck Ramus - Collège de France - 20 novembre 2012 10:30. Fiches de TCC TDAH — Docteur Louis Vera. Les dysponibles - Réseau des formateurs dys de l'Académie de Nice - Accueil. Dossier documentaire : Fonctions cognitives chez l’enfant - nov. 2013. _les dys. FEED FRANCE ACCEUIL PUBLIC PRESENTATION.

Au service des enfants DYSLEXIQUES, la FEED Composée actuellement de 72 établissements catholiques d’enseignement comprenant des écoles, collèges et lycées d'enseignement général, professionnel, technologique ou agricole, répartis dans 36 départements et 19 régions de France, s’efforce de faciliter l’insertion de ces enfants dans un univers scolaire perçu a priori comme hostile, par une pédagogie adaptée et des formules de regroupement souples, variées et efficaces, grâce à : l’accueil de la communauté éducative de l’établissement, l’attention du corps professoral, la formation continue des enseignants et éducateurs qui les suivent, la collaboration étroite avec les partenaires de la santé, le suivi individualisé de chaque enfant.

FEED FRANCE ACCEUIL PUBLIC PRESENTATION

Pour tout renseignement: Les "DYS" troubles SPÉCIFIQUES : un site consacré aux troubles des apprentissages. Dyslexie-bilan des données scientifiques. Dysmoi, le blog des Dys. Fiches thématiques Troubles spécifiques des apprentissages. Orthophonie. HISTOIRE 2 COMPRENDRE les Dys. Bases neurologiques. Figure 4 : résumé des zones d'activation du cerveau lors de la lecture en imagerie fonctionnelle : comparaison d'adultes dyslexiques et normo-lecteurs.

Bases neurologiques

Lors de la lecture de mots, un sujet adulte non dyslexique active principalement deux zones, la région de Broca, zone classiquement impliquée dans les processus de récapitulation pré-articulatoire, et une zone temporale inférieure et postérieure gauche, dont la proximité avec les aires visuelles incite à en faire un centre de perception de la forme visuelle des mots (Cohen et al., 2000). Une zone frontale postérieure (aire motrice, et une zone temporale supérieure (aire auditive) sont également activées à un degré moindre.

Chez le dyslexique, la zone frontale de Broca est soit normalement activée, soit activée de manière plus importante que la normale, sans doute par le fait que certains dyslexiques ont tendance à « marmonner » à voix basse ce qu'ils lisent afin d'améliorer la compréhension du mot en activant sa forme sonore.