background preloader

Veille et curation

Facebook Twitter

Ne pas confondre veille et curation. Il apparait aujourd’hui deux termes bien distincts dans le lexique des community managers : la veille et la curation. Ces termes mettent en évidence deux pratiques ayant pour but la diffusion de contenu à un public visé, mais par des biais différents. La veille médiatique consiste en une surveillance d’un sujet donné sur les médias et leurs productions liées à l’actualité. Elle peut être le cas échéant rétrospective pour augmenter la profondeur de vue et décrypter un évènement médiatisé.Elle peut être orientée voire mixée avec d’autres veilles (comme la veille concurrentielle qui pourra déborder sur une veille « média » de la concurrence et être incorporée dans la veille concurrentielle par exemple dans une logique de benchmarking).Dans les pays anglo-saxons, on traduit ce terme par « media monitoring« . Un public différent La première particularité que l’on peut noter est sans doute le fait que l’information n’est pas destinée au même public.

Une méthodologie différente. La curation en mode pédagogique : Dossier pratique. La curation de contenus est une pratique qui s’est diffusée depuis quelques années : une utilisation « qui consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du Web pour une requête ou un sujet donné ». Phase en aval dans un processus de veille, la curation a l’avantage de considérer que les articles, médias et données recherchées et identifiées doivent être mis à disposition en mode ouvert ou partagé sous une forme aisément consultable. Savoirs CDI (site de ressources professionnelles pour les enseignants-documentalistes) propose un dossier (publié en juin 2014) sur la curation en contexte pédagogique.

La curation pour apprendre : Mode d’emploi Ce document propose une approche pratique, méthodologique et de réflexion sur les pratiques possibles et le visage pluriel de la curation avec des outils sélectionnés (Paper.li, Scoop-It, Pinterest, Pearltrees, Storify), ressources et liens externes. Des exemples de dispositifs pédagogiques. Sommaire du dossier Curation. La curation. Ce dossier a été réalisé sous la coordination de Canopé Académie d'Amiens pour Savoirs CDI.

Certes, il existe un consensus au niveau de la curation. Celle-ci consiste à sélectionner, éditer et partager les contenus les plus pertinents du web pour une requête ou un sujet donné [1]. Les mots utilisés dans cette phrase ne sont pas complexes et pourtant ils sont susceptibles d’engendrer de nombreuses questions. Sélectionner l’information ? Qui va sélectionner l’information, sur quels critères, pourquoi faire ? Les questions sont donc nombreuses et ce tant au niveau des activités réalisées lors d’une curation, que du statut de la personne qui fait de la curation, qu’enfin des outils de curation. Face à cet état de fait, la notion fait débat : la curation a-t-elle un intérêt ? Notre propos ici ne sera pas de rentrer dans cette polémique mais de présenter la notion et de nous interroger sur l’impact de celle-ci dans le cadre de nos pratiques professionnelles.

Plan du dossier. Comment choisir ses outils de veille sur internet ? Mettre en place une veille, c'est mettre en place un système de collecte et de traitement des informations sur un sujet précis. La veille peut avoir plusieurs enjeux pour une entreprise : stratégique, concurrentielle, suivi des tendances ou de la e-réputation... Pour qu'elle soit efficace, il faut qu'elle soit ordonnée et basée sur des outils adaptés. Les enjeux de la veille sur internet La veille est une pratique devenue incontournable pour les acteurs économiques et les acteurs du web. Plusieurs types de veilles peuvent être identifiés en entreprise : La veille stratégique Il s'agit de l'observation de l'environnement technologique, technique et économique de l'entreprise.

La veille technologique, ou veille numérique La veille technologique peut être l'un des aspects de la veille stratégique. La veille concurrentielle La veille concurrentielle consiste à surveiller les activités des concurrents. La veille e-réputation Réussir sa veille : quelles sont les bonnes pratiques ? Réseaux sociaux. Comment faire de la veille ? Comment mettre en place concrètement une veille efficace avec des outils adéquats ? Dominique Lachiver (formateur TICE & chargé de mission C2i2 enseignant en Basse-Normandie) propose sur son site Internet un cours complet sous la forme de travaux pratiques : Se constituer et organiser des ressources. Cours sur la méthodologie pratique de veille Il se compose d’un cours (en version interactive sous Scenari) – en version web, tablette, diaporama et papier répondant à 2 objectifs : se constituer et organiser des ressources en utilisant des sources professionnelles : Rechercher des ressources et gérer ses marque-pages,pratiquer une veille pédagogique, institutionnelle, scientifique à travers des réseaux d’échanges concernant ses centres d’intérêt : Comment faire de la veille ?

TP pour mettre en place une veille Il est complété par un TP en pdf avec des exercices faisant bien entendu écho au cours précédemment cité pour : Licence : Creative Commons by-nc-saGéographie : Basse-Normandie. La curation. Comment utiliser Feedly pour une veille efficace.