background preloader

H20

Facebook Twitter

Un Nobel pour l'homéopathie - Le blog des séropositifs en colère. Le 8 janvier 2011 La revue "Science" a interviewé le Prix Nobel Dr Luc Montagnier sur l'homéopathie et les signaux électromagnétiques.

Un Nobel pour l'homéopathie - Le blog des séropositifs en colère

Dans les derniers jours de 2010 les journaux ont rapporté la nouvelle d'un rapport australien publié dans la revue Archives of Disease in Childhood - du titre original “Adverse events associated with the use of complementary and alternative medicine in children”- dans laquelle était affirmé que l'utilisation sans discernement des médecines alternatives peut être très dangereuse, voire mortelle pour les enfants. Dans le même temps, le Comité Science technologie du Parlement anglais a sollicité le gouvernement et le service sanitaire national ( NHS ) pour annuler tout payement de fonds en faveur de la pratique homéopathique: "les produits homéopathiques sont pas des médicaments et ne devraient plus être autorisés par la MHRA (Agence régulatrice anglaise des médicaments) ".

La colère est l'enfant de la peur, comme l'enseigne la médecine chinoise. "La vie est basée sur l’eau et l’électricité" (partie 1) par le Pr Mae-Wan Ho - [ISIAS] Conférence de l’ISIS 14/01/2013 Une version entièrement référencée et illustrée de cet article intitulé Life is Water Electric est disponible pour les membres de l’ISIS sur le site et il est par ailleurs disponible en téléchargement ici .

"La vie est basée sur l’eau et l’électricité" (partie 1) par le Pr Mae-Wan Ho - [ISIAS]

La présentation ‘Powerpoint’ pour les deux parties de cette conférence est également disponible en téléchargement ici . S’il vous plaît diffusez largement et rediffusez, mais veuillez donner l’URL de l’original et conserver tous les liens vers des articles sur notre site ISIS. Si vous trouvez ce rapport utile, s’il vous plaît, soutenez ISIS en vous abonnant à notre magazine Science in Society, et encouragez vos amis à le faire. Ou jeter un oeil à notre librairie ISIS bookstore pour d’autres publications. La mémoire de l’eau : vers une révolution de la médecine. La vie sur notre planète s’est développée dans les fonds marins qui ont permis l’émergence des premiers organismes cellulaires.

La mémoire de l’eau : vers une révolution de la médecine

On peut survivre longtemps sans manger, mais pas sans boire. La liaison hydrogene. Quelles propriétés possède donc la liaison hydrogène pour donner de tels effets?

La liaison hydrogene

Elle en a deux, plus une troisième, certainement aussi cruciale, mais encore peu connue : 2 - L’énergie de formation de la liaison hydrogène est de l'ordre des énergies mises en jeu dans les fluctuation thermiques à la température ambiante (27° Celsius). Aussi, de telles liaisons peuvent-elles se tordre, se rompre ou se restaurer à cette température. Cette propriété donne aux architectures moléculaires assemblées par liaisons hydrogène, souplesse et possibilité d'évoluer à la température ambiante, ce que ne peuvent faire les liaisons de valence, beaucoup trop énergétiques et donc complètement rigides à cette même température.

Or, cette souplesse et ces possibilités d'évolution sont indispensables aux molécules biologiques. La structure de l'eau et la mythologie des clusters. La structure de l'eau Connaitre l'organisation collective des molécules d'eau en phase liquide (qui n'est jamais un liquide pur en raison de son état toujours interfacial) s'apparente à déterminer la célèbre "quadrature du cercle".

La structure de l'eau et la mythologie des clusters

Ce sujet âprement débattu depuis plus de 25 ans est d'une rare complexité et doit être abordé avec tout à la fois une grande rigueur intellectuelle et une ouverture d'esprit comme toutes les questions traitant d'Aqua complex. Deux modèles existent pour rendre compte de la structure de l'eau. Pr Marc Henry. Marc Henry. Site web de Myriam Duquenne: Il y a le ciel, le soleil et la mer...

Marc Henry

Une anomalie de l'eau expliquée. Une anomalie de l'eau expliquée Pour des températures inférieures à une centaine de kelvins, des effets quantiques contrôlent le volume qu'occupe en moyenne une molécule.

Une anomalie de l'eau expliquée

Mais pour l'eau, ce volume présente une anomalie dont on vient de comprendre l'origine. L'eau, sous forme de glace, a un comportement surprenant. À très basse température, lorsqu'on échange les atomes d'hydrogène par des isotopes plus lourds, la variation de volume est anormale : le cristal de glace devient plus grand. Une équipe dirigée par Maria Fernández-Serra de l'Université Stony Brook, aux États-Unis, a modélisé les phénomènes quantiques qui reproduisent ce comportement de l'eau.

Le volume occupé en moyenne par un atome (ou une molécule) est déterminé en mesurant les dimensions de l'échantillon de matière considéré et en divisant par le nombre d'atomes (ou de molécules) qu'il contient. Prenons le cas de l'atome de néon et comparons le volume de deux isotopes ayant respectivement 20 et 22 nucléons. M. Quant'EAUm. Un prisme électrique pour percer les mystères de l'eau. Dans une expérience réalisée en Allemagne, un groupe de physiciens a réussi à séparer en deux faisceaux moléculaires les molécules d’eau de type ortho et para ordinairement mélangées dans l’eau.

Un prisme électrique pour percer les mystères de l'eau

Ce schéma montre les molécules d’eau ortho avec les spins des protons (sous forme de flèches) des atomes d’hydrogène (gris) orientés tous en haut, alors que ceux des molécules para sont orientés dans des directions opposées. Les atomes d’oxygène sont en rouge. © D. A. Horke, CFEL, DESY. Marc Henry. Un nouveau paradigme en biologie et en médecine: l'eau et la mémoire des vibrations. Résumé du colloque scientifique du mercredi 8 octobre 2014 à l’Unesco, Paris avec les professeurs Luc Montagnier, Marc Henry, Carlo Ventura et Giuseppe Vitiello.

Un nouveau paradigme en biologie et en médecine: l'eau et la mémoire des vibrations

Avec également le mathématicien Cédric Villani et le journaliste Franck Nouchi du quotidien le Monde. « La biologie à la lumière des théories physiques: nouvelles frontières en médecine » C’est devant un public très attentif d’environ cinq cents personnes que les professeurs Luc Montagnier, Marc Henry, Carlo Ventura et Giuseppe Vitiello ont exposé leurs derniers travaux de recherche concernant un nouveau paradigme en biologie et en médecine avec l'observation d'ondes électromagnétiques en liaison avec de nouvelles propriétés de l'eau montrant ainsi que le pionnier Jacques Benveniste était novateur depuis sa célèbre publication dans la revue Nature en 1988. Il évoqua également l’étiologie bactérienne de l’autisme avec une amélioration de cette maladie par des traitements antibiotiques ciblés.

Tous les événements. © P.

Tous les événements

Vagliani, FMRPSLuc Montagnier Pour la première fois, un colloque scientifique sera consacré à l’émergence d’un nouveau paradigme en biologie faisant intervenir les ondes électromagnétiques et certaines propriétés de l’eau, et la discussion des possibles incidences sociétales et médicales de celui-ci.Il s’agira pour l’essentiel lors de ce colloque scientifique d’une synthèse des travaux de recherche menés depuis de nombreuses années par le Professeur Luc Montagnier, prix Nobel de médecine, en collaboration avec des équipes pluridisciplinaires de chercheurs français et italiens.

Le mathématicien Cédric Villani, Médaille Fields 2010, proposera une synthèse des différentes présentations, en les inscrivant dans le contexte plus général des travaux initiés il y a une trentaine d’années par le professeur Jacques Benveniste (1935-2004) portant sur ce qu’il avait lui-même appelé “la mémoire de l’eau”. Présentations par : Clôture par Irina Bokova, Directrice générale de l’UNESCO. Luc Montagnier - La mémoire de l'eau. 2011/05/06 > BE Etats-Unis 246 > Est-ce que les bactéries peuvent vraiment engendrer des ondes magnétiques ?

Sciences de la vieEst-ce que les bactéries peuvent vraiment engendrer des ondes magnétiques ? Des recherches mathématiques menées par Allan Widom à la Northeastern University de Boston [1] ont permis de mettre à jour un mécanisme éventuel qui permettrait à l'ADN bactérien de produire des signaux radioélectriques. Cette "preuve théorique" expliquerait les résultats obtenus en 2009 par le professeur Luc Montagnier [2,3], biologiste et virologue, co-lauréat du Prix Nobel pour la découverte du virus du VIH. Les études de L.