background preloader

Biens Communs de la Connaissance

Facebook Twitter

Création, partage et droit d'auteur à l'ère d'Internet, par Philippe Aigrain (conférence) PSL Environnement - La tragédie des biens communs (1/3) Le commun (3/5) : la mise en commun du savoir sur internet. Troisième temps -numérique- d'une semaine vouée au commun.

Le commun (3/5) : la mise en commun du savoir sur internet

Aujourd'hui, avec Lionel Barbe, Maître de conférences en sciences de l'information et de la communication, nous nous interessons à un exemple de mise en commun des connaissances, le portail Wikipédia. C’est le troisième moment d’une semaine consacrée à la notion de commun. Lundi Pierre Dardot en faisait avec Christian Laval le principe central d’un espace politique repensé, qui remet en question la démocratie représentative, sans renoncer à la communauté, et en intégrant la conflictualité à une élaboration de règles par des citoyens égaux. Hier, le commun, c’était à la fois ce lieu commun usé et chahuté par le genre littéraire du polar, mais aussi ce que nous avons en commun, à savoir l’histoire, dont la romancière Elsa Marpeau fait le fond de son dernier livre.

Aujourd’hui, mercredi numérique oblige, nous nous intéressons à ce qu’il se passe sur le web en matière de mise en commun. Penser la médiation. Le commun (3/5) : la mise en commun du savoir sur internet. Wikipédia, objet scientifique non identifié - 5 juin 2013, 9h à 18h, ISCC. Cette journée, organisée dans le cadre du projet exploratoire WEUSC, souhaite analyser les rapports que scientifiques et sciences entretiennent avec Wikipédia autour de trois problématiques : la place de l’expertise et celle du chercheur contributeur ou expert dans Wikipédia ; celle de la gouvernance de Wikipédia, de ses régimes d’édition, de ses enjeux de neutralité, de ses sources ; celle enfin de Wikipédia comme objet de recherche, de corpus ou terrain d’analyse.

Wikipédia, objet scientifique non identifié - 5 juin 2013, 9h à 18h, ISCC

Les sciences dans Wikipédia, Wikipédia dans les sciences... un programme de journée « librement distribuable que tout le monde peut améliorer »... le jour même en contribuant directement aux discussions et via Twitter (mot-dièse #Wosni). Programme 8h45 à 9h – Accueil Matinée. Hervé Le Crosnier présente le livre Libres Savoirs : Les biens communs de la connaissance. Bienes comunes. Bibliothèque d'Alexandrie : Présentation de Libres Savoirs : les communs de la connaissance. Séance #1 : Commons, commun, communauté. Web TV / Web Radio : Biens communs : de la nature à la connaissance. 21_web_donnees.pdf. 23_domaine_public. 06_logiciels_libres.pdf. Culture numérique 2012-2013 > 03 : Les publications scientifiques (1ère partie) - Centre d'Enseignement Multimédia Universitaire (C.E.M.U.) Université de Caen Basse-Normandie.

Journaux_sc. Max Planck Open Access. Definition of Open Access In the scientific sphere, the term “Open Access” refers to unrestricted and cost-free access to scientific information on the Internet.

Max Planck Open Access

Accordingly, users should have the right not only to read a publication, but also to distribute it to a wider circle and to make use of it, for instance for the purposes of teaching. The original author must, of course, always be credited. A more precise definition of Open Access is provided in the Berlin Declaration on Open Access to Knowledge in the Sciences and Humanities. Publication on the Internet without expressly transferring rights to the users in the meaning mentioned above does not meet the requirements of Open Access.

The call for Open Access is additionally motivated by the trend in the cost of scientific journals, which has led to the phenomenon dubbed the journal crisis. BerlinDeclaration_wsis_fr.pdf. Les Digital Humanities, propriété intellectuelle et bien commun de la connaissance / Lionel Maurel - Université Toulouse-Jean Jaurès (Toulouse II-le Mirail) L’affiche du Manifeste des Digital Humanities. Voici l’affiche du manifeste des Digital Humanities issu de THATCamp Paris 2010.

L’affiche du Manifeste des Digital Humanities

Elle existe en version française et en version anglaise. ©www.surletoit.com N’hésitez pas à nous contacter si vous désirez recevoir un ou plusieurs exemplaires de leur version papier. Elles sont par ailleurs téléchargeables en haute résolution et PDF sur ce site. Télécharger le fichier PDF de la version françaiseTélécharger le fichier PDF de la version anglaise Nous remercions tous les partenaires qui ont contribué à sa création. Vous pouvez toujours signer le manifeste sur le Wiki de THATCamp Paris, alors… Les premiers signataires sont les participants de THATCamp Paris. Consulter la liste des signataires. Les communs de la connaissance. Loin d’être des résurgences du passé, confinés à la gestion de situations localisées, les communs sont au contraire vécus par les mouvements sociaux comme des enjeux universels (le climat, la biodiversité, les océans, la terre…), au point que le Sommet des Peuples de Rio de 2014 avait pour sous-titre « Pour la justice sociale et environnementale et la défense des biens communs », ce qui venait après la déclaration « Pour la récupération des biens communs » [1] présentée par les mouvements sociaux lors du Forum social mondial de Belém en 2009.

Les communs de la connaissance

Les communs sont également revendiqués par les mouvements issus du numérique et de la connaissance. La technologie de l’internet, par son histoire comme par les modes de fonctionnement qu’elle rendait possibles, a remis en lumière la notion de communs.