background preloader

EPI 3e - L’Évocation de la Libération dans les Arts

Facebook Twitter

Histoire des Afro-Américains. Cet article présente les faits saillants de l'histoire des Afro-Américains. Chronologie[modifier | modifier le code] N.B. : cette chronologie n'est pas exhaustive. 1619 : première mention d'esclaves africains dans les colonies anglaises[1]1777 : le Vermont abolit l'esclavage[2],[3]1780 : la Pennsylvanie abolit l'esclavage[4],[5]1783 : le Massachusetts abolit l'esclavage[6]1808 : abolition de la traite aux États-Unis1861-1865 : Guerre de Sécession (victoire des États du Nord)1865 : abolition de l'esclavage aux États-Unis1866 : fondation du Ku Klux Klan par l'armée de Pulaski1875 : Civil Rights Act de 18751876 : Adoption des lois Jim Crow1879-80 : mouvement des Exodusters vers le Kansas, sous l'impulsion de Benjamin "Pap" Singleton1896 : arrêt Plessy v.

Ferguson (ségrégation raciale)1909 : fondation du National Association for the Advancement of Colored People1954 : arrêt Brown v. Traite des Noirs en Amérique du Nord[modifier | modifier le code] En 1948, le président Harry S. Abraham Lincoln - Biography. Abraham Lincoln was the 16th president of the United States. He preserved the Union during the U.S. Civil War and brought about the emancipation of slaves. Synopsis Abraham Lincoln is regarded as one of America's greatest heroes due to both his incredible impact on the nation and his unique appeal. Childhood Abraham Lincoln was born in a log cabin in Hardin County, Kentucky to Thomas Lincoln and Nancy Hanks Lincoln.

When young Abraham was 9 years old, his mother died of tremetol (milk sickness) at age 34. Law Career In March, 1830, the family again migrated, this time to Macon County, Illinois. After the Black Hawk War, Abraham Lincoln began his political career and was elected to the Illinois state legislature, in 1834, as a member of the Whig Party. It was soon after this that he purportedly met and became romantically involved with Anne Rutledge. In 1844, Abraham Lincoln partnered with William Herndon in the practice of law. Advertisement — Continue reading below Entering Politics Videos.

18 décembre 1865 - Abolition de l'esclavage aux États-Unis - Herodote.net. Le treizième amendement à la Constitution des États-Unis prend effet le 18 décembre 1865. « Ni esclavage, ni aucune forme de servitude involontaire ne pourront exister aux États-Unis, ni en aucun lieu soumis à leur juridiction », énonce-t-il. La Guerre de Sécession (ou Civil War) est à peine terminée que le Congrès tranche sur ce qui en fut la cause directe : l'esclavage dans les plantations de coton du Sud, la mésentente entre les planteurs distingués du Sud et les industriels frustes du Nord ayant fait le reste.

Dans les premiers temps de la guerre civile, le président Abraham Lincoln s'était refusé à abolir brutalement l'esclavage pour ne pas enfreindre l'autonomie garantie aux États par la Constitution fédérale de 1787. Lui-même jugeait l'esclavage moralement intolérable mais ne concevait pas, comme la plupart de ses concitoyens, que les anciens esclaves noirs pussent massivement obtenir une pleine et entière citoyenneté, à égalité avec les Blancs. Victoire posthume de Lincoln. Historique du Gospel et du Négro-spiritual. Le gospel est une culture musicale née il y a plusieurs siècles. 1612. Le trafic d'esclaves noirs en Amérique du Nord commence.

Ils arrivent de l'Afrique, avec leur culture, leur tradition et leur croyance. Du matin au soir, ils travaillent dans des champs de coton sur le rythme de leurs Worksongs et de leurs Hollers. Ce mélange de fragments mélodiques connus, de versets libres parlés ou chantés, et d'interjections de l'assemblée, est appelé "Negro-Spiritual". C'est la naissance du Gospel. Les Negro Spirituals & Le Gospel | The Voice of Freedom. Les Racines La musique noire américaine a des racines plongées dans les traditions européennes et africaines.

A peine arrachés à leur terre, sur les navires des négriers, les captifs chantent, et en eux subsiste le souvenir de cette Afrique riche de ses coutumes et de ses traditions qui associe intimement le chant à toutes les circonstances de la vie : naissances, deuils, jeux, prières, travaux, guerre et amour… L’arrivée des premiers esclaves africains sur le continent américain a lieu dès 1619 et prend un essor fulgurant au XVIIIème siècle.

Victime du déracinement de leur terre d’origine, ils vont transporter leur histoire au travers de leur musique et de leurs chants. L’apprentissage des chants se fait par répétition : le chef de chant énonce une phrase que reprend l’assemblée. C’est ainsi que naît au XVIIIème Siècle le Negro-spiritual. Le negro spiritual Ce chant symbolise depuis toujours la voix et l’histoire d’un peuple opprimé dont la musique était le seul exutoire. De nos jours. "Sister Act" - Bande-annonce VF. Histoire du blues + Extraits musique. Origines du blues. Le blues, comme toute forme de musique populaire, est le résultat d'influences diverses et variées qui se sont accumulées au fil du temps.

Vouloir dater son origine serait bien prétentieux et vain surtout que le mot blues n'apparaît dans aucun texte avant le début des années vingt; tout au plus peut-on établir certains repères chronologiques qui ont eu leur importance dans sa naissance et son évolution. L'esclavage A l'arrivée des esclaves noirs au début du 18ème siècle, ceux-ci apportent avec eux une culture orale et quelques instruments de musique (tambour, balafon* et banjar**). Les danses étant interdites (trop sexuelles) ainsi que les tambours (susceptibles de véhiculer des messages), les esclaves inventent les worksongs ou field-hollers, sorte de chants qui rythment le travail dans les plantations (un chanteur lance une phrase reprise par les choeurs).

Evolution de l'instrumentation L'émancipation En 1863 le président Abraham Lincoln donne la liberté aux noirs des Etats du Sud. Le Blues. Complainte du folklore noir américain au rythme lent qui est directement à l'origine de la musique de jazz. Ce chant syncopé, issu des chants de travail des plantations de coton, doit son nom au terme argotique qui désigne la dépression.

Il apparaît à la fin du xixe siècle chez les Noirs américains. W. C. Handy a donné ses lettres de noblesse à ce genre musical en composant les Memphis Blues (1909) et les Saint Louis Blues (1914). Le blues est caractérisé par une suite harmonique qui correspond à une gamme dont la tierce et la septième ont été diminuées ; la coexistence des modes majeur et mineur lui donne sa coloration particulière.

Le jazz et la musique rock en dérivent directement. 1. Sur le plan musical, le blues se caractérise par l'usage d'un mode mélodique variable et, pour le type courant, par une coupe ternaire A. 2. L'usage voulait que le chanteur de blues s'accompagnât au banjo ou à la guitare. 2.1. L'après-guerre voit surgir de nouvelles formes de blues. 2.2. 3. Petite histoire du Blues en vidéo. Filmographie sur le blues.

Sam Cooke - A Change Is Gonna Come (Official Lyric Video) Histoire des noirs américains - Universalis. QUESTION NOIRE AUX ÉTATS-UNIS - (repères chronologiques) Écrit par : Olivier COMPAGNON La sécession de onze États esclavagistes du Sud des États-Unis provoque une guerre civile qui va durer quatre ans. Approbation officielle du 13e amendement à la Constitution, qui abolit l'esclavage aux États-Unis. À cette date, 95 p. 100 des Noirs américains sont analphabètes. Fondation, dans le Tennessee, du Ku Klux Klan, société secrè… Lire la suite ABOLITIONNISME, histoire de l'esclavage Écrit par : Jean BRUHAT Dans le chapitre "Le problème aux États-Unis" : … du Liberator, qui compte parmi les gens de couleur son plus gros contingent d'abonnés.

ALI MUHAMMAD, CASSIUS CLAY puis (1942- ) Écrit par : Pierre LAGRUE … belles années de sa carrière. AMÉRIQUE (Structure et milieu) - Géographie Écrit par : Jacqueline BEAUJEU-GARNIER, Danièle LAVALLÉE, Catherine LEFORT Dans le chapitre "L'importation des Noirs" : … la population blanche : aux Barbades, en 1762, on comptait 18 000 Blancs pour 70 000 Noirs. . . Il y a 50 ans, les États-Unis mettaient fin officiellement à la ségrégation raciale. « Il ya 188 ans cette semaine, un petit groupe de vaillants hommes a commencé une longue lutte pour la liberté », a déclaré le président démocrate en référence aux pères fondateurs, lors d'une cérémonie de signature de la loi à la Maison-Blanche.

Initialement proposée par le président John F. Kennedy, la loi historique interdit la discrimination légale basée sur le genre, la religion et l'origine, et met un terme à la ségrégation raciale dans des lieux publics, régie par les lois Jim Crow. La Civil Rights Act n'aurait pas été possible sans les luttes acharnées menées par les organisations noires et le pasteur Martin Luther King Jr., qui prononçait un an plus tôt le célèbre discours « J'ai un rêve » (« I Have a Dream »). En 1964, King reçoit d'ailleurs le prix Nobel de la paix, reconnaissance de son rôle dans les luttes civiques. Malgré la nouvelle loi, le combat pour l'égalité raciale s'est poursuivi dans les mois suivant sa promulgation.

Obama inaugure le 1er musée de l'histoire afro-américaine -25/09/16. Des milliers de personnes, en écrasante majorité des Noirs, ont convergé des quatre coins de l'Amérique pour assister à l'ouverture du musée national de l'histoire et de la culture afro-américaine (NMAAHC), situé sur le National Mall, cette immense coulée verte à deux pas de la Maison Blanche. Une série de concerts au ton engagé, dénonçant le racisme et les brutalités policières, a accompagné l'inauguration. "Nous ne sommes pas un fardeau ou une tache pour l'Amérique" "Le musée de l'histoire afro-américaine n'est pas séparé de l'histoire plus large de l'histoire américaine, ce n'est pas le côté caché de l'histoire américaine, c'est central à l'histoire américaine", a assuré le premier président noir des Etats-Unis, sous l'ovation du public et les applaudissement d'un parterre de responsables politiques. "Nous ne sommes pas un fardeau ou une tache pour l'Amérique (...)

Reportage P. Obama inaugure le musée afro-américain "Ce musée peut nous aider à nous parler" Art dans la Ségrégation. LE MAJORDOME Bande Annonce VF. Romans - Bibliographie. "O'Brother" - Bande annonce. LA COULEUR DES SENTIMENTS - Bande Annonce VF. "La Couleur pourpre" - Bande-annonce VO. Martin Luther King - Discours "I have a dream" (sous-titres français) Martin Luther King - Biographie. Pasteur américain (Atlanta, Géorgie, 1929-Memphis 1968). Leader pacifique de la lutte pour la reconnaissance des droits civiques des Noirs aux États-Unis, Martin Luther King paya de sa vie son « rêve » d’égalité politique et économique.

À ce titre, il reste une figure mythique de l’Amérique des années 1950 et 1960. 1. L'arme de la désobéissance civile 1.1. À 18 ans, Martin Luther King Jr. décide de devenir pasteur de l’Église baptiste, comme son père. Ses origines bourgeoises l’ont protégé de la pauvreté, mais il a très tôt fait l’expérience de la discrimination raciale. Toute la famille King est active dans le mouvement noir de l'époque ; son père était le dirigeant local de la National Association for the Advancement of Colored People (Association nationale pour la promotion des personnes de couleur, NAACP), alors l'unique organisation militante noire de masse ; Coretta Scott, l'épouse de Martin Luther King, deviendra présidente de la NAACP après sa mort. 1.2.

Le boycott dure 381 jours. Biographie de Rosa Parks en vidéo. SELMA LE FILM SUR MARTIN LUTHER KING JR. The Rosa Parks Story - Bande annonce. Hip hop : la Danse urbaine et les origines de la danse "Hip hop" Préface sur le hip hop Comme pour la plupart des danses, c’est avant tout la musique qui inspire un nouveau style de danse.

L’appellation « hip hop » reprend différentes formes d’arts dont la musique et la danse. Afin de bien comprendre les origines, l’évolution et les particularités des danses venant du courant hip hop, il est important de concevoir que le développement de la musique hip hop et celui de la danse se confondent et qu’ils sont indissociables.

Introduction au hip hop Le hip-hop est, avant toute chose, un mouvement culturel et artistique complet qui est apparu auxÉtats-Unis dans le Bronx (quartier défavorisé de New York ) au début des années 1970 . Originaire des ghettos noirs de New York , le hip hop se répandra rapidement à l'ensemble du pays puis au monde entier pour devenir la culture urbaine phare du XXème siècle. Les origines du hip hop Les origines du hip hop remontent loin dans l’histoire, comme pour de nombreuses danses. Contexte dans lequel le hip hop est né D'après D. La Culture Hip Hop. La rumeur prétend que le Hip Hop est né à l'annonce de la mort de Malcom X dans un ghetto noir.

C'est avec la Zulu Nation, fondée en 1975 par Africa Baambatta qu'émerge le Hip Hop. Cette Nation se veut ethnique et pacifique avec des lois morales contre la drogue, l'alcool, la violence et le racisme, qui font rage dans les ghettos New Yorkais. Elle veut transformer l'énergie négative des jeunes noirs des ghettos en énergie positive à travers les pratiques culturelles. A cette époque, on assiste à l'explosion du breakdance avec les battles de légendes à New York où s'affrontent des références comme Crazy Legs, Pee Wee, Ken Swift, Flowmaster, Kuriaki, les membres du Rock Steady Crew contre les membres des Dynamics rockers ou plus tard encore les New York City Breaker.

Aux Etats-Unis, l'un des premiers disques fut celui du groupe Sugar Hill Gang avec "Rapper's Delight". Il s'en est vendu 2 000 000 exemplaires en 1979. De nos jours la culture Hip Hop est en plein essor.