background preloader

L'univers informatique...

Facebook Twitter

Sémantique, intelligence artificielle et intelligence collective... [For an English version of this post, click here.] Comment fonctionne le langage? Du côté de la réception, nous entendons une séquence de sons que nous traduisons en réseau de concepts. C’est ce que nous appelons “comprendre le sens” d’une parole qu’on nous adresse. Du côté de l’émission, nous avons en tête un réseau de concepts – un sens à transmettre – que nous traduisons en séquence de sons. Une langue interface des séquences sonores avec des réseaux de concepts.

L’école de linguistique Sens-Texte, initiée par Igor Melchuck, a bien souligné cette dualité et cette correspondance entre le texte (la séquence d’images) et le sens (le réseau de concepts). Nous avons besoin d’un langage régulier pour coder les chaînes de signifiants et nous pouvons transformer les séquences de symboles d’un langage régulier en arbres syntagmatiques (ou syntaxiques, la syntaxe étant l’ordre du syntagme) et réciproquement. Like this: Like Loading... OK Google, dis-moi comment tu fais pour tout savoir ?...

Avec nos partenaires, nous traitons vos données pour les finalités suivantes : le fonctionnement du site, la mesure d'audience et web analyse, la personnalisation, la publicité et le ciblage, les publicités et contenus personnalisés, la mesure de performance des publicités et du contenu, le développement de produit, l'activation des fonctionnalités des réseaux sociaux. Vos préférences seront conservées pendant une durée de 6 mois. Web 3.0 : Internet peut-il redevenir un bien commun ?... Dans cette émission, François Saltiel s’intéresse au Web 3 ou plus exactement à ce que l’on présente comme l’avenir de l’Internet avec son lot d’utopies et de belles promesses. Un web qui se veut plus décentralisé et inclusif. Un Web où la blockchain pourrait jouer un rôle majeur.

Nous allons donc essayer de le définir tout en faisant le bilan du Web 2, soit l’internet marchand gouverné par des GAFAM tout puissant. Une réflexion qui s’inscrit à l’heure du rachat de Twitter par un milliardaire et d’une volonté européenne de régulation avec à la clef le DSA (Digital Services Act) et le DMA (Digital Market Act). Une émission réalisée en partenariat avec le magasine Usbek & Rica dont le prochain numéro sera consacré, entre autres sujets, à « l’internet co-propriétaire ». Comment internet peut-il redevenir un bien commun ? Le désenchantement du web 2.0 Le web 2.0 représente aussi un danger pour certains. Des solutions pour lutter contre la centralisation d’internet Les invité(e)s.

Voici pourquoi l'intelligence artificielle ne peut être considérée comme un simple outil... Le thème de l’intelligence artificielle (IA), outre les nécessaires tentatives de définitions et de clarifications, est souvent très polarisant. Certains voient cette technologie comme regorgeant de possibilités pour un monde et un avenir meilleurs, d’autres y voient la certitude d’une humanité qui finira en lambeaux, faute de contrôle possible face à une chimère aussi puissante. À lire aussi : La justice sociale : l’angle mort de la révolution de l’intelligence artificielle Parmi les arguments défendant le potentiel de l’IA tout en reconnaissant éventuellement ses biais et possibles discriminations, nous retrouvons cette idée largement partagée que l’IA ne serait finalement qu’un outil. Cela sous-entend que l’incidence, la portée et les effets de cette technologie dépendront de ce que nous en faisons.

Mais est-ce si simple ? Des robots sociaux ? Qualifier ces artefacts de « robots sociaux » ou souhaiter qu’ils aient une « dimension morale » ne change rien à la problématique. Partage de données au sein de l’administration via API : recommandations et bonnes pratiques... En tant qu’administration, comment bien partager ses données par API pour en favoriser la réutilisation ? La DINUM publie un ensemble de recommandations et de bonnes pratiques établies avec le réseau des administrateurs ministériels des données, des algorithmes et des codes sources. Depuis plus d’un an, les données, algorithmes et codes sources font l’objet d’une mobilisation sans précédent au sein de l’État. Cadre juridique favorable (loi 3DS en 2022, loi pour une République numérique en 2016, code des relations entre le public et l’administration en 2015), volonté politique, caractère stratégique pour la transformation publique reconnu et réaffirmé… les planètes sont aujourd’hui alignées pour favoriser le développement du partage de la donnée via API entre administrations et vers l’extérieur.

Lire notre article : Politique de la donnée, des algorithmes et des codes sources : une circulaire du Premier ministre renouvelle l’ambition française 6 grands enjeux stratégiques. L’atelier RGPD : La protection des données... L’atelier RGPD est une formation en ligne gratuite, illimitée et ouverte à tous (Mooc). Elle permet de sensibiliser les professionnels à la protection des données et d’accompagner leur mise en conformité. Dans cette nouvelle version, la CNIL propose un nouveau module dédié aux collectivités territoriales. Cet outil de formation gratuit est accessible à tous. Une fois son compte créé, l’utilisateur progresse à son rythme. Ce Mooc s’adresse principalement aux actuels et futurs délégués à la protection des données (DPO) ainsi qu’aux professionnels voulant se former au RGPD. 4 modules disponibles : le RGPD et ses notions clés les principes de la protection des données les responsabilités des acteurs le DPO et les outils de la conformité les collectivités territoriales.

Données de la recherche : des fiches pour se familiariser avec les enjeux de la gestion, de la réutilisation et de la publication... S'inscrire à la newsletter Pour être informé des actus, évènements, appels d’offre… Veuillez activer le javascript pour envoyer ce formulaire MITI Mission pour les Initiatives Transverses et Interdisciplinaires Actions Menu La MITI Contact Nous contacter cnrs.fr Go to top of page Rechercher. La signification des codes de statut HTTP... Quand on travaille ou qu'on s'intéresse à l'informatique, on a forcément affaire aux fameux codes de statut HTTP. Formés de 3 chiffres, ils permettent de déterminer le statut d'une requête (succès, erreur, redirection, ...). Il existe beaucoup de sites présentant simplement les différents codes de statut HTTP. Peu d'entres eux contiennent les explications de ces codes et c'est ce que le site suivant a mis en place Une partie du site WebFX contient une mine d'or pour tout amateur d'Internet : l'explication des codes de statut HTTP.

Séparés par type déterminé par le premier chiffre du code, vous pouvez ainsi cliquer sur un code en particulier et accéder à sa fiche. Une description est proposée ainsi que des liens vers les normes RFC. De même, le site contient le nom de la constante ou du moins du code correspondant dans plusieurs langages de programmation ou framework (Rails, Go, Symfony, Python) : Microsoft publie sur Github et Figma sa bibliothèque de 1500 emojis en open source - WebDesign... Pour n'importe qu'elle situation de dialogue, il y a un emoji pour ça. Enormément utilisés depuis quelques années, les emojis ont su s'imposer dans les discussions en ligne. Microsoft a décidé de publier sur Github et Figma plus de 1500 emojis dans différents formats.

La bibliothèque d'emojis de Microsoft a été remanié l'année dernière. A la suite de cette actualisation, Microsoft a décidé de publier à la fois sur Github et sur Figma une énorme partie de sa bibliothèque. Le géant de la Tech annonce avoir mis en ligne plus de 1500 emojis ! Certains emojis ne sont pas présents dans la bibliothèque à cause de marques déposées (Clippy, le trombone notamment). Egalement, les drapeaux, les jeux vidéo Microsoft et ceux représentants les marques des logiciels de la firme ne sont pas présents.

Pour chacun des emojis proposés, Microsoft a publié plusieurs formats : 3D, en couleur, flat et monochrome. Un fichier metadata.json est également existant pour tous les emojis. Kit de sensibilisation aux questions de sécurité du numérique... Recherche en cybersécurité et souveraineté numérique française – binaire... Les cyberattaques sont de plus en plus nombreuses, de plus en plus inquiétantes et touchent tant les entreprises, les états que les individus (1). Malgré ce constat, la cybersécurité est-elle suffisamment prise au sérieux par tous les acteurs ? Et dans ce domaine comme dans d‘autres, ne dépendons-nous pas trop de technologies venues d’ailleurs ouvrant ainsi la voie à des vulnérabilités supplémentaires ?

Nous avons demandé à deux collègues, Hubert Duault et Ludovic Mé, spécialistes de cybersécurité de nous éclairer. Il semble que la France, qui avait déjà des atouts dans ce domaine, ait choisi de forcer l’allure. Cocorico ! Serge Abiteboul et Pascal Guitton. L’actualité nous rappelle quasi-quotidiennement combien la transformation numérique des entreprises, des administrations et de l’ensemble de la société a fait de la cyber sécurité un enjeu majeur. Si recherche et innovation technologique sont des concepts distincts, ils sont évidemment très liés. Le Campus Cyber Pour aller plus loin. Xyoos - Cours d'informatique gratuits en ligne pour débutants et séniors...

Fabriquez un ordinateur portable low tech pour moins de 50 euros !... Difficile d’échapper au fameux ordi aujourd’hui, même quand on adopte un mode de vie écologique et responsable. Si cet outil fait partie intégrante du métier de certains, pour d’autres, l’accessoire connecté peut aisément remplacer la télé ou encore servir à militer. Ne crachons donc pas sur le progrès, mais allons à l’essentiel sans céder à la surconsommation et aux applications inutiles. Comme beaucoup d’appareils électroniques et électroménagers, l’ordinateur est assez gourmand en ressources. À l’instar du téléphone, son bilan carbone ne s’explique pas uniquement par sa consommation électrique ou aux émissions liées à la pollution numérique. Pourtant, l’ordinateur portable est un outil quotidien dont il serait difficile de se passer, même quand on s’avoue militant écologiste ou fervent adepte du zéro déchet.

Découvrez comment fabriquer un ordinateur portable low-tech intégrant les outils de base dont nous avons généralement besoin en milieu professionnel. Quel ordinateur choisir ? Le manuel de réparation gratuit...