background preloader

Travailler en classe sur désinformation, rumeur, complot

Facebook Twitter

Développer l'esprit critique des élèves by baccadoc on Genially. Transcription Développer l'esprit critique des élèves réalisé par les professeurs-documentalistes M.

Développer l'esprit critique des élèves by baccadoc on Genially

Campèse, D. Guise, L. Lemoine, T. Groupe de travail en documentationacadémie de Nancy-Metz 2015-2016 4 . 3Vivre ensemble, argumentation, collaboration 1 . 1 Validation scientifique, historique, vrai/faux Boîte à outils à destination des enseignants. Manipuler l'interprétation d'une image. Complotisme, rumeur. Analyser l'information. Attentat de Nice : la version des autorités contestée par un document d'enquête. Comprendre les enjeux liés aux théories du complot by A. Fleury on Prezi. One Direction - Le Complot.

La désinformation par l’image à l’heure des médias sociaux — Professeurs documentalistes. Face au like, RT, +1… qui profilèrent aux vues d’une « photo parlante » par automatisme, quelle réflexion avoir ?

La désinformation par l’image à l’heure des médias sociaux — Professeurs documentalistes

Quel outil utiliser ? Description générale du scénario pédagogique Déroulement de la séance Outils pédagogiques élèves. Identification des sources, fiabilité de l'information par IMartin et JCBouniol by CLEMI Bordeaux on Prezi. Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc'.

Je me suis donc penché sur le sujet et propose ici quelques réflexions, en revenant sur la définition et l’origine de la notion de biais de confirmation, avant de faire une contre-analyse du travail de Gérald Bronner sur le rapport entre biais de confirmation et utilisation des moteurs de recherche, en poussant la recherche, pour enfin présenter quelques pistes pédagogiques.

Le biais de confirmation et la rumeur sur le Web - prof' doc'

Le biais de confirmation : définition et origines Dans un langage de vulgarisation, le biais de confirmation est la disposition à lire, écouter ou observer les informations qui vont dans le sens de nos propres croyances, sans égard pour les informations qui contredisent nos croyances. Jean-Noël Kapferer, dans son étude sur les rumeurs, sans faire directement référence au concept de biais de confirmation, en donne quelques exemples. C’est ainsi le désir de croire une rumeur (p. 102-105). Lionel Vighier : La pédagogie contre les théories du complot. Les jeunes seraient particulièrement sensibles aux théories du complot qui se diffusent sur internet : comment l’Ecole peut-elle construire un esprit critique suffisamment armé pour résister aux mensonges et manipulations ? Lionel Vighier, professeur de français au collège Pablo Picasso à Montesson dans les Yvelines, a choisi de prendre par les cornes le taureau du conspirationnisme: ses troisièmes ont mené des recherches en ligne sur les théories du complot, en ont démonté les mécanismes de raisonnement et de rhétorique, ont réalisé à leur tour des vidéos conspirationnistes sur le mode de la parodie, « excellent exercice de mise à distance et en même temps de création ».

Le projet développe des compétences autour de l’argumentation, en particulier de la persuasion : il constitue aussi un remarquable exemple d’éducation à la citoyenneté numérique. Info ou intox au CM2. S’informer et communiquer sur internet et les réseaux sociaux Découverte de la presse écrite papier et en ligne Info ou intox sur le web, comment faire la différence dès le primaire ? Donner des clés aux élèves pour faire la différence entre info et intox sur le web, c’est l’enjeu d’une séquence d’éducation aux médias, que Rose-Marie Farinella a conçu et expérimenté dans une classe de CM2 l’an dernier et qu’elle met à nouveau en pratique depuis le mois de novembre. Avec ces cours d’esprit critique, son objectif est d’aider les élèves à devenir des cyber-citoyens avertis qui ne se fassent pas manipuler. Son scénario pédagogique -divisé en 8 séances d’une heure trente- s’inscrit dans le cadre de la semaine de la presse et des médias à l’école et du parcours citoyen. remise des diplomes "apprenti hoax buster" La séquence, subdivisée en 8 séances de 1h30, est articulée en trois volets 1) S’informer avec la presse écrite papier et en ligne Qu’est-ce qu’une information ?

La progression. Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net. Les jeunes sont les plus exposés aux dangers du net.

Théorie du complot, intox ... J'éduque mes élèves à discerner les vraies infos sur le net

(Balint Szlanko/AP/SIPA) Apprendre à se repérer sur la toile avec un esprit critique pour devenir des e-citoyens avertis, qui consomment et produisent des informations de manière responsable, sans se faire berner ni manipuler : tel est l’enjeu d’un projet inédit d’éducation aux médias que je viens d’expérimenter auprès d’enfants de 10-11 ans. Des clés indispensables pour naviguer sur le net. Mes élèves se sont donnés à fond dans ce projet Jeudi dernier a eu lieu une cérémonie de remise des diplômes "d’apprenti hoaxbuster". Au cours des huit séances de 1h30, ils se sont tous, sans exception, donnés à fond dans mon projet "info ou intox sur internet, comment faire la différence ?

". Même les vendredis, veille de vacances, ou jour d’éclipse, ils sont restés attentifs et ont vécu intensément cette expérience. Les résultats concluants des évaluations prouvent que l’on peut aborder cette problématique avec des enfants aussi jeunes. Séance « Médias sociaux et rumeurs  en AP de 2nde. Cela faisait longtemps que je voulais travailler sur cette notion.

Séance « Médias sociaux et rumeurs  en AP de 2nde

Fort de mes lectures personnelles sur le sujet et des constatations sur le terrain, je me suis lancé pour faire travailler les élèves sur la notion de rumeur ou de desinformation sur le Web : le Hoax. Contexte et besoin scolaire Pour certaines personnes, Internet est le moyen de diffuser des théories farfelues voire complotistes. Or, bien des situations de recherche d’information au lycée nous confrontent à ce genre de sites : en ECJS ou en TPE par exemple. Deux facteurs peuvent accentuer les problèmes des lycéens face aux Hoaxs. . « Quoi ! D’autre part, on observe que des médias sociaux sont consultés comme sources de l’information chez les jeunes.

Certains élèves (pas tous loin de là !) Buzz et viralité de l'information.