background preloader

Evenements du 13 novembre 2015

Facebook Twitter

Comment aborder en classe les événéments du 13 novembre
Ressources

Les hommages dessinés de nos lecteurs. Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves. Comment parler d'un drame de l'actualité aux élèves ?

Actualités - Liberté de conscience, liberté d'expression : outils pédagogiques pour réfléchir et débattre avec les élèves

Quelques principes Moduler son attitude pédagogique selon l'âge des élèves : à l'école maternelle, du début à la fin de l'école élémentaire, au collège...Accueillir l'expression de l'émotion des élèves, sans sous-estimer, y compris chez les très jeunes enfants, leur capacité à saisir la gravité des situations ;Rassurer les élèves : l'école est un espace protégé ; l'évènement s'est déroulé dans un lieu et un temps circonscrit, même si les média en parlent et diffusent plusieurs fois les images ;Etre attentif au « niveau de connaissance » que les élèves ont de l'évènement : certains élèves peuvent n'en avoir aucune connaissance ; d'autres ne disposer que d'éléments partiels, voire erronés, provenant de sources variées.

Pour aller plus loin : Aborder un événement collectif violent Quelques repères pour agir à l'école primaire Aujourd'hui, le périmètre touché est beaucoup plus important. Ph w vendredi 13 novembre. Attentats du 13/11/2015 : ressources pour échanger en classe. 60 illustrations pour évoquer les attentats. L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon. Le dossier ci-dessous est le fruit d’une intervention dans le cadre des journées ForMITIC 2016 à Tramelan en Suisse. 1- Introduction 2- Définitions 3- Les ressources espace Jeunes de la CNIL 4- Ressources (infographie, vidéos, interviews, fiches outils, …) 5- Revue de Presse 6- Scénarios pédagogiques. L'éducation aux médias et à l'information (EMI) dans l'académie de Besançon. Jesuisparis. Cauchemar parisien L’attentat du vendredi 13 Novembre a complément choqué la population française et mondiale.

jesuisparis

Cette fois, on parle d’une guerre entre religions ce qui terrorise les gens . Malheureusement l’année se termine comme elle avait commencé :... La tour Eiffel a été éteinte en signe de deuil tandis que dans le monde entier les monuments les plus importants s'éclairent pour montrer leur solidarité à la France et nous aussi nous voulons envoyer un message de solidarité sincère pas seulement aux... Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Si les médias sociaux constituent un nouveau canal de communication pour la puissance publique, leur utilité ne saurait se limiter à cette fonction.

Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen !

Ils présentent aussi pour elle l’opportunité d’associer les citoyens dans une démarche moins descendante et plus participative, notamment en situation de crise. C’est tout l’objet des #MSGU, ou pratique des Médias Sociaux en Gestion d’Urgence. Il s’agit pour l’Etat de s’appuyer, en cas par exemple de catastrophe naturelle, sur des internautes volontaires et mobilisés, à la fois pour diffuser l’information officielle fiable sur la crise, et remonter de l’information de terrain, via tous les moyens offerts par le web social : tweets, photos géolocalisées, cartes interactives, outils contributifs ...

Cette collaboration avec les internautes permet à l’Etat de démultiplier sa surface de diffusion et de captation d’information, et d’être d’autant plus efficace pour sa gestion de crise. Avoir le réflexe #MSGU Vous êtes au cœur de l’événement. Connac161115. Plaider pour le respect d’autrui. Espagnol: Parler des attentats. Inquiétude, tristesse, colère, révolte, incompréhension,... seront certainement quelques uns des sentiments que les élèves auront envie de partager lundi matin avec leurs enseignants lorsque ils se retrouveront en classe.

Espagnol: Parler des attentats

Que pouvons-nous mettre à leur disposition pour évoquer ces terribles événements parisiens de ce vendredi 13 novembre 2015? Des faits, un malaise et un élan de solidarité Dès l'entrée en classe, un malaise se fera sans aucun doute sentir, et des regards profonds, perturbés, abattus se croiseront. Mais comment transformer ce malaise en moments de partages, d'échanges constructifs? Doit-on revenir sur les termes qui ont été utilisés par les chaînes de télévision lors de la couverture médiatique pour en informer les téléspectateurs? Cette entrée peut être rude mais peut faire l´objet d´un exercice concis, ayant pour but de s'assurer que toute la classe a une connaissance exacte des faits. Notre Tour Eiffel Les unes de la presse internationale du samedi 14 novembre. Au lycée : Partir de la parole de l'élève.

Jérome Decuq est professeur d’anglais au Lycée Marcel Cachin de Saint Ouen, en Seine-Saint-Denis.

Au lycée : Partir de la parole de l'élève

Samedi en début d’après-midi, sans doute comme beaucoup d’enseignants, il s’interrogeait sur ce qu’il allait pouvoir dire aux élèves en les retrouvant en début de semaine. « Je suis prof d’anglais. Je ne suis donc pas le premier concerné. La chronique de V. Soulé : Comment en parler ? Le questionnement d’une prof sur le vif. Que dire à des lycéens qui, des heures durant, auront vu défiler des images d’horreur, entendu les témoignages poignants de survivants ou de parents touchés, seront parfois allés sur les lieux des attentats ?

La chronique de V. Soulé : Comment en parler ? Le questionnement d’une prof sur le vif

Lourde responsabilité que celle des enseignants qui vont se retrouver ce lundi face à eux. Témoignage. Serge Tisseron : Que faire lundi au collège ou au lycée ? Histoire-géographie : Des séquences pour le collège et le lycée. Lundi 16 novembre, les professeurs d'histoire et de géographie seront au premier rang des enseignants sollicités pour dialoguer avec les élèves.

Histoire-géographie : Des séquences pour le collège et le lycée

Plusieurs enseignants ont préparé des séquences pédagogiques qui vont grandement aider leurs collègues. Au collège , avec Géraldine Duboz et Emmanuel Grange Enseignante à Besançon, Géraldne Duboz propose une belle séquence "pour aider à comprendre les attentats". Elle regroupe une vidéo, des documents d'Astrapi et d'Okapi et un article de Paris Match pour arriver à des questions sur la guerre avec Daech. Emmanuel Grange publie sur son site une séquence d'EMC pour la 4ème ou la 3ème, qui revient sur le vocabulaire utilisé pour désigner Daech et situe l'organisation dans soin environnement politique. Lettres : Pour que les valeurs des Lumières nous éclairent. Lettres : Elèves citoyens : citoyens du web, citoyens du monde. Lettres : Voltaire encore ? La pédagogie toujours ?

Contre l’obscurantisme, l’intolérance et le fanatisme, relire l’auteur de Candide ? Face à l’horreur, cultiver pédagogiquement son jardin littéraire ? Devant les usages stupides ou indécents d’internet, enseigner à penser avant de publier ? De façon originale, c’est via Twitter que les lycéens de Caroline Duret et Corinne Jacomme, professeures à l’Institut International de Lancy, ont sillonné le célèbre conte de Voltaire. Le jeu de rôles et d’écriture mène à une savoureuse appropriation de l’œuvre du philosophe des Lumières et d’un esprit de dérision plus que jamais nécessaire. Un urgent rappel à la raison peut alors résonner à nouveau : « La seule philosophie, cette sœur de la religion, a désarmé des mains que la superstition avait si longtemps ensanglantées …»

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe.

Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. #Educattentats. Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre. À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre.

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre

Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Madame, Monsieur, Les attentats terroristes qui ont frappé Paris et la Seine-Saint-Denis ce vendredi 13 novembre ont atteint une nouvelle fois le cœur de notre République et nous ont tous bouleversés. Le Président de la République a déclaré l’état d’urgence et trois jours de deuil national. Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015.

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Pédagogie numérique - DANE Besançon » Le numérique au service de la pédagogie. EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie- Ils assistaient à un concert de rock, buvaient un verre à la terrasse d’un café, dinaient au restaurant, regardaient un match de foot : le vendredi 13 novembre à Paris, des civils qui partageaient librement du bon temps ensemble ont été les cibles de terroristes.

EMC 4ème/3ème - Par qui notre liberté est-elle menacée ? - La p@sserelle -Histoire Géographie-

Le lendemain, le président de la République François Hollande désignait les auteurs de ces actes barbares : « Ce qui s’est produit hier à Paris et à Saint-Denis est un acte de guerre, et, face à la guerre, le pays doit prendre les décisions appropriées. Un acte commis par une armée terroriste, Daech, contre ce que nous sommes, un pays libre qui parle à l’ensemble de la planète. Un acte de guerre préparé, planifié, de l’extérieur, avec des complicités extérieures que l’enquête permettra d’établir. Un acte d’une barbarie absolue. » #1. Un terroriste est une personne qui utilise la violence armée et la terreur pour imposer ses idées. #2. La France fait partie de la coalition internationale contre l’organisation État islamique/Daech. Dessins de presse profdoc. Expliquer aux élèves les attentats de Paris (with image, tweets) · fontste.