background preloader

Quoi de neuf 15 Janvier 2018

Facebook Twitter

Parcours citoyen et service national universel : le monde de l'enseignement pointe "une méconnaissance de ce qui se fait déjà" Le retour à un "service militaire obligatoire et universel d'un mois" était une promesse de campagne d’Emmanuel Macron. On se dirige désormais vers un "parcours citoyen" obligatoire d’une semaine par an dans les établissements scolaires, encadré par des enseignants et des volontaires du service civique. Ce sont les premières pistes de réflexion menée par les parlementaires, révélées par franceinfo jeudi 4 janvier. Une option beaucoup moins onéreuse, mais qui ne fait pas forcement le bonheur du monde de l'enseignement. "Ce qui est très étonnant, c'est la méconnaissance de ce qui se fait déjà", explique Frédérique Rolet, jeudi 4 janvier sur franceinfo. Pour la secrétaire générale du Syndicat national des enseignants du second degré (Snes), les pistes de réflexion menées par les députés sur le service militaire obligatoire et universel sont "inutiles", car "c'est quelque chose qui existe déjà".

Le projet des parlementaires peut encore évoluer. Romain Cordier : Jouer avec les savoirs en bac pro. Comment favoriser les apprentissages par la créativité, en français, jusque dans un Centre de Formation d’Apprentis de l’Industrie (CFAI) ? A Besançon, l’enseignant Romain Cordier invente bien des activités en ce sens.

Ainsi, dans le cadre d’un parcours du Mythe de Sisyphe d’Albert Camus, ses Terminales Bac Pro ont à leur tour actualisé les mythes en concevant des entreprises fictives portant le nom de divinités. Ou encore, pour explorer l’imaginaire et le surréalisme, ses 1ère Bac Pro ont imité la démarche de Magritte dans son célèbre « Ceci n’est pas une pipe » et détourné des objets de leurs fonctions premières. Eclairages par l’enseignant sur des activités qui tentent de faire retrouver le plaisir d’apprendre et se prolongent volontiers sur les réseaux sociaux… Dans quel cadre avez-vous mené cette activité ?

L'activité prend place en Terminale Bac Professionnel et en cours de lettres. Quelle a été la mission assignée aux élèves ? Pouvez-nous donner quelques exemples des réalisations ? Comprendre, en Intelligence Artificielle et Intelligence Humaine. Les récentes publication de PIRLS sur la lecture et la compréhension mettent en évidence le fait que le système scolaire français développe mieux le décodage que la compréhension (de textes écrits). La mise à disposition, par Libération, du hors-série « voyage au coeur de l’IA » (20/12/2017), permet à chacun de nous de se faire un panorama de la question de « l’intelligence artificielle » à ce jour.

Au coeur de ces articles et interview, mais plus généralement derrière tous ces propos actuels sur l’IA, est posée la question de ce que signifie « comprendre ». Dès les premiers pas de l’informatique éducative, on s’est heurté à la question de l’analyse des réponses des utilisateurs aux questions posées par les ordinateurs. Les limites de l’informatique ont rapidement fait déchanter tous ceux qui rêvaient d’un « analyseur de réponses » intelligent, d’un traducteur automatique, d’un transcripteur voix/texte parfait (speechtexter proposé par Google n’est pourtant pas si mal…). Le Nouvel Éducateur n°235 : «Les images, tout un programme» « Dans le mouvement Freinet, aujourd'hui, en France comme en Grèce, en Espagne, en Italie, au Brésil, au Burkina Faso, nous avons trouvé des enseignants et éducateurs sensibilisés au point de faire rentrer les images dans leurs classes, avec ou sans les murs qui les délimitent.

Des enfants de maternelle analysent des photographies, font leur portrait. Des étudiants sont sensibilisés aux médias, découvrent que la peinture religieuse peut être analysée autrement qu'en termes bibliques. Des enfants de la rue coopèrent pour réaliser un film. Des auteurs suivent l'évolution des théories en histoire de l'art comme dans l'étude des images. D'autres s'intéressent et utilisent en classe les même technologies que leurs élèves au lieu d'interdire, afin de les sensibiliser aux manipulations des professionnels de la télévision, comme des naïfs complotistes d'internet.

. [...] Le cahier central de huit pages couleur réalisé par le secteur Arts et CréAtions propose le thème : Narrow"> Narrow"> Sommaire. Journées Portes Ouvertes 19, 20, 21 Janvier 2018 | Les Compagnons du Devoir. Accueil - Année européenne du patrimoine culturel 2018. Un parcours citoyen organisé par l’Education nationale pour remplacer le service militaire ? Selon un rapport rendu public fin janvier, le service militaire obligatoire annoncé par Macron pourrait être remplacé par un "parcours citoyen" encadré par des enseignants et des jeunes en service civique.

Rawpixel.com – Shutterstock Durant sa campagne présidentielle, Emmanuel Macron avait prévu de mettre en place un service militaire obligatoire d’un mois pour tous les Français, à effectuer dans les 3 ans suivant le 18e anniversaire. Des députés, chargés d’élaborer un rapport rendu public à la fin du mois, préconisent d’instaurer plutôt un « parcours citoyen » qui se déroulerait dans les établissements scolaires.

Du collège à la seconde Francetvinfo, qui a consulté les pistes proposées par le rapport, indique que ce parcours citoyen, destiné aux élèves de 10 à 16 ans, comporterait trois étapes. Ensuite, en classe de seconde, une semaine serait consacrée à une immersion au sein d’associations qui viennent en aide aux personnes en difficulté. Elsa Doladille. Réorganiser les salles de classe. Comment sortir de la conception des salles de classe traditionnelles ? Telle est aujourd’hui la réflexion en cours au sein de la communauté pédagogique internationale.

Penser l’espace d’apprentissage du futur, intégrant les nouvelles technologies et des méthodes d’apprentissage innovantes pour permettre aux élèves d’apprendre autrement, avec plus d’interactivité et plus de partage. Dans un article paru sous le titre 5 initiatives pour repenser l’espace d’apprentissage le magazine en ligne Sydologie expose cinq exemples intéressants. Une école sans salles de classe à Stockholm De la Suède à l’Angleterre, en passant par la France, découvrez cinq initiatives pour transformer l’école et révolutionner l’apprentissage : Stockholm : l’école sans classe Le paradis de la modulation de l’espace d’apprentissage existe et il se trouve en Suède.

Pennsylvanie : l’école aux rocking-chairs Paris : les salles de classe intelligentes Commentaires commentaires. Elèves dyscalculiques ou dysorthographiques : « l’attitude du prof est essentielle » Delphine de Hemptinne, orthophoniste belge, revient avec nous sur deux troubles de l'apprentissage encore peu connus : la dyscalculie et la dysorthographie. Delphine de Hemptinne, orthophoniste belge spécialisée dans l’aide aux enfants dys, est aussi experte en sciences de l’éducation. Elle a rédigé 6 livres destinés aux parents d’élèves présentant un trouble de l’apprentissage.

Une ressource aussi précieuse pour les profs. Pourquoi avoir écrit ces livres sur les TSLA (1) ? L’idée m’est venue du travail avec les patients et leurs familles : elles ont besoin d’être accompagnées, mais nous manquons de temps. Dans mes ouvrages, j’ai synthétisé des conseils pratiques pouvant être appliqués à la maison et à l’école. Je m’adresse aux parents, mais les enseignants peuvent aussi être intéressés par le fait de savoir comment l’enfant dys étudie et travaille.

Ces TSLA perturbent l’apprentissage de certaines fonctions. Ces troubles sont-ils suffisamment connus, selon vous ? © S.Kobold – Fotolia. « Post-vérité » : nouveau mot ou nouvelles réalités. Depuis au moins ces trente dernières années, un lent et méthodique travail de sape est à l’œuvre pour distordre les logiques de communication, au sens de permettre aux être humains d’être en contact et en intercompréhension les uns avec les autres, et les logiques d’information, au sens de faire des détenteurs de la souveraineté populaire des citoyens éclairés.

Cela se faisant à travers la professionnalisation des métiers de la communication et de l’influence, ou les tactiques d’affaiblissement des médias présentés comme des ennemis. Dès lors, on peut identifier au moins trois racines profondes à la perception d’un basculement dans une ère de post-vérité où les fake news instillent le poison du doute. [3]. Accusation forgée dans les milieux conservateurs et dans le Parti républicain après le scandale du Watergate où la presse avait contraint à se démettre un président des États-Unis (Richard Nixon).

Deuxième racine de la post-vérité, la naissance de l’industrie du mensonge. Les projets Arte 360. Via sa plateforme ARTE360, la chaîne culturelle européenne propose de vivre des expériences immersives à 360° et en réalité virtuelle consultables sur smartphones et tablettes. L'application dédiée interactive et gratuite propose plusieurs contenus culturels, notamment la série « ARTE » Trips (Le Voyage intérieur de Gauguin, La tentation de Saint Antoine) consacrée à l'exploration en réalité VR des chefs-d’œuvre de la peinture ainsi que la collection « Art Stories 360 » (Château de Fontainebleau, La grotte Chauvet) qui propose une expérience immersive au cœur de l'histoire de l'art. Selon les propos de Daniel Khamdamov, chargé de programmes au sein de l’unité Arts et Spectacles d’ARTE France, rapportés par CLIC France, devraient suivre « Les Jeux d’enfants » de Brueghel, « Le Cri » de Munch, « le rêve » du Douanier Rousseau ou « Saint Mathieu et l’orange » de Caravage.

Sources Réseaux et médias sociaux. Les vidéos du forum : Le travail aux robots... La vie aux humains ! C'était l'édition#5 "Changer d'Ere" le 13 juin 2017 à la Cité des sciences et de l'industrie sur le thème : "Le travail aux robots... la vie aux humains "! Educavox partenaire de l'événement a proposé le forum en direct : 350 personnes l'ont suivi. Le revoir ! En prenant le temps... Fondatrice et rédactrice en chef de la publication en ligne Les Di@logues Stratégiques, Véronique Anger-de Friberg propose à des personnalités et des penseurs-phares issus d’horizons différents, d’apporter un éclairage transdisciplinaire sur les nouveaux espaces de savoir et les grands enjeux qui fondent les politiques des sociétés de demain.

Joël de Rosnay est le parrain du Forum Changer d’Ère, cofondateur du FLOW avec Véronique Anger-de Friberg. Le titre du thème de FCE#5 est inspiré d’un chapitre de son dernier livre : Je cherche à comprendre… Les codes cachés de la nature (LLL, 2016). Le travail aux robots... Conclusion : Perspectives Informations, ressources et la totalité du Forum An@é.