background preloader

Modiano & Brink

Facebook Twitter

Verbatim : le discours de réception du prix Nobel de Patrick Modiano. Modiano, nouveau prix Nobel de littérature. Nobel de littérature: la mémoire est "la vocation du romancier" pour Patrick Modiano.

Modiano, nouveau prix Nobel de littérature

Patrick Modiano. Patrick Modiano, Prix Nobel de Littérature 2014 - Littérature. « Je veux rester optimiste concernant l’avenir de la littérature », a notamment déclaré ce 7 décembre à Stockholm Patrick Modiano, dans son discours de réception du célèbre Prix.

Patrick Modiano, Prix Nobel de Littérature 2014 - Littérature

Et de confier que « C’est en consultant d'anciens annuaires de Paris que j’ai eu envie d’écrire mes premiers livres » ou qu' « un romancier est souvent un somnambule, tant il est pénétré par ce qu’il doit écrire, et l’on peut craindre qu’il se fasse écraser quand il traverse une rue ». L'Académie Nobel avait annoncé jeudi 9 octobre l'attribution du prix Nobel de Littérature 2014 à Patrick Modiano.

>>> Voici un entretien exclusif qu'il a accordé à Christophe Ono-dit-Biot dès le lendemain >>> les Matins de France Culture recevaient vendredi 10 octobre Denis Cosnard, Journaliste au Monde, auteur de la biographie "Dans la peau de Patrick Modiano" (Fayard, 2011) >>> la Revue de presse internationale, par Marine de la Moissonnière, posait la question "Who is Patrick Modiano ? " Cahier Modiano. PATRICK MODIANO. Prix Nobel de littérature 2014,Patrick Modiano est un des écrivains les plus importants de la génération née juste après la Seconde Guerre mondiale, dont son œuvre – qui rencontre un public nombreux et fidèle – est directement issue.

PATRICK MODIANO

Ses romans plongent dans l'atmosphère équivoque et indécise des périodes où les êtres et les choses sont profondément troublés. Son style, d'une grande clarté, vise à l'épure et atteint parfois à cette « écriture blanche » caractéristique de la littérature de la seconde moitié du xxe siècle, marquée par la tension entre la mémoire et l'oubli, le silence et la nécessité de la parole pour rendre compte d'une réalité que l'Histoire a rendue confuse. 1. Le paradis perdu de l'enfance « Je n'avais que vingt ans, mais ma mémoire précédait ma naissance. Patrick Modiano avoue être poursuivi par de multiples culpabilités : celle d'être né juif en 1945, celle d'avoir survécu à son frère. 2. 3.

Aliette ARMEL. Patrick Modiano, prix Nobel de littérature 2014. Radioscopie de Patrick Modiano. Patrick Modiano à Stockholm ou le discours d'un roi. Une ovation debout, d’une durée inhabituelle en de tels lieux, a salué le discours de réception du prix Nobel de littérature prononcé par Patrick Modiano ce dimanche en fin d’après-midi dans les locaux de l’Académie suédoise à Stockholm.

Patrick Modiano à Stockholm ou le discours d'un roi

Il est vrai que l’exercice a rarement donné lieu à tant d’humilité dans l’expression de la pensée, mêlée à une telle qualité dans l’écriture. Il se déroula selon la tradition, c’est à dire sans protocole particulier ni lambris ostentatoires, l’écrivain se tenant debout derrière un pupitre sur une estrade, face à quelques centaines d’invités, de personnalités suédoises et de journalistes venus de partout, les uns et les autres suivant sur une copie du texte dans leur langue remise juste avant à l’entrée (vous pouvez voir et écouter ce discours dans son intégralité ici ou si vous préférez le lire ici) (Photo ANDERS WIKLUND )

S’il ne fallait lire que cinq livres de Patrick Modiano. Mort de l'écrivain sud-africain André Brink. Il était l'ami de Nelson Mandela, un infatigable défenseur des droits humains et surtout l'un des plus grands romanciers sud-africains.

Mort de l'écrivain sud-africain André Brink

L'écrivain, universitaire et intellectuel André Brink est mort vendredi 6 février à l'âge de 79 ans. Avec les Prix Nobel J.M. Coetzee et Nadine Gordimer, disparue le 13 juillet 2014, deux autres figures majeures du paysage littéraire sud-africain, cet humaniste hypersensible aura marqué littérairement et politiquement des générations entières. Lire l'entretien avec André Brink : "Nous ne sommes pas une espèce tout à fait réussie" Né le 29 mai 1935 à Vrede – une petite ville qui fut un bref moment la capitale de l'Etat libre d'Orange, pendant la seconde guerre des Boers, et dont le nom en néerlandais comme en afrikaans signifie prophétiquement « paix » –, Brink était le fils d'une institutrice et d'un magistrat eux-mêmes descendants de colons boers installés en Afrique depuis trois siècles.

Brink choisit la voie des mots. Mort du romancier sud-africain André Brink (“Une saison blanche et sèche”) André Brink, les mots contre l'apartheid - Littérature. André Brink (1935-2015) - Bibliographie. André Brink, l’un des plus grands écrivains sud-africains, qui a marqué des générations par son engagement politique et littéraire, est décédé le 6 février 2015, à l’âge de 79 ans.

André Brink (1935-2015) - Bibliographie

Né en Afrique du Sud, le 29 mai 1935, André Brink grandit dans une famille d’Afrikaners. C’est seulement en 1959, lorsqu’il est étudiant à Paris, qu’il prend conscience de l’horreur du régime de son pays. C’était sa seconde naissance, comme il disait. Archives - André Brink, un homme en colère. Eternel engagé contre l'apartheid, l'écrivain André Brink est décédé vendredi à l'âge de 79 ans.

Archives - André Brink, un homme en colère

Notre reporter Marion Mertens l'avait rencontré en 2007, au Cap, où il nous avait parlé de son combat et de ses inquiétudes pour son pays. Une ruelle ensoleillée dans un quartier tranquille du Cap avec une vue imprenable sur Table Mountain. Dans un clic métallique, la porte en fer s'ouvre. Au bout d'une allée très fleurie se tient la silhouette élancée et juvénile de cet homme de... 71 ans. André Brink, en jeans blanc et chemise bleue, nous attend sur le pas de la porte de sa belle maison victorienne. Paris Match. André Philippus Brink. Écrivain sud-africain d'expression afrikaans (Vrede, État libre [d'Orange], 1935-en vol, entre Amsterdam et Le Cap 2015).

André Philippus Brink

L’écrivain sud-africain André Brink est né à Vrede, dans l’État libre d’Orange, le 29 mai 1935. Son œuvre traduit le combat mené contre l’apartheid mais également les liens intenses qu’il a noués avec son pays. Descendant de colons boers arrivés en Afrique trois siècles auparavant, il s’exprime en afrikaans, apprend l'anglais à l’école et est bercé durant sa petite enfance par les récits en xhosa que lui fait sa nourrice.

Son père est magistrat, sa mère institutrice. « Je fus donc nourri au lait du courage boer », écrit-il dans ses Mémoires intitulés Mes bifurcations (A Fork in the Road, 2009),« et au vinaigre de l’exécration de la lâcheté et des atrocités britanniques, d’où un nationalisme exacerbé et un rêve : restaurer l’indépendance des Afrikaners. André Brink : « Écrire doit être une forme d'outrage.