background preloader

Egalité Femmes/Hommes

Facebook Twitter

Projet de loi pour l’égalité femmes-hommes : Discours au Sénat de Najat Vallaud-Belkacem. Lundi 16 septembre 2013, le Sénat débutait l’examen du projet de loi pour l’égalité femmes-hommes.

Projet de loi pour l’égalité femmes-hommes : Discours au Sénat de Najat Vallaud-Belkacem

En ouverture des discussions, Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes a donc présenté aux sénatrices et sénateurs le projet de loi pour l’égalité entre les femmes et les hommes . « C’est un texte d’une conception nouvelle. Nous affirmons avec ce projet de loi, que l’égalité est un tout, un ensemble cohérent de causes et de conséquences qui part de l’éducation et de la responsabilité parentale pour aller jusqu’aux violences, en passant par l’égalité professionnelle, et l’égale implication des femmes et des hommes dans la sphère domestique. » a déclaré la ministre à la tribune.

Najat Vallaud-Belkacem a demandé aux sénatrices et sénateurs de concrétiser, en accordant leur suffrage à ce texte, la promesse républicaine d’égalité. Retrouvez ici l’intégralité de mon intervention au Sénat. Discours de Madame Najat Vallaud-Belkacem Sénat – 16 septembre 2013 Seul le prononcé fait foi. Égalité hommes-femmes : les députés votent la réforme du congé parental. Les députés ont voté lundi soir une réforme du congé parental qui vise à inciter les pères à interrompre leur activité professionnelle pour s'occuper de leurs enfants, dans le cadre de l'examen en première lecture du projet de loi sur l'égalité femmes-hommes.

Égalité hommes-femmes : les députés votent la réforme du congé parental

Ainsi les parents d'un seul enfant, qui ont aujourd'hui droit à six mois de congé, pourront prendre six mois de plus à condition que ce soit le second parent qui en soit bénéficiaire. À partir de deux enfants, la durée du congé restera de trois ans, à condition que six mois soient pris par le second parent, sinon elle sera raccourcie à deux ans et demi. Il faut "introduire une impulsion" et "changer les regards" sur ce congé parental, a déclaré la ministre des Droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, vantant "un des axes forts" de son projet de loi. "Prestation partagée d'accueil de l'enfant" La prestation CLCA, de 329 à 573 euros mensuels actuellement, sera rebaptisée "prestation partagée d'accueil de l'enfant" (PreParE).

Egalité hommes/femmes. Un rapport pour lutter contre les stéréotypes. Trente propositions pour lutter contre les stéréotypes Pousser les hommes à s'investir auprès des enfants pour lutter contre les stéréotypes filles garçons, et en particulier les pères, via une préparation à la naissance, est l'une des pistes d'un rapport remis ce mercredi à Najat Vallaud-Belkacem, ministre des Droits des femmes.

Egalité hommes/femmes. Un rapport pour lutter contre les stéréotypes

Le rapport Lutter contre les stéréotypes filles - garçons, un enjeu d'égalité et de mixité dès l'enfance du Commissariat général à la stratégie et à la prospective adresse trente propositions liées à l'éducation, la santé, les pratiques culturelles et sportives ou encore l'orientation scolaire. Les auteurs constatent que "filles et garçons ne font pas les mêmes choix de filières d'études, n'ont pas le même rapport au corps et s'engagent diversement dans les activités scolaires, sportives ou culturelles". Ils soulignent aussi que "l'assignation des femmes et des hommes à des fonctions sociales clivées conditionne encore largement leurs destins sociaux divergents". Egalité hommes-femmes, encore un-gros-effort !

Droits des femmes : « Cette loi est un pack réunissant toutes celles qui la précèdent » Le Monde.fr | • Mis à jour le | Propos recueillis par Camille Bordenet « J'espère que nous marquerons par notre passage l'histoire des droits des femmes.

Droits des femmes : « Cette loi est un pack réunissant toutes celles qui la précèdent »

Le seul moyen d'y parvenir est de transformer l'égalité en droit, écrite dans les textes, en une égalité en fait », confiait la ministre des droits des femmes Najat Vallaud-Belkacem, lors d'un entretien en juillet, à la veille de la présentation de son projet de loi sur l'égalité entre les femmes et les hommes. Le texte est désormais débattu à l'Assemblée nationale, lundi 20 et mardi 21 janvier, après avoir été adopté en première lecture et à une large majorité au Sénat en septembre. Si, de gauche à droite, aucune voix ne conteste le bien-fondé et la nécessité des efforts déployés par la ministre pour lutter contre des inégalités persistantes, le pari reste ambitieux au regard d'un héritage historique imposant. Lire (édition abonnés) : Congé parental, résidence alternée : la parité en débat à l'Assemblée.