background preloader

Attentats du 13 novembre 2015 à Paris | Ressources

Facebook Twitter

Voir la collection "SÉLECTION ÉLÈVES" ci-dessous pour les pages web adaptées aux plus jeunes, notamment sur la circulation d'informations erronées et sur les hommages rendus aux victimes et à la France.


Les pages sont laissées dans l'ordre d'arrivée à l'intérieur de chaque partie. Dessins de presse profdoc. Revue de presse - 14 Novembre 2015. Aborder evenement collectif violent 383965. Paris debout : les 50 plus belles chansons sur la capitale. Voici une sélection totalement subjective et personnelle des plus belles chansons sur Paris.

Paris debout : les 50 plus belles chansons sur la capitale

Sans l’argot gouailleur trop distant d’Aristide Bruant, sans les mélodies rabâchées à coups d’accordéons dans la ligne 2, mais avec Noir Désir, Gainsbourg, Expression Direckt, Métal Urbain, The Stranglers, Miles Davis, Doc Gynéco et aussi Jean Ferrat posé sur un roof-top. Évidemment, les explosions chantées par NTM sont des bombes de peintures, le morceau étant dédié à la culture graffiti. Comme d’hab, la tracklist intégrale arrive sous le player YouTube qui commence par Taxi Girl mais réserve quelques surprises et autres plaisirs variés. Vous pouvez compléter la playlist dans les commentaires. >> A lire aussi : Malgré le deuil et la tristesse, il faut continuer à jouer The Stranglers Let’s Tango in ParisJoni Mitchell Free Man in ParisSt.

« Je leur ai conseillé de bien recouper leurs sources » En élémentaire Mes CP avaient des choses à dire eux aussi.

« Je leur ai conseillé de bien recouper leurs sources »

Il était nécessaire de bien resituer les choses dans le temps (c’était vendredi soir, maintenant c’est terminé même si on voit encore des images à la télé) et dans l’espace (c’était à Paris - même si une petite fille a affirmé avoir vu des morts de sa fenêtre, puis sur la plage...). Un petit garçon a vu sa maman pleurer, d’autres ont entendu leurs parents téléphoner à des amis parisiens. Plusieurs avaient regardé la télé mais sans pouvoir en parler avec un adulte. Leurs remarques ont permis de faire émerger des idées importantes : des personnes ont tué beaucoup d’autres personnes, il y a de la peur, et de la tristesse (nous travaillons actuellement sur les émotions, ils ont su faire le lien), il y a des gens très courageux qui en ont sauvé d’autres, cela concerne tout le monde en France, tous les Français, même si on est « à moitié Français et à moitié d’un autre pays », comme beaucoup d’enfants de la classe. Armelle. Dossiers. Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015.

Afin d’accompagner les débats et les échanges au sein des établissements scolaires, des dossiers comprenant des textes et des vidéos sont mis à disposition des équipes éducatives par Réseau Canopé.Ils permettent d’évoquer des sujets sensibles comme le meurtre et la mort, les phénomènes de radicalisation et de complotisme et précisent des termes comme le terrorisme, l’islamisme et Daesh...

Dossiers. Accompagner la communauté éducative après le 13 novembre 2015

Ils donnent également des pistes pour aborder avec les élèves des valeurs de la République et de la citoyenneté. Ce que nous défendons, c'est notre patrie, mais c'est bien plus que cela, ce sont les valeurs d'humanité. François Hollande, le 14 novembre 2015. Pourquoi une minute de silence ? Pourquoi faut-il expliquer ce que représente la minute de silence ? Rémi Dalisson, professeur d'histoire contemporaine - Université de Rouen.

Qu’est-ce que l’état d’urgence ? Najat Vallaud-Belkacem : "La minute de silence doit être respectée partout" Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre. À la suite des attentats terroristes du 13 novembre, Najat Vallaud-Belkacem a souhaité s'adresser aux personnels de l'éducation qui prendront en charge les élèves en classe, dès lundi 16 novembre.

Message de Najat Vallaud-Belkacem à la communauté éducative suite aux attentats du 13 novembre

Pour les accompagner dans ces temps d'échanges, des ressources spécifiques sont mises à leur disposition. La ministre renouvelle son soutien aux enseignants et salue par avance leur professionnalisme et leur mobilisation. Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France. Comment organiser le dialogue avec les élèves le lundi 16 novembre ?

Actualités - Savoir accueillir la parole des élèves après les attentats terroristes en Ile-de-France

En solidarité avec les victimes et leurs familles, le Président de la République a demandé qu'une minute de silence soit organisée le lundi 16 novembre 2015. Il appartient au directeur d'école et au chef d'établissement d'organiser un temps de regroupement des élèves dans les classes ou la cour de l'école et de l'établissement pour ce moment de recueillement individuel et collectif dans cette journée. Dans les deux cas, chaque enseignant doit encadrer sa classe durant ce temps de recueillement, dont la forme doit prendre en compte l'âge des élèves. Ce temps de recueillement sera précédé d'un échange d'au moins une heure entre les élèves et les enseignants dans chaque classe. Ce dialogue est un travail pédagogique indispensable pour soutenir les enfants et les adolescents dans la gestion de leurs émotions et la compréhension complète de ces événements violents. Attentats du 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants -France 5 éducation ?

Certaines émissions télévisées, en particulier les journaux d’informations, ne sont pas adaptées à la jeunesse. « Jusqu’à 10-12 ans, les parents ne devraient pas laisser un enfant seul devant la télévision au moment des actualités.

Attentats du 13 novembre : comment parler des images violentes aux enfants -France 5 éducation ?

C’est une première précaution », affirme Harry Ifergan, psychologue et spécialiste du développement de l'enfant. Pour autant, difficile d’échapper pour les plus jeunes aux images des attentats à Paris qui ont pris une large place dans l’ensemble des journaux télévisés, qui ont relayé de terribles images de cette agression. L'école face aux attentats (dim. 15/11) - France Culture. Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ? 14 novembre 2015 Les attentats que nous connaissons depuis hier, 13 novembre, nous choquent tous.

Attentats de Paris : Comment réagir face aux questions des enfants ?

Nous vous proposons, parents, adultes, de relire cette interview de la pédopsychiatre Catherine Jousselme qui, au moment des attentats de janvier 2015, nous expliquait comment les enfants réagissent à des évènements violents de ce type et comment nous pouvons leur en parler. Les enfants, petits et grands, qu’ils aient été confrontés à l’information directement ou pas, ressentent cette atmosphère et nos sentiments très vifs. La première chose à faire, quel que soit l’âge de vos enfants, est de les informer directement. Il faut leur expliquer ce qui s’est passé : un attentat, des morts, des gens qui ne veulent pas qu'on exprime librement ses idées. Avec un petit de moins de 6 ans, Catherine Jousselme conseille de ne pas montrer d’images et d’en rester à l’information de base.

Comment parler des attentats de Paris à l'école? Le ministère donne ses conseils aux enseignants. ÉDUCATION - Les images ont tourné en boucle depuis vendredi soir.

Comment parler des attentats de Paris à l'école? Le ministère donne ses conseils aux enseignants

Combien d'élèves français ont regardé en direct le match France-Allemagne? Parler des attentats en FLE (A2-C2) En janvier, pour Charlie, on avait décidé de ne rien proposer sur le blog.

Parler des attentats en FLE (A2-C2)

Quand on est blogueur, la tentation de surfer sur un évènement pour faire du buzz n’est jamais loin. Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2105. Les attentats de Bruxelles, après ceux de Paris, de Londres, de Madrid ne cessent de pousser nos sociétés vers le désir sinon l'attente de la surveillance totale.

Faire un cours l’air de rien au lendemain du 13 novembre 2105

Chaque attentat qui se passe sur le sol européen ou américain rappelle la vulnérabilité de tous, la fragilité de chacun devant les frappes d'hommes armés et déterminés à tuer, là où personne n'est en mesure de se défendre. Il ne s'agit plus d'informations exotiques venues de pays en guerre. Attaquer des écoles, des universités, des centres commerciaux, des théâtres, poser des bombes sur des marchés, dans les métros ou dans les bus, mitrailler les terrasses des cafés, est une tactique certes lâche mais aisément importable et Ô combien efficace. Devant l'exposition à ce risque insaisissable les autorités préconisent une surveillance généralisée.

Face aux salauds en armes, les populations n'ont pas d'autre alternative que de la réclamer ou de se terrer. Kits de médiations numériques : expliquer, éduquer pour répondre.

Attentats du 13 novembre à Paris | SÉLECTION ÉLÈVES

Les attentats de l’Etat islamique : 20 pays, 18 mois, plus de 1 600 morts - Le Monde. Comment peut-on lutter contre le financement de Daesh ? - Les Inrocks. “Les milliards de Daesh”. Libération en a fait sa une ce vendredi 20 novembre, Newsweek et Reuters y ont consacré une enquête l’année dernière et l’OCDE produit régulièrement de longs rapports à ce sujet, dont le dernier à été présenté ce mois-ci au G20, en Turquie. Pourtant, si la majorité des experts sont d’accord sur un budget actuel de 2,9 milliards de dollars, la diversification financière de l’Etat islamique (pétrole et gaz naturel mais aussi agriculture, impôts, trafic de drogue et d’armes, contrebande d’antiquités, pillage de banques et kidnapping) et la quasi-autarcie économique dans laquelle évolue le groupe terroriste rend très difficile le calcul de ses financements.

Spécialiste du commerce du pétrole au sein du think tank Chatham House et auteur de Oil Titans, Valérie Marcel décrypte les finances obscures de Daesh les moyens à mettre en oeuvre pour les anéantir. On a des informations très contradictoires sur le prix de vente. Je pense qu’ils en ont à peu près 10. Attentats du 13 novembre : comment l'AFP a travaillé pour redonner un visage aux victimes. Comme de nombreux organes de presse, l'AFP a tenu à récolter et publier des éléments biographiques sur chacune des victimes des attentats du 13 novembre. L'un des journalistes mobilisés dans la cellule chargée de ce travail raconte.

13 novembre 2015 : une histoire française - Vincent Lemire - Médiapart. L’effroyable carnage de vendredi 13 novembre n’a pas surgi de nulle part. Contrairement aux apparences, la France n’a pas subi l’irruption fortuite et accidentelle d’une violence forgée ailleurs, au loin, hors de portée de notre intelligibilité. Le 13 novembre : un tournant dans la crédibilité des médias. Comme beaucoup de Français, j’ai suivi vendredi soir en direct les événements qui se déroulaient dans Paris, absorbé par la télévision et un œil sur Twitter. Et, comme souvent dans des circonstances dramatiques, je me suis trouvé déchiré entre ma position de simple spectateur, bouleversé par le drame, et celle, par définition plus froide et plus distante, de l’analyste des médias. Le premier constat, c’est que, d’une certaine façon, on ne leur a pas laissé la possibilité de trop montrer. Je ne sais pas ce qu’ils auraient fait s’ils avaient pu approcher au plus près des scènes de crime, mais force est de constater que les premières à avoir retenu les leçons de janvier ont été les forces de l’ordre.

Toutes les caméras se trouvaient à distance, dans l’incapacité de dévoiler le dispositif policier. Origine, puissance, financement : les clefs pour comprendre l’Etat islamique - Les Décodeurs - Le Monde. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Mathilde Damgé L’organisation, qui a revendiqué les attentats du 13 novembre, est une nébuleuse dont les contours sont difficiles à cerner. Voici 5 points essentiels pour l’appréhender. 1. Son origine L’Etat islamique (EI), qui a revendiqué les attentats de Paris et de Saint-Denis du 13 novembre, est né de la guerre en Irak.

L’appellation « Etat islamique » n’est véritablement apparue qu’en 2014, l’organisation s’étant d’abord appelée Etat islamique en Irak (EII), puis l’Etat islamique en Irak et au Levant (EIIL). L'Etat islamique, enfant monstrueux des années Internet - Les Echos. Daesh : la fabrique d’un monstre - France Inter. Karim Miské, réalisateur de “Musulmans de France” - Télérama. Revenir du djihad, le difficile voyage retour filmé par Clarisse Féletin - Télérama. Elle avait suivi les jeunes menacés d'embrigadement par l'islam radical pour son précédent documentaire. Ressources - Déconstruire la désinformation et les théories conspirationnistes. Apprendre à vérifier l’information L’éducation aux médias et à l’information met l’accent sur la capacité des élèves à analyser l’information et la source dont elle émane.

Le programme pour le cycle 4 cite comme première compétence de l’EMI « Une connaissance critique de l’environnement informationnel et documentaire du XXIème siècle. » Dans le premier degré Pour le premier degré, la vidéo Vinz et Lou « La vérité ne sort pas toujours de la bouche d'internet » permet, sans traiter directement de la rumeur, de lancer le débat avec les élèves sur la manière dont ils vérifient les faits et croisent les informations. Toujours dans le premier degré, le site de l'IEN de Cluses (académie de Grenoble) met en ligne le travail de Rose-Marie Farinella qui fait passer à ses élèves un diplôme d'apprenti hoaxbuster à travers une séquence du 8 séances. Attentats de Paris, dossier - France Culture. Expliquez-nous ... la fiche S (sécurité nationale) L’homme qui tenté d’attaquer les passagers du Thalys vendredi faisait l’objet d’une fiche S. Quel est ce fichier ? Le "S", c’est pour Sureté de l’État. Cette fiche est un sous-groupe du grand fichier de la police, le fichier des personnes recherchées (FPR).

Comment un dessin et une devise sont devenus des symboles de résistance - Les Inrocks. On ne peut s’empêcher de penser au fameux slogan “Je suis Charlie” qui était devenu viral au lendemain des attentats de janvier. Depuis le 13 novembre, c’est la devise de Paris, “fluctuat nec mergitur“, qui est reprise par tous. Elle signifie “Il est battu par les flots, mais ne sombre pas”, le “il” renvoyant à un navire, “les flots” à la Seine; et figure sur le blason de la capitale depuis 1358: Revue de presse - 14 Novembre 2015. Vidéo : Daech expliqué en sept minutes - En bref. Syrie, Irak : la carte des offensives contre l'Etat islamique. Le Bataclan, un haut lieu de la culture ciblé de longue date par les islamistes.

Pour contribuer à la réflexion après les attentats du 13 novembre 2015 - Géoconfluences ENS Lyon. Suite à la vague d'attentats du 13 novembre dans le Xe et XIe arrondissement de Paris et à Saint-Denis, comme après ceux des 7 et 8 janvier 2015 contre la rédaction du journal satirique Charlie Hebdo et contre un magasin casher à Paris, nous proposons une sélection de ressources universitaires publiées par des spécialistes de géographie et de géopolitique pour contribuer à l'analyse. Nous avons privilégié les ressources en ligne, en accès libre ou via le portail cairn.info.

Les rumeurs prolifèrent sur les réseaux sociaux après les attentats de Paris. Rumeurs, "hoax", "fake", émotion sur les réseaux sociaux - France Culture - (ré)écouter. Google, Facebook, Twitter : la politique des géants du web face au terrorisme. « Changez votre photo de profil »: Facebook et le bleu-blanc-rouge en 1 clic - rue89. Attaques à Paris : #PorteOuverte, #RechercheParis, #PrayForParis, nuit de solidarité en ligne - Lemonde.fr. Les Internets et les médias face aux attentats - France culture. Les #MSGU : en cas de crise, sur les réseaux sociaux, adoptez le réflexe citoyen ! Attentats à Paris: 5,4 millions de personnes ont utilisé l'appli Safety Check de Facebook. Comment les réseaux sociaux ont couvert les attentats du 13 novembre - Slate.fr.

#educattentats Les attentats de Paris ne nous réduiront pas au silence. Attentats du 13 novembre - E. Montel-Roux. Fluctuat Nec Mergitur – Décrypter les attentats du 13 Novembre 2015. Sitographie attentats paris - I. Mahieu-Marziou, professeur documentaliste. Histoire-Géo au collège et au lycée - Ressources attentats du 13 novembre 2015. Sélection de ressources - Le numérique éducatif. Au CDI... L'Après-Charlie : 20 questions pour en débattre sans tabou - Les éditions de l'atelier/Canopé. Les attentats du 13 novembre 2015 à Paris dans les réseaux sociaux.