background preloader

Conservateurs alimentaires

Facebook Twitter

E220 - Conservateurs - Dioxyde de soufre. Conservation des aliments : les solutions bio | Echobio.fr. Assainir ou stabiliser une denrée périssable sans la dégrader ni mettre en danger la santé du consommateur, tel est l’enjeu de la conservation. En bio, pas de conservateurs de synthèse, d’irradiation, de nano-technologie… Pour autant, l’agro-alimentaire bio innove et défriche le champ de nouveaux procédés afin de préserver encore mieux toutes les propriétés nutritionnelles des aliments tout en relevant certains enjeux environnementaux. Qui ne s’est pas un jour – ou chaque jour ! – arrêté, perplexe, à la lecture des ingrédients d’un produit alimentaire comportant, notamment, une liste de E200, E211, E223… ?

Que cachent ces codes ? Des agents conservateurs parmi lesquels, on recense, pêle-mêle, les sulfites (220 à 228) ou l’acide benzoïque et ses dérivés (210 à 213). Ceux-ci, présents dans nombre de sodas, peuvent provoquer des réactions allergiques et des problèmes gastriques. En bio, seuls 7 conservateurs sont autorisés mais généralement pour des usages spécifiques. Le chauffage ohmique. Cours_L3_nutraceutique_-_additifs_alimentaires.pdf. Guide des additifs.PDF. EFSA Dossier: Additifs alimentaires. En vertu de la législation européenne, les additifs doivent être autorisés avant de pouvoir être utilisés dans les aliments. Cette autorisation donnée par les gestionnaires des risques fait suite à une évaluation approfondie de la sécurité réalisée par l’EFSA.

Une fois autorisées, ces substances sont répertoriées dans une liste UE d’additifs alimentaires permis qui précise aussi leurs conditions d’utilisation. Elles doivent également être conformes à des critères de pureté approuvés établis dans le règlement UE 231/2012. En décembre 2008, la législation en vigueur a été consolidée au sein de quatre règlements simplifiés couvrant toutes les substances dites « agents améliorants alimentaires » (c.à.d. les additifs alimentaires, les enzymes alimentaires et les arômes). Le règlement CE 1331/2008 introduit une procédure d’autorisation commune pour ces agents. EU legislation on food additives – Commission européenne. Des conservateurs pour prolonger la durée de vie des aliments et améliorer la sécurité. Les conservateurs constituent un thème récurrent dans les débats publics et chaque fois qu’il est abordé, de nombreux consommateurs associent ces substances à des produits chimiques modernes et dangereux présents dans les denrées alimentaires.

Cependant, comme on peut le constater en jetant un rapide coup d’œil au passé, la conservation des denrées alimentaires a vu le jour il y a plusieurs siècles, lorsque l’homme a utilisé pour la première fois le sel (salaison) et la fumée (fumaison) pour empêcher la viande et le poisson de s’abîmer. Malgré certaines réticences, les conservateurs constituent aujourd’hui une part indispensable des aliments que nous consommons. Ceci est dû en partie à la demande croissante des consommateurs en faveur d’un choix plus vaste et de produits alimentaires pratiques et faciles à utiliser, ainsi qu’aux normes de sécurité alimentaire élevées qui sont les nôtres. Pourquoi conserve-t-on les denrées alimentaires ? Nécessité des contrôles et de l’étiquetage. Additifs Alimentaires - Webadditifs. C'est pas sorcier -CONSERVATION DES ALIMENTS : c'est dans boîte ! C'est pas sorcier - Sel de la mer à la terre.

Sérendipité : Épisode 3 – Les édulcorants. Pour ma petite série sur les histoires de sérendipité scientifique, je ne pouvais pas passer à coté des édulcorants ; car plus d’un a été découvert par hasard et surtout par un non-respect évident des conditions de sécurité ! Les édulcorants sont des additifs alimentaires donnant une saveur sucrée aux aliments. Sous cette même appellation sont regroupées de nombreuses substances chimiques très différentes. Je n’ai passé que trois ans dans les laboratoires de chimie et pourtant les consignes de notre prof me reviennent inéluctablement comme une rengaine. Pour ceux qui n’ont jamais mis les pieds dans un labo voici les bases : 1- On ne met pas de jupe ou de collant dans un labo (les produits corrosifs sur le lycra c’est pas très sympa… sans parler des risques en cas de feu.) 2 – On s’attache les cheveux Attention on aborde les plus importants… 3 – On porte des gants, on les enlève dès qu’on touche autre chose que sa verrerie et on se lave les mains 4 – On ne se touche pas !

De loin mon préféré !