background preloader

Prevention décrochage scolaire

Facebook Twitter

Psychologie. Outils d'aide au choix. Comment l'Ecole peut causer et réparer le décrochage. Deux nouvelles études publiées par la revue Education & formations (n°90 avril 2016) interrogent l'Ecole sur sa participation au décrochage des élèves. Que le "marre de l'école" soit u facteur dominant du décrochage, on le savait depuis une étude nantaise, réalisée en 2013, de Pierre Yves Bernard et Christophe Michaut. Une nouvelle recherche réalisée par eux dans l'académie de Créteil ne change pas la donne. Mais elle montre que le fichier de décrocheurs utilisé par l'Education nationale sont loin de toucher à la réalité. Joël Zaffran et Juliette Vollet se sont attaqués à "l'accrochage" des jeunes. Et eux aussi mettent an avant les changements opérés dans la forme scolaire. Quels sont les motifs de décrochage ? L'étude de l'académie de Créteil Leur nouvelle étude porte sur le fichier des décrocheurs de l'académie de Créteil C'est un fichier beaucoup plus important contenant 13 527 noms à partir duquel les auteurs ont pris 2061 contacts et ont obtenu 762 réponses pour leur enquête.

Aimer / détester une matière : Une approche inédite du décrochage scolaire. Dans le dernier opus qu’il coordonne, Yves Reuter propose à la fois, une approche complètement nouvelle s'appuyant sur la spécificité des enseignements disciplinaires et une manière de relire et de relier les principes pédagogiques permettant de prévenir le décrochage scolaire.

Yves Reuter est professeur de didactique du français à l'Université Charles de Gaulle - Lille 3. Fondateur et ancien directeur de l'équipe de recherche THEODILE (équipe francophone qui fut la plus importante en didactique de français et en didactique des disciplines). Comment définissez-vous un vécu disciplinaire d’un élève ? Je dirais qu’il s’agit des sentiments, émotions... que les élèves déclarent vivre en relation avec telle discipline ou tel ensemble de contenus.

Mais en fait il me semble préférable de parler de vécus, au pluriel, qui peuvent être différents selon les matières. Quelles sont les raisons principales qui font apprécier ou exécrer une discipline du programme aux élèves ? Présentation - Paroles sur le décrochage. Le décrochage scolaire, un enjeu éducatif devenu central Le décrochage scolaire est devenu un enjeu central des politiques éducatives, tant nationales qu’européennes.

Au-delà des querelles de chiffres (entre 120000 et 170 000 décrocheurs par an suivant les modes de recensement), il recouvre des réalités humaines complexes. Car rompre avec l’école, ce n’est pas seulement rompre avec une institution intégratrice. C’est rompre avec les savoirs et les dynamiques d’apprentissage, les adultes de l’école en tant que formateurs et évaluateurs, un projet personnel socialement lisible, des pairs dans le partage d’une relation sociale centrée sur un objet partagé valorisant et, parfois, rompre avec l’entourage.

Il existe de nombreuses études sur les causes du décrochage. L’enjeu premier, pour nous, est de permettre le témoignage de ceux dont, habituellement, on parle. Nous avons d’abord voulu donner la parole à ceux qui en sont les sujets centraux, les jeunes et les parents.