background preloader

Comment en parler?

Facebook Twitter

On fait face ! Donc ce lundi vous ne partirez pas en cours de bonne humeur. Vous aurez sans doute comme une boule au ventre à l’idée qu’il faudra faire face, en parler avec vos élèves. Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ? Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités.

Attentats du vendredi 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants ?

C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. Parler des terroristes aux enfants - Les Maternelles Il ne réagit pas… Devant ces scènes, l’enfant ne manifeste parfois aucun signe de rejet ou de crainte… Celles-ci ne l’auraient donc pas atteint ? POur lundi... 14 novembre 2015 POur lundi...

POur lundi...

Je n'ai pas de mot pour ce qui s'est passé hier soir. En tant que prof-doc, je me demande ce que je dois faire lundi (si le collège est ouvert, ce n'est pas encore confirmé). En janvier dernier, j'avais fait une exposition. Mais c'était "facile" : la liberté de la presse, la liberté d'expression, on peut en parler. Aujourd'hui, je me sens démunie, je ne sais pas si je dois traiter ou non le sujet avec les élèves (j'espère tout de même qu'on aura des consignes de notre hiérarchie), et surtout, je ne sais pas si je dois faire quelque chose au CDI. Personnellement, je commence la journée de lundi avec 2h d'EMI en cinquième, pour les deux groupes ce sont leur première heure de cours, donc s'ils ont des questions, ça risque de "tomber" sur moi (et bien sûr, normalement c'est une séance d'évaluation...)

Et vous, des idées ? Sur la rumeur :France InfoLes décodeursLes observateurs Tags : liberté, terrorisme. Sitographie attentats paris. Comment en parler avec nos élèves. Cet article se veut utile, son objet n’est pas de dire « comment il faut faire » mais de rassembler en un même endroit des éléments de réflexion et des outils pouvant être utilisés en classe.

Comment en parler avec nos élèves

C’est à chaque enseignant, avec ce qu’il est et en fonction des élèves qu’il a en charge, de déterminer ce qui va le mieux convenir. Cette recension n’est pas exhaustive, elle sera complétée en continu dans les heures et les jours qui viennent… n’hésitez pas à nous signaler les ressources qui n’y figurent pas et qui vous semblent utiles, soit ici en commentaire soit sur notre page Facebook ou notre compte Twitter. De la maternelle au lycée. Attentats de Paris - revue des blogs de prof. Faut-il parler des attentats à vos enfants ? Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves.

Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015. Voici quelques ressources destinées à aider les enseignants qui auront à répondre aux questions de leurs élèves sur les attentats du 13 novembre 2015 en Ile-de-France. * Ressources ministérielles Message de Najat Vallaud Belkacem aux enseignants suite aux attentats du 13 novembre Communiqué de presse de Najat Vallaud-Belkacem Page Eduscol "Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile de France" Fiche Eduscol pour Aborder la médiatisation d’un événement collectif violent avec les élèves Page Eduscol publiée à l’occasion des attentats de janvier 2015 Guide des bonnes pratiques des Médiaux Sociaux en Gestion d’Urgence : infographies sur les bonnes pratiques à adopter dans des situations d’urgence Infographie sur le site du gouvernement pour expliquer ce qu’est l’état d’urgence.

Histoire-Géographie au collège et au lycée - Ressources suite aux attentats du 13 novembre 2015

Page web du gouvernement sur le deuil national * Contributions de spécialistes. EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète.

Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. » Blog prof hg. Ce lundi 16 novembre, nous reviendrons en classe sur les attentats qui ont frappé Paris vendredi.

blog prof hg

Il s’agit de tenter de comprendre pourquoi, de mettre des mots sur l’innommable, de réfléchir à notre place dans ce drame, aujourd’hui et dans les jours, semaines et mois à venir. Comprendre, d’abord. « daech« , « terrorisme« , « Etat islamique » …. autant de termes qu’il faut comprendre pour pouvoir analyser ce qu’il se passe. Samedi 14 novembre, le président de la République François Hollande déclarait : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis près du Stade de France est un acte de guerre et face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. C’est un acte de guerre qui a été commis par une armée terroriste, Daech, une armée djihadiste, contre la France, contre les valeurs que nous défendons partout dans le monde, contre ce que nous sommes : un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. . « Daech », qu’est-ce que c’est ?

Le djihadisme : « c’est quoi le djihad »?