background preloader

Drôle d'objet

Facebook Twitter

Cereal Serving Crane Head Device. Les inventions étranges du petit déjeuner. Pierre Ardouvin. Objet surréaliste. 'Cadeau', Man Ray. Cadeau, 1921, editioned replica 1972, or ‘Gift’, is one of the famous icons of the surrealist movement.

'Cadeau', Man Ray

It consists of an everyday continental flat iron of the sort that had to be heated on a stove, transformed here into a non-functional, disturbing object by the addition of a single row of fourteen nails. The transformation of an item of ordinary domestic life into a strange, unnameable object with sadistic connotations exemplified the power of the object within dada and surrealism to escape the rule of logic and the conventional identification of words and objects. Man Ray once said, ‘There are objects that need names. In his autobiography Man Ray recounted the story of the making of the original Cadeau. On the day of the opening of his first solo exhibition in Paris he had a drink with the composer Erik Satie and on leaving the café saw a hardware store. Meret Oppenheim. Object. Paris, 1936. Learn Meret Oppenheim, Object (Fur-covered cup, saucer, and spoon)

MAGRITTE Le modèle rouge. Le Modèle rouge. Peintre belge parmi les plus célèbres, René Magritte entre en contact avec André Breton et le groupe surréaliste à Paris en 1923.

Le Modèle rouge

Son univers imaginaire et provocateur se construit à partir d’une réflexion sur l’interaction des mots et des images. Ses tableaux présentent de curieux calembours visuels, sortes d’équivalents en image des jeux de langage, comme nous pouvons l’observer dans Le Modèle rouge [ image principale ] . Magritte-Lexplication.jpg (JPEG Image, 343 × 450 pixels) CARELMAN Objets introuvables, avez-vous donc une âme ? ...

CARELMAN Objets introuvables, avez-vous donc une âme ?

Jacques Carelman est mort en fin de semaine dernière. La nouvelle a fait quelques entrefilets dans les journaux, bien moins que Whitney Houston et à peu près autant que Philippe Bruneau. Pataphysicien, membre fondateur de l'Ouvroir de Peinture Potentielle (OuPeinPo), Carelman s'était fait connaître en 1969 en publiant "Le Catalogue des Objets Introuvables" qui trône dans ma bibliothèque depuis des années et que je ressors à chaque fois que j'ai envie de rigoler car c'est totalement irrésistible.

Détournés jusqu'à l'absurde de leurs fonctions initiales, les objets de Carelman sont carrément pas du tout carrés dans leurs conceptions et c'est ça qui est si bon. IMPOSSIBLES OBJETS Jaques Carelman. Carelman, l'introuvable. Chinedogu. KENJI KAWAKAMI. Kenji Kawakami (né en 1946, vit et travaille à Tokyo) est l’inventeur des «chindogu», objets qu’il créé au Japon depuis les années 1980 et dont on dénombre aujourd’hui plus de mille spécimens uniques.

KENJI KAWAKAMI

Ces étranges inventions sont de véritables manifestes de résistance politique, économique et poétique, qui ont une fonction, sont utilisables mais sont résolument inutiles. Pensés comme des réponses aux difficultés dérisoires de l’homme, chacun d’entre eux se développe comme une fable, déconnectée de tout sens pratique et engageant une réflexion sur le consumérisme et le matérialisme de la vie moderne. Suivant les dix commandements fondateurs du chindogu, chaque objet doit affirmer la liberté et la jouissance d’être inutile, pouvoir être compris universellement et constituer une forme de communication non-verbale. KENJI KAWAKAMI, Japon. Joindre l’inutile au dérisoire. Kenji Kawakami, 49 ans, inventeur d’objets absurdes.

KENJI KAWAKAMI, Japon. Joindre l’inutile au dérisoire

Ce diplômé en aéronautique s’est reconverti dans une forme réjouissante d’anticonsumérisme en créant un mouvement international dédié à l’invention d’objets abracadabrants. La préface du livre de Kenji Kawakami, 101 inventions japonaises inutiles et farfelues [Vents d’Ouest, 1998], souligne que tous les produits présentés sont de très grande qualité et qu’ils ont subi des tests garantissant leur fiabilité. C’est le cas du chapeau pour enrhumés, qui met un rouleau de papier hygiénique toujours à portée de main, du bureau permanent, une minitable de travail à porter autour du cou, ou des chaussons-serpillière pour chats qui, placés sur les pattes des félins, leur permettent de faire briller le sol de la maison.

Kawakami, maître du chindogu, l'art de l'invention presque inutile. Qui est Kawakami ?

Kawakami, maître du chindogu, l'art de l'invention presque inutile

C’est l’inventeur du « chindogu », à prononcer « chinedogou ». En japonais, « chin » signifie « rare et étrange » et « dogu », « outil ». Kenji Kawakami invente effectivement des petits outils étranges. Mieux : il en fait un art. L’homme fait des émules un peu partout autour de la planète : depuis quelques temps, les concours de Chindogu fleurissent. Kenji Kawakami est bien l’inspirateur d’un mouvement mondial. Kenji Kawakami au Palais de Tokyo. MIT Unuseless Competition. INternational Chindogu society. Katerina Kamprani. Ces objets au design improbable dessinés par Katerina Kamprani. DESIGN - Katerina Kamprani, jeune architecte et modéliste 3D basée à Athènes, est à l'origine du concept "The Uncomfortable", une série de détournements d'objets du quotidien.

Ces objets au design improbable dessinés par Katerina Kamprani

L'idée de créer ces objets "inconfortables" a traversé l'esprit de Katerina Kamprani fin 2009. Son but était alors d'interloquer et de laisser perplexes face à des objets dénués de leur utilité première. "J'ai réalisé récemment que j'avais peut-être nommé cette série "The Uncomfortable" parce que j'ai souvent l'habitude de me sentir mal à l'aise dans beaucoup de situation. Mais je préfère le voir d'une autre façon, dans l'aspect de la conception du projet. A mon sens, ces images communiquent l'essence de l'expérience avec l'utilisateur, parce qu'elles soulignent souvent les étapes de l'interaction avec l'objet, et non la fonction apparente de celui-ci. COLARUSSO. Giuseppe Colarusso. Plan froissé Amsterdam - Crumpled City Map Amsterdam. Jeppe HEIN. Modified Social Benches – Les bancs étranges de l’artiste Jeppe Hein. Jeppe Hein. Wim-DELVOYE. Né en 1965 à Wervik (BE) Vit et travaille à Gand (BE) et à New York (US) 1991 Bois, teck rouge, vernis teinté 186 x 181 x 145 cm Acquisition: 1992 Wim Delvoye procède par association, collage, mélange d’idées et de matériaux.

Wim-DELVOYE

Il confronte, oppose ce qui appartient à des sphères culturelles incompatibles ou devenues obsolètes : des symboles et des usages, des pratiques et des techniques. «Avec la porcelaine et le but de football, la bonbonne de gaz ou la bétonneuse en bois, je me confronte à l’impuissance de faire passer un message élevé à travers un objet banal. C’est avec cela que je joue.»Delvoye joue effectivement et associe la forme grandeur réelle d’une bétonneuse, ordinairement en métal à une technique artisanale du bois sculpté. Bricologie. Nice. Villa Arson. «Bricologie», voilà un drôle de néologisme qui s'invite au programme de la Villa Arson.

Bricologie. Nice. Villa Arson

Ce mot-valise, dans lequel fusionnent les termes «bricolage» et «technologie», s'accompagne d'un sous-titre tout aussi étonnant, qui se réfère à la fois à la pince perroquet des ouvriers, et la souris des informaticiens. «Bricologie» offre ainsi un cocktail détonnant, un mélange des genres décloisonnant les champs de l'art, de l'artisanat et de la technique. Car l'enjeu de l'exposition consiste à remettre en question ce type de découpage, en montrant que les frontières entre ces trois domaines sont en réalité plus poreuses qu'on ne le croit.