background preloader

Internet et censure

Facebook Twitter

Mqdefault. Tous des gros cons ? Il y a quelques jours, je me faisais interpeller sur Twitter : Oui, je sais, il y a un gros mot dans ce tweet...

Tous des gros cons ?

Mais ne vous arrêtez pas à ça car c'est un moyen comme un autre d'attirer l'attention et sur le fond il a peut être raison... En effet, si on se réfère à la vision basique qu'ont les gens sur le téléchargement illégal, il y a 2 catégories de personnes... La guerre des Internets a commencé. En février dernier, un groupe de députés européens baptisé LEWP (Law Enforcement Working Party) a commencé à travailler en secret sur un projet de loi [PDF] dont l'objectif est de mettre en place un grand firewall européen.

La guerre des Internets a commencé

Soutenus par les lobbies américains, ce projet de loi aura pour but d'exclure d'Europe certains sites internet considérés comme illégaux. Tous les FAI devront alors se plier à cette loi et appliquer ce filtrage Européen. Rien n'est encore fait (heureusement), mais en général, comme on l'a vu avec Hadopi et d'autres loi liberticides, ce que les lobbies veulent, les lobbies l'obtiennent... Il suffit de se mettre dans la poche quelques députés, de surveiller le faible niveau de protestation des internautes, de leur organiser un diner ou de leur filer de fausses responsabilités comme avec le CNN, histoire de les occuper, de leur donner un os à ronger et ensuite, d'attendre patiemment que tout se fasse tout naturellement. La censure d'internet va-t-elle s'étendre ? Nicolas Sarkozy en rêvait, François Hollande l'a fait.

La censure d'internet va-t-elle s'étendre ?

Président, Nicolas Sarkozy souhaitait mettre en place une censure d'internet en France avec sa loi sur la sécurité intérieur Loppsi 2, mais c'est finalement sous le mandat de son successeur qu'elle s'est mise en place. La loi de lutte contre le terrorisme, votée en septembre dernier, prévoit de bloquer les sites internet faisant "l'apologie du terrorisme".

Un concept passé sans mal dans le contexte émotionnel suivant les attentats meurtriers contre "Charlie Hebdo" et le supermarché Hyper Cacher. Seulement, le gouvernement a ouvert la porte à un début de censure du web, une brèche dans laquelle nombreux sont ceux qui tentent de s'engouffrer. Vers un blocage des sites de proxénétisme ?

A la mi-mars, cinq sites web ont ainsi été bloqués. L'information sur les sites djihadistes a largement été relayée par la presse. Ce type de blocage sans l'intervention du juge va-t-il se généraliser ? "Débordements de la liberté d'expression" LenaBred : Voilà, @mediapart applique... Censure de l'Internet Pearltrees. Hossein Derakhshan: la peine de mort plane sur “blogfather” » Article » OWNI, Digital Journalism. Hossein Derakhshan, bloggueur et journaliste irano-canadien est emprisonné en Iran depuis 2 ans.

Hossein Derakhshan: la peine de mort plane sur “blogfather” » Article » OWNI, Digital Journalism

Il y a deux jours le procureur de Téhéran a requis la peine de mort à son encontre. Portrait Inédit. Journaliste et bloggueur irano-canadien de 35 ans, Hossein Derakhshan est emprisonné à Téhéran depuis maintenant 2 ans. Son procès qui a finalement débuté en juin 2010 a connu un nouvel épisode avant-hier (le 22 septembre) lorsque le procureur de Téhéran a requis la peine de mort à l’encontre d’Hossein. La décision est désormais entre les mains du juge qui préside la court. Je lance un appel à la communauté internationale pour la libération de mon compagnon, Hossein Derakhshan, bloggeur et journaliste irano-canadien, surnommé Blogfather, arrêté en novembre 2008 et détenu à la prison de Evin, Téhéran, Iran depuis lors. Vous pourrez également trouver sur le web une pétition en ligne ainsi qu’un groupe Facebook demandant sa libération. A 25 ans, Hossein vit au rythme du Téhéran underground. Url. Censure de l'Internet. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Censure de l'Internet

La censure de l'Internet désigne les limitations de l'information disponible par l'intermédiaire de ce réseau, pratiquée en général au niveau des États, et à l'encontre des droits de l'homme. En effet, bien que la Déclaration universelle des droits de l'homme fasse de l'accès à l'information un droit indéniable (article 19[1]), certains États semblent, comme pour d'autres médias, vouloir réguler Internet. Dans certains cas, certaines associations, comme Reporters sans frontières, accusent ces États de censure. Entre 1999 et 2004, cette association s'est même fait l'écho d'une augmentation spectaculaire du filtrage d'Internet. Techniques[modifier | modifier le code] Les technologies employées peuvent être le blocage IP par routeur, et la redirection DNS. D'après RSF, des pays comme l'Ouzbékistan créent des miroirs modifiés. Dans le monde[modifier | modifier le code]