background preloader

Nanotechnologies et textile

Facebook Twitter

Les nanotechnologies au-delà de ce que peut voir l’œil humain. A l'échelle de l'univers et de la terre, la civilisation humaine ne représente guère plus d'un millième de seconde, l'homme a plus de connaissance sur la Lune et Mars qu'il n'en a sur les plus profondes abysses terrestres.

Les nanotechnologies au-delà de ce que peut voir l’œil humain.

Il reste tant de chose à découvrir et de domaines inexplorés sous nos pieds. Pourtant l'humanité défie les règles qui l'entoure découvrant grâce à son intelligence et à son génie, l'électricité, les réactions atomiques et nucléaire, les lois de la physique quantique. L'Humanité a réussie à accomplir d'inonbrables prouesses, et la recherche sur les nanotechnologies est une future innovation à venir. Les textiles intelligents, la vraie révolution du XXIème siècle. Le textile intelligent n’existe que depuis quelques années.

Les textiles intelligents, la vraie révolution du XXIème siècle

Les premiers prototypes ont vu le jour au début des années 2000. Contrairement au textile simple, qui lui, existe depuis près des millénaires. Nous allons tout d’abord faire une brève évocation de l’histoire du textile puis nous verrons quels sont les projets qui peuvent naître dans les années à venir grâce aux textiles intelligents. L’histoire du textile A la période de la glaciation (80 000 ans avant J-C), l’homo sapiens a commencé à se vêtir avec les peaux de ses proies. Le textile intelligent nait avec les nanotechnologies et la manipulation de la matière aux échelles atomique, moléculaire et macromoléculaire dans les années 2000.

Les avancées sont constantes dans les domaines des communications, du stockage d’information et du calcul. On peut, à ce jour, répertorier plusieurs familles de textiles innovants : Protex (protection) Utilisé contre les températures extrêmes, les intempéries, les agressions chimiques ou mécaniques. Nanotechnologies dans le textile. A l'occasion des cahiers mensuels, la rédaction de la veille actualité vous propose de découvrir les nouveaux articles des bases documentaires.

Nanotechnologies dans le textile

Les nanotechnologies ont permis de générer toutes sortes de nanomatériaux aux propriétés singulières, qu’il est opportun de marier aux fonctionnalités intrinsèques des textiles. Ainsi nanoparticules d’argent aux effets antibactériens, membranes à base de nanofibres et revêtements nanostructurés imitant la feuille de lotus se retrouvent déjà dans des produits textiles de grande consommation.

Pour réaliser ces nanotextiles, les entreprises du secteur ont deux choix : incorporer des nanomatériaux préfabriqués avec les outils traditionnels ou faire évoluer cet outil industriel vers la production de nanocomposés (nanocouches, nanofibres principalement) directement intégrés aux textiles. En savoir plus. Un spray ultra imperméabilisant - 17 juillet 2013. EFFET LOTUS.

Un spray ultra imperméabilisant - 17 juillet 2013

Hydrophobe, oléophobe, barrière d’étanchéité…voilà les promesses (tenues ??) De tous ces nouveaux produits de revêtement qui font la part belle aux nanotechnologies. Le dernier-né de la firme NeverWet est un spray qui s’appose en deux couches et procure au produit traité des propriétés de super-hydrophobie, appelées effet lotus. Les feuilles de cette plante comme celles du chou, du roseau ou de la capucine possèdent en effet la capacité de faire glisser les molécules d’eau sur leur surface. Le spray forme sur la surface où il est projeté des nano-rugosités qui empêchent l’adhésion des gouttes d’eau ou d’autres liquides.

5 notions pour comprendre - Des textiles étonnants à la fibre innovante. Les textiles communicants n’existent le plus souvent qu’à l’état de prototypes.

5 notions pour comprendre - Des textiles étonnants à la fibre innovante

Des recherches portent sur les textiles communicants avec une technologie appliquée - câblerie, broderie... - et sur ceux ayant une technologie intégrée, dans le tissage par exemple. On pense au clavier numérique d’un téléphone, d’un lecteur MP3 brodé sur une partie d’un vêtement, une manche de veste. Les nombreux produits comme le clavier numérique nécessitent une câblerie encombrante.

Afin d’obtenir un circuit flexible et beaucoup plus confortable, une solution serait d’imprimer le circuit électronique directement sur un textile. Des chercheurs ont même découvert une façon de fabriquer un transistor en fibre textile, ce qui ouvre la possibilité de littéralement tisser les composants électroniques. Un autre prototype prometteur est l’écran souple en fibres optiques tissées.

Autre catégorie, les textiles lumineux, textiles capables d’émettre de la lumière à des fins de design ou médicales. Les nanotechnologies appliquées aux textiles, une alternative au chauffage ? Nanomatériaux et leur utilisation dans les textiles — Normes Normalisation interne pour les fabricants et les importateurs canadiens et développements internationaux en matière de normalisation — 5. Nanotextiles — Propriétés, types, fonctionnalités et pro.