background preloader

À trier

Facebook Twitter

" Le moyen le plus facile de contrôler la population, c’est de mener des actes de terrorisme"( Staline ). Découvrez 53 fausses attaques avérées. Les attaques sous faux drapeau (false flags, en anglais) sont des attaques commises par un gouvernement contre son propre peuple dans le but de faire porter le chapeau à un ennemi politique ou autre.

" Le moyen le plus facile de contrôler la population, c’est de mener des actes de terrorisme"( Staline ). Découvrez 53 fausses attaques avérées

Et lorsque l’on soupçonne un gouvernement d’avoir eu recours à cette pratique, il n’est pas rare de se faire traiter de complotiste, de conspirationniste, voire d’ennemi de la nation, souvent par des mougeons. Accueil. Publications. Se connecter à Facebook. Les Etats-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de son existence. “Nous sommes un peuple de la guerre.

Les Etats-Unis ont été en guerre 222 des 239 années de son existence

Nous aimons la guerre parce que nous sommes très bons à la faire. En fait, c’est la seule chose que nous savons faire dans ce putain de pays: faire la guerre, on a eu beaucoup de temps de pratique et aussi parce que c’est sûr que nous ne sommes plus capables de construire une machine à laver ou une voiture qui vaille un pet de lapin ; par contre si vous avez plein de bronzés dans votre pays, dites leur de faire gaffe parce qu’on va venir leur foutre des bombes sur la gueule…” ~ George Carlin ~ Les Etats-Unis ont été en guerre 93% du temps de leur existence depuis leur création en 1776 c’est à dire 222 des 239 années de leur existence Le pays n’a été en paix que 21 ans depuis sa création en 1776 Écrit par Danios en 2011 et repris par le Washington Blog Février 2015 Pour mettre ceci en perspective: * Aucun président des Etats-Unis ne se qualifie vraiment comme étant un président de temps de paix.

1,8 milliard de $ par jour, c’est le budget militaire US officiel, financé par le reste du monde. Vous avez aimé la dernière crise financière ? XEnvoyer cet article par e-mail Vous avez aimé la dernière crise financière ?

Vous avez aimé la dernière crise financière ?

A l'origine de la crise, des idées fausses. LE MONDE | • Mis à jour le | Par Adrien de Tricornot.

A l'origine de la crise, des idées fausses

« Que personne ne dise que cela ne peut pas être fait » L’économie du jetable, basée sur les combustibles fossiles et centrée sur l’automobile qui s’est développée dans les sociétés industrielles occidentales, n’est plus un modèle viable, ni pour les pays qui l’ont façonnée, ni pour ceux qui les imitent.

« Que personne ne dise que cela ne peut pas être fait »

En bref, nous devons construire une nouvelle économie, alimentée avec des sources d’énergie sans carbone (éolienne, solaire, géothermique) disposant d’un système de transport diversifié, et qui réutilise et recycle tout. Nous pouvons changer de direction et nous placer sur la voie d’un progrès soutenable, mais il faudra une énorme mobilisation, à une vitesse de temps de guerre. Chaque fois que je commence à me sentir dépassé par l’ampleur et l’urgence des changements que nous devons accomplir, je relis l’histoire économique de l’implication américaine dans la Seconde Guerre mondiale car elle reste une référence qui inspire en terme de mobilisation rapide. Impôts et économie. Le piratage du compte Twitter d'AP fait plonger Wall Street. Le Monde.fr | • Mis à jour le | Par Sylvain Cypel Correspondant à New York C'est arrivé demain… Il était 13 h 07 lorsque près de 1,9 million d'abonnés d'Associated Press, la principale agence de presse généraliste aux Etats-Unis, recevaient un tweet apparaissant comme envoyé depuis son principal compte Twitter @AP.

Le piratage du compte Twitter d'AP fait plonger Wall Street

Le message : une explosion avait eu lieu à la Maison Blanche et Barack Obama était blessé. Lire : "Le compte Twitter de l'agence Associated Press piraté" "Pour eux, c'est une crise financière, pour nous, c'est une crise de civilisation" L’économie souterraine comme planche de salut populaire. Appelons-la économie « souterraine », ou « parallèle », ou encore, pour les plus pudibonds, économie « informelle ».

L’économie souterraine comme planche de salut populaire

On lui attribue souvent les raisons quasi exclusives de la crise (la Grèce et ses supposés tricheurs fiscaux). Une étude un peu approfondie montre cependant qu’elle peut être aussi une planche de salut vitale pour les populations précarisées. Vous avez vu, en Grèce, malgré l’austérité triple ceinture, ils ne meurent pas de faim. 10 preuves que nous vivons dans des économies factices. « Il est temps d’admettre que nous vivons dans une économie factice », écrit le blog américain The Idealist. Les gens réclament des emplois, et les politiciens les leur promettent, mais les politiciens ne peuvent créer d’emplois. Et il ne faut pas compter sur les médias pour nous ouvrir les yeux, tout occupés qu’ils sont à glorifier les ‘people’, parce qu’ils sont riches. Jean-Claude Guillebaud : « Contre le pessimisme ambiant, l’optimisme stratégique »

XEnvoyer cet article par e-mail Jean-Claude Guillebaud : « Contre le pessimisme ambiant, l’optimisme stratégique » Nouveau !

Jean-Claude Guillebaud : « Contre le pessimisme ambiant, l’optimisme stratégique »

Pas le temps de lire cet article ? The Tools and Inspiration You Need to Transform Your Relationship With Money. La crise n'est pas financière mais humaine. » 0408 – 30 ans de dérégulation financière. L’Index de libéralisation financière Le financiarisme s’est évidemment accompagné d’une très large dérégulation financière. Le FMI a construit un Index de Libéralisation Financière (ILF), qui permet de mesurer ce phénomène de dérégulation dans les pays du monde. L’économie positive, oui mais concrètement ? Les 13 et 14 septembre derniers j’ai eu l’occasion d’assister au LH Forum organisé par Planet Finance au Havre.

L’économie positive, oui mais concrètement ?

Cette manifestation avait pour but de mettre en lumière ce que Jacques Attali appelle “l’économie positive“. Regarde le capitalisme tomber à l'ère de la production Open Source. « Le logiciel libre, l’innovation partagée et la production collaborative menacent le capitalisme tel que nous le connaissons. » C’est ainsi que Michel Bauwens résume son propos dans les colonnes du site d’Aljazeera.

Regarde le capitalisme tomber à l'ère de la production Open Source

Le menace vient du fait qu’à l’aide d’Internet nous créons beaucoup plus de valeur d’usage (qui répond à nos besoins) que de valeur d’échange (qui se monétise facilement[1] Menace pour les uns, opportunité et espoir pour les autres… La question à 100 milliards de dollars de Facebook : Le capitalisme survivra-t-il à « l’abondance de valeur » ?

John Perkins. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. John Perkins. Les mesures d'austérité sont une supercherie” Actualité Docteur en sciences politiques des Université de Liège et de Paris VIII et président de la branche belge du Comité pour l’annulation de la dette du tiers-monde (CADTM), Eric Toussaint a coécrit et codirigé (avec le Français Damien Millet) un ouvrage intitulé “La dette ou la vie”. A l’aune de l’expérience de la problématique de la dette des pays du Sud, les auteurs livrent une analyse critique de politiques mises en œuvre au Nord, notamment dans la zone euro. Selon vous, telle qu'elle a été conçue, la zone euro était condamnée à connaître une telle crise…

Le libéralisme pour les nuls. The inflation fallacy. Sometimes I despair. La Route de la Fourmilière. La Route de la Fourmilière - The Road to Anthill Last màj 13/12/2011 Tonalité / Ligne EditorialeLa Route de la Fourmilière (RDLF.FR) se veut un blog d’information et de chronique sur la Route de la Servitude ( [et aussi : "la Servitude volontaire" - (Etienne de la Boétie)], tels que nous l’empruntons et les pratiquons quotidiennement aujourd’hui. (Il s’agit d’ailleurs sans doute plus d’une pente que d’une route ... mais bon).

"dettes et mensonges sont ordinairement ensemble ralliés". (Pantagruel / Rabelais). Toute la société occidentale des trente dernières années, dirigeocratie ubuesque, est construite (jusque dans ses plus infimes détails) sur, par, grâce à, et pour la dette. The Road to Serfdom. The Road to Serfdom is a book written by the Austrian-born economist and philosopher Friedrich von Hayek (1899–1992) between 1940–1943, in which he "warned of the danger of tyranny that inevitably results from government control of economic decision-making through central planning",[1] and in which he argues that the abandonment of individualism and classical liberalism inevitably leads to a loss of freedom, the creation of an oppressive society, the tyranny of a dictator and the serfdom of the individual. Significantly, Hayek challenged the general view among British academics that fascism was a capitalist reaction against socialism, instead arguing that fascism and socialism had common roots in central economic planning and the power of the state over the individual.

The Road to Serfdom has had a significant impact on twentieth-century conservative and libertarian economic and political discourse, and is often cited today by commentators. QUE PERSONNE NE DISE QUE CELA NE PEUT PAS ETRE FAIT. Publication du Earth Policy Institute World on the Edge Extrait de livre 19 avril 2011 texte original: La « main invisible » donne une grosse baffe à la France. J’avais prévu de vous parler de l’hyperinflation et de ses signaux avant-coureurs. Nous avons d’ailleurs commencé sur le sujet, hier, dans la Quotidienne . La dette et le patrimoine. Ça sent le sapin… (Alors anticipons !) Petit point de situation, beaucoup d’entre vous m’ayant écrit pour m’interroger sur les évènements en cours… On va encore me traiter de “pessimiste”, zallez-voir…

Les taux en direct. Aux infos du nain. L’enfumage de la “décote volontaire de 50 %” de la dette grecque. Vous avez peut-être encore en tête le principal résultat proclamé de l’accord du 26 octobre 2011 : “La décote volontaire de 50 % de la dette grecque”, qui a été reprise par tous les médias, et qui est souvent qualifiée ainsi. DÉCLARATION DU SOMMET DE LA ZONE EURO. Anti-Monopoly Book and Board Game. Économie des conventions. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre. Nouveaux paradigmes. Qui sommes-nous ? Projet de refonte de la finance : l'architecture de base. Cette merde doit cesser FRESCO. Résultat d'exploitation(s) Economistes : vendus et incohérents ? (Le Point) L'esclavage moderne. Où vont mourir les voitures invendues. « Le capitalisme est entré dans des logiques de destruction » "Le néolibéralisme ne tiendra plus très longtemps" Bernard Friot : « Le management capitaliste entrave notre désir de participer au bien commun »

Life's Economic Survival Protocol. Klaus Töpfer : “la volatilité est avant tout le résultat de pratiques spéculatives” 30 mensonges sur l’argent. 701 000 heures de garde-à-vue. The Rich Country Trap. Le Chiffre du Jour: La masse monétaire US a triplé en cinq ans sans effet sur l’économie réelle. « L’économie expliquée aux humains » par Emmanuel Delannoy. Les contre-vérités présidentielles sont-elles volontaires. Paul Krugman: Blaming welfare spending for the financial crisis is akin to saying that soup kitchens caused the Great Depression.

Les vérités qui ont causé la mort de Coluche. Seven Ripoffs That Capitalists Would Like to Keep out of the Media. La chasse aux Dogmes. GROS DÉLIRE] Quand l’AMF sanctionne les blogueurs plutôt que les financiers ! The day of the last Nobel Memorial Prize laureate in Economics. Journée de formation des militants à l'Ecole des Mines. « On s’impose une saignée absurde, digne des médecins de Molière » Viewpoint: Manuel Castells on the rise of alternative economic cultures. Oui, l’économie collaborative va tuer les emplois. Et après ?

La Crise qui vient - Laurent Davezies. Why Many Retirees Could Outlive a $1 Million Nest Egg. Comment ruiner un pays en 10 étapes. Démystifier la finance.