background preloader

BiblioBox

Facebook Twitter

Bibliobox, CDIBox, un pas de plus vers les Communs à l'École. Depuis la brève publiée en septembre dernier « BiblioBox, dispositif de partage de ressources numériques pour les bibliothèques », la BiblioBox ne cesse d’intéresser les enseignants, et les professeurs documentalistes plus particulièrement.Ces dernières semaines, plusieurs enseignants relatant des expérimentations autour des BiblioBox ont émergé sur la toile.

Bibliobox, CDIBox, un pas de plus vers les Communs à l'École

Il suffit pour s’en convaincre de suivre le mot dièse #BiblioBox (et #CDIBox) sur Twitter.La BibloBox fait l’objet de nombreuses présentations et déclinaisons. Voici une petite sélection : Éric Garnier en mars dernier relatait son expérimentation en CDI Dans le cadre de #Bibdoc37 « La bibliothèque augmentée : regards croisés sur la co-construction des savoirs » à Parçay-Meslay (Tours nord) le 16 avril 2015 : La présentation de Cyrille Jaouan Alors que nous préparions cet entretien, Corinne Christophe a lancé un appel sur le forum du site BiblioBox pour en créer dans le cadre de Ecritech6 à Nice : BiblioBox.net - BiblioBox.net - Ressources des BiblioBox, LibraryBox, PirateBox. Bienvenue !

BiblioBox.net - BiblioBox.net - Ressources des BiblioBox, LibraryBox, PirateBox

Lancement du site BiblioBox.net - J’aime bien la démarche, le concept, les gens!

Lancement du site BiblioBox.net -

De quoi s’agit-il? BiblioBox.net est une plateforme de mutualisation de compétences, d’expériences (bonnes ou mauvaises), de ressources dédiées à la BiblioBox et ses différentes déclinaisons. Vous pourrez y trouver des tutoriels, des exemples de mise en place en bibliothèque ou ailleurs. Mais BiblioBox.net, c’est surtout une communauté de passionnés (n’ayons pas peur des mots) ! Un des objectifs de ce projet est de pouvoir donner une meilleure visibilité au mouvement des BiblioBox. BiblioBox.net - Ressources des BiblioBox, LibraryBox, PirateBox. Thomas Fourmeux : « La Piratebox, c’est surtout l’occasion pour nos lecteurs d’accéder à la connaissance »

En ce mois de mai, Lettres numériques a décidé de consacrer plusieurs articles au piratage.

Thomas Fourmeux : « La Piratebox, c’est surtout l’occasion pour nos lecteurs d’accéder à la connaissance »

Pour commencer ce cycle, nous sommes allés à la rencontre de Thomas Fourmeux, assistant multimédia pour le réseau des bibliothèques d’Aulnay-sous-bois et à l’initiative de l’une des premières piratebox de France. Quelques mois après ce lancement, il revient sur ce projet et dresse avec nous un bilan d’étape. Pourquoi avoir appelé votre projet Piratebox ? N’aviez-vous pas peur que ce terme porte à confusion ? Ressources pour la PirateBox. Et si la CJUE avait donné un coup de pouce aux BiblioBox. Cette semaine, j’ai consacré un billet à cette décision remarquée de la Cour de Justice de l’Union Européenne, confirmant que les bibliothèques disposent bien de la capacité de numériser les objets contenus dans leur collection, pour les mettre à disposition sur place, par le biais de terminaux dédiés.

Et si la CJUE avait donné un coup de pouce aux BiblioBox

Cette faculté existe lorsque les États membres de l’Union ont introduit dans leur droit l’exception spécifique prévue dans la directive au bénéfice des bibliothèques. La Cour a également ajouté que les usagers ont de leur côté la possibilité d’effectuer des impressions à partir de ces reproductions et même d’emporter des copies sur clés USB, sur le fondement de l’exception de copie privée. La CJUE a rendu une décision à propos de l’usage des clés USB en bibliothèque, mais si elle avait élargi par ricochet le champ des possibles pour la BiblioBox ? L’enjeu d’une telle question est assez important. Argumentaire pour la BiblioBox. Cela faisait quelques temps que j’y pensais, je vous partage un argumentaire non exhaustif sur la BiblioBox.

Argumentaire pour la BiblioBox

C’est un argumentaire qui, je l’espère, permettra à certains d’entre vous de parvenir à convaincre vos tutelles. En effet, ce sont souvent les mêmes questions, les mêmes objections, les mêmes critiques, les mêmes arguments qui sont mis en avant pour enterrer ce dispositif. Ces points ne respectent aucun ordre particulier, vous pourrez peut-être piocher des arguments auxquels vous n’auriez pas pensés. BiblioBox, instrument pédagogique du domaine public. Intégrer Calibre2OPDS dans une #PirateBox.

Calibre2opds Cela faisait des mois que je souhaitais intégrer un catalogue dans la PirateBox.

Intégrer Calibre2OPDS dans une #PirateBox

J’avais déjà vu cette fonctionnalité dans la PirateBox de l’ami @ruralsmart. Personnaliser sa PirateBox. Oh la belle interface !

Personnaliser sa PirateBox

Avant de commencer les hostilités, je tiens à préciser que les éléments que vous allez trouver ci-dessous n’ont pas été créés par moi. Je me suis appuyé sur ce que d’autres ont mis généreusement en partage sur le web. Comme le dit Lionel Maurel, je tiens à « rendre à l’intelligence collective ce qu’elle me donne ». Bon passons aux choses sérieuses ! Le constat Nous sommes de plus en plus nombreux (au moins des millions, si, si) à nous intéresser à la PirateBox en bibliothèque. Une interface pas très web 2.0. A propos du prêt d’ebooks en bibliothèque. Gileslane Flickr CC-BY-SA-NC Du partenariat avec le Motif en passant par l’expérimentation locale, le prêt de liseuses et/ou de tablettes se multiplie dans les établissements de lecture publique (ici , ici ou là).

A propos du prêt d’ebooks en bibliothèque

Bibliobox. Bibliobox, dispositif de partage de ressources numériques pour les bibliothèques. En ce moment est expérimenté dans certaines bibliothèques, le dispositif de partage de ressources numériques (livres électroniques, vidéos, musique, logiciels, photos) BiblioBox.

Bibliobox, dispositif de partage de ressources numériques pour les bibliothèques.

Les contenus sont le plus généralement des œuvres appartenant au domaine public ou publiés sous des licences libres. CANOPÉ Académie d'Orléans-Tours - Bibliobox. Une bibliobox à l'atelier Canopé de Tours La BiblioBox a été créée pour permettre l'accès à l'information et aux contenus dématérialisés dans des espaces sans accès à Internet. Son installation, qui ne requiert que des logiciels libres et du matériel peu onéreux, permet cet accès à un coût bien inférieur à d'autres solutions.