background preloader

L'art dans l'Antiquité

Facebook Twitter

La mosaïque romaine - Civilisation romaine. Les Romains apprécient particulièrement les mosaïques.

La mosaïque romaine - Civilisation romaine

S'ils s'inspirent au tout début de la Grèce pour importer et la technique de la mosaïque, ils développent rapidement un art de la mosaïque véritablement romain. Buste représentant l'une des quatre saisons. Env. 130 après J. La peinture romaine - Civilisation romaine. Flore.

La peinture romaine - Civilisation romaine

Peinture murale découverte à Stabies. Musée national archéologique de Naples. Italie. n°inv. : 8834.Photographie : GNU Free Documentation License. L'influence grecque est également présente dans la peinture mais la marque romaine s'impose par des styles bien caractéristiques : scènes de vie, scènes mythologiques, paysages, natures mortes ou encore décors en trompe l'oeil. Le décor architectonique est très prisé par les Romains. Les styles de peinture à Pompei. 1° STYLE (ou style « à incrustations ») se répand dans le monde romain au IIe siècle av.

Les styles de peinture à Pompei

J. -C. lorsque s'étend l'habitude de peindre non seulement les murs des édifices publics et religieux mais aussi ceux des maisons privées. Il s'agit d'un type de décoration venant de Grèce, qui s'inspire de la technique de construction propre à l'archi­tecture des Ve et VIe siècles av. J. -C. La mosaique à Pompei. La plus belle, la plus célèbre aussi des mosaïques de Pompéi est celle qui, au fond du péristyle de la maison du Faune ornait l'exèdre.

La mosaique à Pompei

Dans le sujet qu'elle représente, on a reconnu la bataille d'Alexandre. Cette mosaïque, reproduction d'un ancien tableau peut-être contemporain des événements, est pleine de vie. La mêlée et l'agitation du combat ne sauraient être mieux rendues; l' étude des types, des costumes et des armures est pleine d' intérêt; mais tout s'efface devant la scène tragique, à trois personnages, qui, bien plus que l'ensemble du combat, forme le sujet du tableau. A l'extrémité de la mosaïque, à gauche, Alexandre, la tète découverte, son casque étant tombe dans l'ardeur du combat, transperce, avec une longue lance, un des chefs de l'armée de Darius qui combattait devant le char de son souverain. A demi tombé sur son cheval renversé, le mourant saisit à pleine main la lance qui pénètre dans sa poitrine. La Bataille d’Alexandre. En 79 après J.

La Bataille d’Alexandre

-C., l’éruption du Vésuve a fait disparaître sous les cendres et la boue la ville de Pompéi et les villes des alentours pour plusieurs siècles. À partir du IIe siècle avant J. -C., la noblesse romaine, attirée par la douceur climatique de la baie de Naples, avait choisi ce site comme lieu de villégiature estival, loin de l’agitation étouffante de Rome. La mosaïque d'Alexandre à Pompéi. Le 24 octobre 1831 a vu sortir des fouilles de Pompéi un des monuments les plus admirables que l'antiquité nous ait légués.

La mosaïque d'Alexandre à Pompéi

On a trouvé, dans l'édifice appelé la Maison du Faune, une mosaïque large de seize pieds et deux pouces, et haute de huit pieds et demi, sans compter l'espèce de frise qui encadre le sujet. Le tremblement de terre qui précéda de dix années la ruine de Pompéi, et qui ébranla plusieurs édifices de cette cité, avait sans doute fendu le sol et déchiré cette grande mosaïque en divers endroits. Depuis, un artiste moins habile que le premier avait déjà commencé à remplir grossièrement les lacunes, lorsque sont venues les cendres qui l'ont couverte pendant dix-huit siècles.

A la gauche du spectateur, dans l'endroit même qui se trouve le plus dégradé, on voit, monté sur son coursier, l'un des trois protagonistes de la composition, le chef de l'une des armées. C'est un jeune homme sans barbe, sauf quelques poils qui ombragent légèrement les joues. Portrait de jeune femme. En 79 apr.

Portrait de jeune femme

J. -C., une violente éruption du Vésuve fait disparaître Pompéi ainsi qu’Herculanum, Stabies et d’autres cités voisines. Mosaïques pompéiennes.