background preloader

Réécritures

Facebook Twitter

En Scènes - Parcours. Introduction C'est avec la tragédie grecque que l'histoire du théâtre occidental commence, aux alentours de 530 av. J. -C., où apparaissent les premiers concours tragiques. Ceux-ci prennent place dans des fêtes religieuses annuelles dédiées à Dionysos, les Grandes et Petites Dionysies, ainsi que les Lénéennes. Eschyle, premier grand tragique Le poète tragique le plus ancien dont nous ayons des textes entiers est Eschyle (526-456), qui est aussi, nous apprend Aristote, à l'origine de l'introduction d'un second acteur sur la scène tragique. Le reste du théâtre d'Eschyle est aussi régulièrement mis en scène, en particulier sa trilogie de L'Orestie, qui est la seule trilogie qui nous soit parvenue.

En 1992, Ariane Mnouchkine avait choisi de mettre la trilogie en perspective avec l' Iphigénie à Aulis d'Euripide pour faire apparaître de manière explicite les origines du conflit entre Agamemnon et Clytemnestre. Sophocle et Euripide Versions romaines de la tragédie grecque : Sénèque. L'humour objectif: Roussel, Duchamp, "sous le capot" : l'objectivation du ... - Marie J. A. Colombet. PLAGIAT ] Macé-Scaron: les mille vies du «baron Emprunt» «J'ai péché par aveuglement et par orgueil», écrit-il en préambule d'un mea culpa aux accents religieux, publié lundi sur le site de « Marianne ». Avec cette confession de flagellant, Joseph Macé-Scaron, directeur adjoint de l'hebdomadaire, espère mettre fin à trois semaines de calvaire. Le 22 août dernier, le site Acrimed révélait que plusieurs passages de «Ticket d'entrée», roman autobiographique de l'éditorialiste, étaient tirés d'un livre intitulé «American Rigolos», de Bill Bryson.

Dans la foulée, d'autres «emprunts» à Rachel Cusk et Jay McInerney furent déterrés, ainsi que des dettes à Ernst Jünger et Victor Malka dans de précédents ouvrages. Après avoir reconnu une «connerie», Macé-Scaron entama une campagne de mass media autour de l'intertextualité, concept universitaire théorisant le clin d'oeil littéraire. Comment un journaliste de son niveau a-t-il pu tomber si bas? Trop pour un seul homme ? Etrange système qui consiste à copier ce qu'on pourrait écrire seul. Bibliobs - Le site littéraire de nouvelObs.com. Pour que Michel Houellebecq soit à la hauteur de sa réputation, il fallait bien trouver quelque chose à lui reprocher, puisque l'ensemble de la critique s'accorde à trouver son nouveau roman globalement réussi. Depuis sa mise en vente ce vendredi 3 septembre, il est donc abondamment question, jusque sur Voici.fr, des « plagiats » qu'il aurait commis dans « la Carte et le territoire » : plagiats de notices Wikipedia, de la description d'un hôtel particulier, ou encore du site du ministère de l'Intérieur.

En exclusivité pour BibliObs.com, l'écrivain a répondu à ces accusations devant la caméra de Joseph Vebret (vidéo également disponible sur Dailymotion) => Houellebecq : le monde mode d'emploi, par Arnaud Viviant => On a tiré sur Houellebecq, par Bernard Géniès =>=> Le blog de Joseph Vebret sur BibliObs.com =>=>=> Revenir à la Une de BibliObs.com. Lautréamont plagiaire? : L'Empire des signes. Apologie du plagiat. Lautréamont lecteur de Dante. 2« Cette étude analyse les rapports entre deux textes très éloignés l’un de l’autre », à savoir la Divine Comédie dantesque et les Chants de Maldoror ainsi que les Poésies, les deux œuvres intenses de Lautréamont, alias Isidore Ducasse. Ainsi l’auteure présente t-elle son essai.

Une étude intertextuelle, mettant en évidence les liens entre Lautréamont et Dante à travers une structure, une géographie, un vocable, un bestiaire, telle est l’intention de cet ouvrage. Comment, l’œuvre de Lautréamont composée de textes inclassables et déroutants du point de vue du genre porte t-elle la marque, l’empreinte de Dante ? À travers cet ouvrage, Elisabetta Sibilio tente de mettre en évidence un ordre, et de dévoiler la logique interne aux Chants de Maldoror, œuvre jugée et considérée comme chaotique par la critique traditionnelle. 3L’œuvre d’Isidore Ducasse décontenance et fascine à la fois. 5Néanmoins, le plagiat effectué par Lautréamont se révèle élaboré.

Pratiques et enjeux du détournement dans le discours littéraire des XXe et ... Les procédés de réécriture. On peut distinguer quatre grandes opérations de réécriture : La suppression La suppression peut prendre toutes sortes de formes : le caviardage (à l’origine, caviarder consiste à enduire de noir, couleur du caviar, un passage d’un journal, sur ordre de la censure). Les brouillons de poètes montrent qu’ils procèdent souvent par élimination.

Ce procédé est en même temps une manière d’aller à l’essentiel, d’éviter les répétitions et le bavardage, mais aussi de privilégier le rythme. Le résumé ou la réduction : on ne se contente pas, dans ce cas, de supprimer des termes, mais on procède par regroupement de termes, ou condensation. La version pour enfants du mythe de Robinson réécrit par Tournier, Vendredi ou la vie sauvage, résume en quelques lignes les réflexions que formule le héros dans la première version, lorsqu’il s’agit de savoir comment il va appeler son compagnon. L’OuLiPo L’OuLiPo est un groupe d’écrivains qui fut fondé en France, en 1960. La substitution ● Les changements de narration. « Inventer, c’est se ressouvenir », écrit Nerval. Sujet 3 - Novembre 2009. « Inventer, c'est se ressouvenir », écrit Nerval. En vous appuyant sur les textes du corpus, sur ceux que vous avez étudiés ou sur vos lectures personnelles, vous montrerez en quoi cette citation peut s'appliquer aux réécritures.

Les textes du corpus sont reproduits dans le sujet n° 45. Comprendre le sujet La citation propose une thèse, qui a l'allure d'une définition : « Inventer, c'est se ressouvenir. » L'affirmation repose sur un paradoxe : « se ressouvenir » renvoie au passé et à une tradition littéraire, donc aux réécritures ; « inventer » suggère la nouveauté. Nerval veut surprendre le lecteur qui doit résoudre ce paradoxe. L'affirmation est sans nuance. Chercher des idées Première piste : le souvenir omniprésent en littérature ? Réécrire, c'est forcément se ressouvenir et, en quelque sorte, imiter. Deuxième piste : réécrire empêche-t-il, la nouveauté, l'originalité ? Réécrire, c'est aussi créer, c'est-à-dire faire preuve d'originalité.

Demandez-vous jusqu'où on peut parler de souvenir. Textes de C. Baudelaire, P. Jaccottet, G. Perec. « Inventer, c'est se ressouvenir » Question Documents Charles Baudelaire, « Recueillement », Les Fleurs du mal, 1868.Philippe Jaccottet, « Sois tranquille, cela viendra !... », L'Effraie (1954), Gallimard, 1979.Georges Perec, La Disparition (1969), Gallimard, 1989. En quoi peut-on considérer les sonnets de Jaccottet et de Perec comme des réécritures du sonnet « Recueillement » de Baudelaire ? Après avoir répondu à cette question, les candidats devront traiter au choix un des trois sujets nos 50, 51 ou 52.

Sois sage, ô ma Douleur, et tiens-toi plus tranquille. Tu réclamais le Soir ; il descend ; le voici ; Une atmosphère obscure enveloppe la ville, Aux uns portant la paix, aux autres le souci. Pendant que des mortels la multitude vile, Sous le fouet du Plaisir, ce bourreau sans merci, Va cueillir des remords dans la fête servile, Ma Douleur, donne-moi la main ; viens par ici, Loin d'eux. Sur les balcons du ciel, en robes surannées Surgir du fond des eaux le Regret souriant ; Le Soleil moribond 1. 2. 3. SAROR Problèmatique. Problématique Ce colloque se propose d’étudier la place, la représentation et la fonction narrative du mariage dans le roman depuis le Moyen âge jusqu’à la fin du dix-huitième siècle. Conclusion obligée des contes et des comédies, le mariage constitue, à première vue, un dénouement traditionnel pour le roman, qu’il s’agisse du « roman héroïque », du « roman sentimental » ou du « roman de formation ».

Le roman grec lègue à l’Europe moderne un modèle de récit où le mariage constitue la fin des aventures, indéfiniment retardée et cependant inévitable. Pourtant, le refus du mariage, motivé par des raisons idéologiques, religieuses, morales, dicté par une stratégie déceptive à l’égard du lecteur ou par le choix de l’inachèvement, caractérise de nombreuses œuvres romanesques avant 1800. Le mariage comme dénouement topique et comme marqueur générique On pourrait tout d’abord s’interroger sur le mariage comme dénouement.

Le refus du mariage Le roman du mariage. Le travail de réécriture entre imitation et innovation. Ecole normale supérieure - Archives. PHÈDRE TRAVESTIE : une tragiLoufoquerie par Philippe Renault. Phèdre Oh oui ! Je me sens lasse et Tristesse est ma sœur ! Respectez, je vous prie, une grande douleur ! Laissez mes yeux pleurer, laissez faire le sort, Laissez venir à moi le spectre de la mort. Déjà je sens sa main serrer ma gorge rêche, Ma bouche est une braise, une flamme me lèche, Je suis sur un volcan, au moins sur un bûcher, Je me consume tant que je suis asséchée ! Les blasons. Ayant avecque lui toujours fait bon ménage, J'eusse aimé célébrer, sans être inconvenant, Tendre corps féminin, ton plus bel apanage, Que tous ceux qui l'ont vu disent hallucinant.

Ç'eût été mon ultime chant, mon chant du cygne Mon dernier billet doux, mon message d'adieu. Or, malheureusement, les mots qui le désignent Le disputent à l'exécrable, à l'odieux. C'est la grande pitié de la langue française, C'est son talon d'Achille et c'est son déshonneur, De n'offrir que des mots entachés de bassesse À cet incomparable instrument de bonheur. Alors que tant de fleurs ont des noms poétiques, Tendre corps féminin, c'est fort malencontreux Que ta fleur la plus douce et la plus érotique Et la plus enivrante en ait un si scabreux. Mais le pire de tous est un petit vocable De trois lettres, pas plus, familier, coutumier, Il est inexplicable, il est irrévocable, Honte à celui-là qui l'employa le premier. La malepeste soit de cette homonymie! Et que je les connais. Avatars de Nerval. Ce site présente 483 réécritures du célèbre sonnet de Gérard de Nerval El Desdichado, réalisées principalement par des membres de la liste oulipo.

Ce projet a débuté à l'occasion du Festival In-Folio de Genève (12-15 octobre 2000) et a été poursuivi ensuite sur la liste. Pour plus de détails voyez la chronologie des événements. Vous pouvez découvrir les avatars à l'aide des différents classements proposés dans le menu de navigation (par nom, par auteur, par année d'écriture, depuis l'index des mots) ou à l'aide des boutons de navigation en haut à droite de chaque page : Avatar précédent ou suivant, dans l'ordre alphabétique. Un avatar au hasard. Sous ces boutons sont parfois proposés des liens vers d'autres avatars qui présentent une similitude avec celui affiché, soit par sa forme soit par son thème. Si vous connaissez déjà les avatars, vous pouvez voir directement ceux qui ont été ajoutés ou modifiés récemment. Les blasons. Ayant avecque lui toujours fait bon ménage, J'eusse aimé célébrer, sans être inconvenant, Tendre corps féminin, ton plus bel apanage, Que tous ceux qui l'ont vu disent hallucinant.

Ç'eût été mon ultime chant, mon chant du cygne Mon dernier billet doux, mon message d'adieu. Or, malheureusement, les mots qui le désignent Le disputent à l'exécrable, à l'odieux. C'est la grande pitié de la langue française, C'est son talon d'Achille et c'est son déshonneur, De n'offrir que des mots entachés de bassesse À cet incomparable instrument de bonheur.

Alors que tant de fleurs ont des noms poétiques, Tendre corps féminin, c'est fort malencontreux Que ta fleur la plus douce et la plus érotique Et la plus enivrante en ait un si scabreux. Mais le pire de tous est un petit vocable De trois lettres, pas plus, familier, coutumier, Il est inexplicable, il est irrévocable, Honte à celui-là qui l'employa le premier. La malepeste soit de cette homonymie! Et que je les connais.

Semen 3. La réécriture du texte littéraire - Ouvrage Collectif. LE PASTICHE. C'était une de ces jolies et charmantes filles, nées, comme par une erreur du destin, dans une famille d'employés. Elle n'avait pas de dot, pas d'espérances, aucun moyen d'être connue, comprise, aimée, épousée par un homme riche et distingué; et elle se laissa marier avec un petit commis du ministère de l'Instruction publique. Elle fut simple, ne pouvant être parée, mais malheureuse comme une déclassée; car les femmes n'ont point de caste ni de race, leur beauté, leur grâce et leur charme leur servant de naissance et de famille. Leur finesse native, leur instinct d'élégance, leur souplesse d'esprit sont leur seule hiérarchie, et font des filles du peuple les égales des plus grandes dames.

Elle souffrait sans cesse, se sentant née pour toutes les délicatesses et tous les luxes. Elle souffrait de la pauvreté de son logement, de la misère des murs, de l'usure des sièges, de la laideur des étoffes. Répertoire de pastiches et parodies littéraires des XIXe et XXe siècles - Paul Aron. Répertoire de pastiches et parodies littéraires des XIXe et XXe siècles Des salons du XVIIIe siècle aux moqueries populistes de l'entre-deux-guerres, le pastiche est un monstre protéiforme qui occupe tout entier l'espace littéraire. Démonstration avec Paul Aron. On a tôt fait de considérer le pastiche comme un genre d'exercice littéraire mineur. Et, bien sûr, on a tôt fait de se méprendre. Paul Aron, un universitaire belge de la belle espèce versé dans ces matières ambivalentes, s'est chargé de retracer l'histoire d'une pratique troublante qui, de l'astuce badine des salonards du Grand Siècle à la mise en miroir post-moderne, semble un moteur des plus puissant de l'art littéraire depuis les siècles des siècles.

Qui, depuis Rabelais a donc inventé quoi que ce soit ? Comment vous êtes-vous plongé dans le pastiche ? Comment distinguer la parodie du pastiche ? À quoi tient que l'histoire des lettres mette la parodie et le pastiche dans le tiroir des genres mineurs ? SUBSTITUTION. Auteur. Le façonnement esthétique prime sur lui. Plagiat, palimpseste, pastiche - Le point sur l’actualité. Chaque rentrée littéraire est marquée par une histoire de plagiat. Autour de ce mot aux contours flous flottent des notions indécises et des pratiques multiples. L’on s’est efforcé de rechercher dans la littérature quelques exemples de plagiat et surtout des moments où plagiat, palimpseste, pastiche, copie, citation, collage, contrefaçon, compilation, centon (pièce composée de morceaux empruntés) deviennent création, où, par un curieux renversement, « le texte original n’est pas le texte qui n’imite pas, mais celui qui est inimitable ».

Car « L’originalité s’apprécie, non par rapport à ses sources, mais à ce qui viendra après » (Michel Schneider, "Voleurs de mots"). Michel Schneider, dans Voleurs de mots (Gallimard, « Tel », 1985), célèbre la plus belle œuvre de copie qui soit, Bouvard et Pécuchet de Flaubert. « Ils faillirent s’embrasser par-dessus la table en découvrant qu’ils étaient tous les deux copistes, Bouvard dans une maison de commerce, Pécuchet au ministère de la Marine. » E. CRDP-LR : Le français dans tous ses états, n°40. Le pastiche littéraire. Www.fatrazie.com/Reecritures.htm.

Brouillons d'écrivains

Karl Heinz Jeron » A la recherche du temps perdu. Φ - EAF PhM lettres 1 L S ou ES : Φ - Les Réécritures. Séminaire n° 12 : Hiroya Sakamoto, «La guerre et l’allusion littéraire dans Le Temps retrouvé» - Véhesse. [893] - La vie comme réécriture de la littérature. Le Misanthrope - Molière. Cocteau. Φ - EAF PhM lettres 1 L S ou ES : Φ - Les Réécritures. .:. Magnard :: Littérature 1re .:. Pastiches fameux. Intertextualité. Registre épique. Réécritures - Une Joconde peut en cacher une autre ! MYTHES LITTÉRAIRES. [165] - Les réécritures en Première L. Le mythe, thème & variations. LE MYTHE D. Pratiques de réécritures: L'autre et le même. Les réécritures (Objet d'étude 1ere) - Le blog de litteratureetfrancais. Biographie Orphée. Orphée et Eurydice : parcours d'un mythe - patrimoine 92. Le mythe d'Orphée au XIXe siècle et au XXe siècle. Le Cortège D'Orphée - Notes de recherches - Cindydmj. Réécrire l’origine poétique au XXe siècle : l’expérience du Bestiaire ou cortège d’Orphée de Guillaume Apollinaire | Érudit | Études littéraires v42 n1 2011, p. 37-50 |

LA RÉÉCRITURE DU MYTHE D’ORPHÉE DANS LE BESTIAIRE OU CORTÈGE D’ORPHÉE DE GUILLAUME APOLLINAIRE | Dekens | Voix Plurielles. Les enjeux de la réécriture autour du Bestiaire ou cortège d'Orphée de G. Apollinaire. Loxias.

Electre