background preloader

Autour de l'immigration

Facebook Twitter

Centenaire 14-18 4/4 : Les immigrés, les étangers pendant la première guerre mondiale - Histoire. Les migrations internationales au XXIe siècle. Des facteurs récurrents ou nouveaux ? - Histoire-géographie - Éduscol. Gérard-François Dumont livre sa réflexion autour de l’ampleur et des causes des migrations actuelles.

Les migrations internationales au XXIe siècle. Des facteurs récurrents ou nouveaux ? - Histoire-géographie - Éduscol

Dans sa rubrique « Les géographes lisent le monde », le site de la Société de géographie propose une analyse du géographe et professeur à la Sorbonne, Gérard-François Dumont autour du phénomène migratoire actuel. Cette analyse replace dans le temps la croissance des migrations depuis les années 1990 avant de rappeler la place qu’occupent certains territoires dans les trajectoires migratoires. Ainsi les États-Unis restent la destination majeure de ces migrations. Moughtareb : « Celui qui est ici et pense à là-bas » COURRIER INTERNATIONAL 1303. C’était en 1972.

COURRIER INTERNATIONAL 1303

Alexandre Soljenitsyne, Prix Nobel de littérature deux ans plus tôt, se voyait privé de cérémonie de remise des insignes. Indigné, l’auteur russe rédige “Le cri”, un grand texte sur le rôle des écrivains face à la dictature. “Je suis réconforté par le sentiment que la littérature mondiale est comme un seul cœur géant qui bat au rythme des soucis et des drames de notre monde, même s’ils sont ressentis et exprimés différemment en ses quatre coins*”, écrivait l’auteur de L’Archipel du Goulag. Traqué et finalement arrêté par le régime soviétique, Soljenitsyne est expulsé d’URSS en 1974 et émigre aux Etats-Unis, où il va rester vingt ans avant de pouvoir rentrer à Moscou.

Le 12 octobre, le théâtre de l’Odéon a eu la bonne idée d’ouvrir un cycle de littérature consacré à l’exil avec des textes d’Alexandre Soljenitsyne. L’exil subi ou voulu n’a cessé d’inspirer les écrivains et les artistes. L'exposition Si l’on excepte les frontières naturelles, qui ont constitué depuis les premières civilisations des barrières physiques à la mobilité humaine (océans, chaînes de montagne, fleuves), les frontières édifiées de main de l’homme ont eu tout d’abord la vocation de marquer son territoire, de se protéger de l’autre, du “barbare”.

Les vestiges du mur d’Hadrien en Grande-Bretagne ou la Grande muraille de Chine attestent, en des temps et des lieux distincts, de ces préoccupations. Les frontières y compris intérieures ont également eu pour objectif majeur de contrôler les échanges de marchandises et les recettes fiscales des pouvoirs en place. La structuration d’un monde en “blocs”, empires coloniaux, bloc communiste, a connu son apogée puis son effondrement à la fin du XXe siècle. Il convient de s’interroger aujourd'hui sur la réalité à laquelle renvoie la notion de frontière. Commissariat scientifique. Migrants. L’Autriche veut construire une clôture à sa frontière avec la Slovénie. “Une barrière fixe sur plusieurs kilomètres”, titre mercredi 28 octobre le quotidien autrichien Die Presse.

Migrants. L’Autriche veut construire une clôture à sa frontière avec la Slovénie

La ministre de l’Intérieur autrichienne, Johanna Mikl-Leitner, a annoncé son intention de faire ériger une clôture à Spielfeld, à la frontière avec la Slovénie. C’est à cet endroit qu’entrent en Autriche les migrants qui ont transité par la Croatie puis la Slovénie, faute d’avoir réussi à passer par la Hongrie. “Orbanisation” de la politique autrichienne Vienne ne veut pas donner l’impression de renoncer à sa politique d’accueil, qui va de pair avec celle de l’Allemagne voisine. Il s’agit d’“assurer une entrée contrôlée et ordonnée dans le pays”, alors que les conditions météorologiques rendent les routes de l’exil plus difficiles et peuvent “amener certains réfugiés à être plus agressifs”, s’est encore justifiée Johanna Mikl-Leitner.

Le projet a suscité une levée de boucliers au sein de l’opposition. Schot. Société et migrants : des ressources pour aborder le thème par la BNF. DECHIFFRAGE-IMMIGRATION. Crise, chômage, marché de l'emploi et système de protection sociale déjà sous tension, les pays européens « ne peuvent pas accueillir toute la misère du monde » entend-on régulièrement.

DECHIFFRAGE-IMMIGRATION

Mais à bien y regarder, l'immigration pose-t-elle vraiment un problème économique ? Qu'il s'agisse d'États malmenés par la mondialisation et les conflits, ou d'une Europe qui peine à définir son rapport aux autres, l'immigration pose la question du vivre ensemble et de la relation à l'autre. En questionnant sciences économiques et sciences sociales, en rencontrant des migrants à New York, en Suède ou en Italie, ce 6ème numéro de Déchiffrage intitulé « L'immigration, un problème économique ? » pose un regard précis, loin des fantasmes, sur une question dont on oublie trop souvent l'angle économique. « L'immigration, un problème économique ? Histoire/Actualités du vendredi 25/09/15 : "Journée sur les routes de l'exil" - Histoire. Archive du Courrier International Il y a 25 ans... Quand les empires s’écroulent, les peuples fuient.

En novembre, Courrier international fête ses 25 ans.

Archive du Courrier International Il y a 25 ans... Quand les empires s’écroulent, les peuples fuient

A cette occasion, nous republions des articles qui résonnent avec l’actualité de 2015.