background preloader

LES POEMES HOMERIQUES

Facebook Twitter

CDI LA GARENNE, Homère. Homère. Léto est l’une des conquêtes amoureuses de Zeus.

Homère

Quand elle fut enceinte, la jalouse Héra la poursuivit de sa colère, interdisant à la Terre d’accueillir la naissance à venir, et au soleil de briller là où naîtraient ses enfants. Elle trouva finalement refuge sur l’île de Délos où naquirent les jumeaux Artémis, déesse vierge de la chasse, liée à la lune, et Apollon, le dieu musicien proche du soleil, qui préside aussi aux divinations et aux guérisons. Au centre de l’image de cette hydrie est assis Apollon, couronné de laurier, une grande cithare sur les genoux ; une peau de fauve orne son siège, et un oiseau semble s’envoler de l’instrument.

Il tend une large phiale à Artémis pour qu’elle y verse une libation de sa cruche (œnochoé) ; portant son arc, deux flèches et un carquois, elle est accompagnée par une biche. Hydrie (kalpis) attique attribuée au peintre des Niobides, Athènes, 460-450 av. Céramique à figures rouges. HOMÈRE. Homère : un homme ou des hommes inconnus.

HOMÈRE

Mais, pour donner vie à ce nom à travers les âges, deux poèmes, deux « vivants » eux-mêmes, l'un plus héroïque, l'autre plus romanesque, L'Iliade et L'Odyssée. Les civilisations antiques ont pu s'effondrer, partout où il s'est trouvé des « clercs » pour survivre aux Barbares la gloire d'Homère a reparu avant même ses œuvres. En un temps où l'on ne connaît plus ses poèmes que par des résumés latins, Benoît de Sainte-Maure, vers 1170, au début de son Roman de Troie, salue Omers qui fut clers merveillosE sages e escientos. Un bon siècle plus tard, Dante, qui rencontre Homère dans les Limbes, parmi les grands Anciens qui ne souffrent pas damnation, le proclame. [...] seigneur du chant de haute altitudeQui au-dessus des autres vole comme l'aigle. Le secret de cette survie universelle, où l'apprendre sinon dans une lecture innocente des œuvres elles-mêmes ?

Dans le sillage d'Ulysse. L'Iliade et l'Odyssée d'Homère. Chant I (Iliade) Chante, Déesse, la colère du Péléide Achille, pernicieuse colère qui valut aux Achéens d'innombrables malheurs, précipita chez Hadès les âmes généreuses d'une foule de héros, et fit de leurs corps la proie des chiens et de tous les oiseaux — ainsi s'accomplissait la volonté de Zeus — depuis le moment où, sitôt après leur querelle, se séparèrent l'Atride roi des guerriers, et le divin Achille.

Chant I (Iliade)

Quel dieu les jeta dans la lutte et dans ce désaccord ? Le fils de Latone et de Zeus. Chant I (Odyssée) Quel fut cet homme, Muse, raconte-le-moi, cet homme aux mille astuces, qui si longtemps erra, après avoir renversé de Troade la sainte citadelle ?

Chant I (Odyssée)

De bien des hommes il visita les villes et s'enquit de leurs mœurs ; il souffrit sur la mer, dans le fond de son cœur, d'innombrables tourments, tandis qu'il s'efforçait d'assurer sa vie et le retour de ses compagnons. Mais à ce prix même il ne put les sauver, quelque envie qu'il en eût, car ils périrent par leurs propres folies. Les insensés ! Ils avaient dévoré les bœufs du Soleil fils d'Hypérion, et le Soleil leur ravit en revanche la journée au retour.

De ces exploits, déesse fille de Zeus, à nous aussi, débutant à ton gré, redis-nous quelques-uns ! Déjà tous les héros, tous ceux qui avaient échappé à l'abrupt trépas, étaient rentrés au sein de leurs foyers, rescapés de la guerre et des flots. . — Hélas ! Athéna, la déesse aux yeux pers, lui répondit alors : Zeus assembleur de nuées lui répondit et dit : — Salut ! Perdu. . — Hélas ! Homère, Iliade, Odyssée, Ulysse, Troie.

6-_HdA_fiche_2_hist._Ulysse-2.pdf. L'Iliade et l'Odyssée : le monde d'Homère. L'Iliade et l'Odyssée sont considérés comme des chefs d'oeuvre de la littérature grecque.

L'Iliade et l'Odyssée : le monde d'Homère

Ce sont deux épopées attribuées à un poète grec nommé « Homère ». Les grecs ne doutaient pas de l'existence d'Homère. On racontait qu'il était né en Ionie à Chios ou Smyrne vers 850 av.J,-C., qu'il était aveugle, dictait ses poèmes à sa fille, et que son inspiration était divine ce qui expliquerait son aveuglement. Il serait mort à Ios vers 800 av.J. -C. Les poèmes homériques Ils s'agit de deux épopées, c'est-à-dire du genre de la poésie épique. L'iliade raconte la guerre de Troie. Le troyen Pâris est sollicité pour arbitrer un concours, celui de la plus belle déesse. Quant à l'Odyssée, ce nom provient du personnage principal Ulysse. C'est l'histoire du Héros grec Ulysse, qui traverse de rudes épreuves afin de pouvoir rentrer chez lui, sur l'île d'Ithaque dont il est le roi et où le pouvoir menace de lui être pris par des prétendants.

Le « monde d'Homère » La question homérique Bibliographie. Animation d'un vase grec / Greec vase animation. Typologie des vases grecs. Supplément à Archéologia cliquer pour télécharger.

Typologie des vases grecs