background preloader

RSE négative - Verchiement

Facebook Twitter

Travail des enfants : 16 multinationales sur le banc des accusés. Des mines de cobalt aux vitrines des grands groupes électroniques et automobiles, elles ont remonté la filière et identifier chacun des intermédiaires.

Travail des enfants : 16 multinationales sur le banc des accusés

Dans un rapport publié mardi 19 janvier, Amnesty International et l’ONG African Resources Watch pointent du doigt 16 multinationales (1) pour leur manque de contrôle sur leur chaîne d’approvisionnement. Ces grands groupes, parmi lesquels Apple, Daimler, Dell, HP, Microsoft, Samsung ou encore Sony, ont comme point commun de vendre des produits fonctionnant grâce à des batteries lithium-on. Ordinateurs portables, smartphones ou encore véhicules électriques, de nombreux objets en sont équipés. Pour fabriquer ces batteries, les multinationales ont besoin de cobalt. Or, la moitié du cobalt utilisé dans le monde est aujourd’hui fourni par la République démocratique du Congo (RDC), où travaillent notamment des enfants âgés d’à peine sept ans, dans d’horribles conditions.

Au moins 80 décès en 16 mois. Nestlé, Mars et Hershey's poursuivis pour traite d'enfants. Es friandises pour les enfants fabriqués par... des enfants ?

Nestlé, Mars et Hershey's poursuivis pour traite d'enfants

Les groupes Nestlé, Mars et Hershey's sont visés par trois plaintes collectives (class actions), déposées le 28 septembre dernier auprès du cabinet juridique américain Hagens Berman, spécialisé dans le droit des consommateurs. Gazprom et Gap, lauréats des « prix de la honte » 2014. Quelles multinationales ont gagné le prix Pinocchio ? C’est une distinction dont les entreprises se passeraient volontiers.

Quelles multinationales ont gagné le prix Pinocchio ?

Areva, Auchan et Veolia se sont vu décerner, mardi 19 novembre, les prix Pinocchio par trois ONG françaises attachées à la défense de l’environnement et des droits sociaux : Les Amis de la Terre, Peuples solidaires et le Centre de recherche et d’informations pour le développement (CRID). Trois prix qui illustrent pour ces associations et les plus de 41000 votants sur Internet (depuis le 15 octobre) des comportements et des pratiques néfastes, souvent en contradiction avec une image et un discours vertueux. "Les entreprises sont attachées à leur réputation et à l’image que le public a d’elles, à l’impact d’articles négatifs dans les médias, estime Vanessa Gautier (Peuples solidaires).

Il faut donc dénoncer celles qui ont un décalage entre le discours et la pratique réelle. " Neuf entreprises au total - dont Total, Apple, la Société générale ou encore Air France - étaient nominées dans trois catégories différentes. Ma vie est tout à fait fascinante. Au Bangladesh, les 110 morts accablants d’une usine textile. Le tragique incendie qui a coûté la vie à plus de 110 ouvriers du textile qui travaillaient dans le bâtiment de 9 étages de la compagnie Tazreen Fashions Ltd dans la ville de Nischintapur, à Ashulia, banlieue de Dhaka, a soulevé de nombreuses interrogations.

Au Bangladesh, les 110 morts accablants d’une usine textile

L'usine disposait bien d'un total de 335 extincteurs et comptait 300 employés formés à la lutte contre l'incendie en situation d'urgence, mais rien ne semble avoir été tenté pour éteindre les flammes. L'alarme incendie s'est déclenchée au bon moment mais les témoins affirment qu'un certain nombre de portes avaient été fermées par la direction, empêchant les ouvriers d'échapper au feu. 300 morts au Bangladesh, nouvelle frontière de la mondialisation. Colère au Bangladesh, la nouvelle frontière de l’économie mondialisée.

300 morts au Bangladesh, nouvelle frontière de la mondialisation

Deux jours après la mort de 300 ouvriers dans l’effondrement d’un immeuble vétuste abritant des usines textiles, la police a tiré avec des balles en caoutchouc vendredi sur des centaines de milliers de protestataires dans la capitale, Dacca. Le Bangladesh est devenu la dernière destination des capitaux de la mondialisation, nouveau refuge d’investisseurs à la recherche de coûts de production toujours plus bas, fuyant l’augmentation des salaires en Chine ( !) Pour assurer la sous-traitance des grandes marques de vêtements occidentales. C’est cette équation simple de la mondialisation -mettre les pays en concurrence pour faire baisser les coûts- qui s’est jouée dans cette terrible catastrophe de Savar, dans la banlieue de Dacca.

Goldman Sachs et Shell, entreprises les plus irresponsables de l'année. Le greenwashing du siècle. Afrique : des pratiques chinoises accablantes. Dans un rapport de 122 pages, Human Rights Watch dresse un tableau accablant des pratiques chinoises en Zambie.

Afrique : des pratiques chinoises accablantes

Dans ce pays où les mines de cuivre rapportent deux tiers des revenus de l’Etat et 38% de la production mondiale, les miniers chinois ont pignon sur rue. Parmi eux, NFC (China Non-ferrous Metal Industry’s Foreign Engineering & Construction). Cette grande entreprise cotée à la Bourse de Shenzhen a profité de la vague de privatisations des mines zambiennes à la fin des années 1990. Elle emploie plus de 2 000 mineurs en Zambie et contrôle une grande partie des exploitations de la ceinture de cuivre, au Nord de Lusaka. « Notre rapport se base sur plus de 170 entretiens, dont 95 avec des mineurs travaillant pour quatre entreprises minières chinoises en Zambie, nous explique Matt Wells, l’auteur de ce document. 222 allégations nutritionnelles finalement autorisées. Quand H&M copie-colle de vrais visages sur des corps générés par ordinateur. Regardez bien cette photo.

Quand H&M copie-colle de vrais visages sur des corps générés par ordinateur

Si les ventres plats semblent identiques et d'une perfection surnaturelle, c'est... qu'ils le sont. H&M a reconnu auprès du journal suédois Aftonbladet qu'il avait collé le visage de vrais modèles sur des corps de synthèse générés par ordinateur. «Ce ne sont pas de véritables corps. On prend des photos des vêtements sur un mannequin (en plastique, ndr), et ensuite, l'apparence humaine est générée par un programme informatique», explique la chaîne de prêt à porter.

Les vingt banques qui nuisent au climat en finançant le charbon. D'où vient l'argent qui sert à financer les très polluantes centrales à charbon ?

Les vingt banques qui nuisent au climat en finançant le charbon

C'est la question à laquelle répond le rapport Bankrolling Climate Change (Financer le changement climatique) publié mercredi 30 novembre, lors de la conférence de Durban sur le climat. Mr Mondialisation - Greenwashing Durable. Les Amis de la Terre : Les prix pinocchio du développement durable. Culture Pub / Enquête sur le greenwashing / 22 décembre 2008. Blueseed : un bateau pour contourner la législation américaine sur le droit du travail. Il n'y a pas qu'en France où la réglementation sur les travailleurs étrangers agace l'opinion publique.

Blueseed : un bateau pour contourner la législation américaine sur le droit du travail

Dans la Silicon Valley, cela fait quelque temps déjà que les entrepreneurs du web et des industries technologiques se plaignent des difficultés à obtenir un visa de travail, distribué au compte-gouttes à cause des différents quotas mis en place. Le problème prend une telle dimension qu'une "start up" a décidé de prendre le problème à bras le corps en proposant une solution radicale : le lancement d'un incubateur sur un bateau, qui stationnerait dans les eaux internationales au large des côtes californiennes !

Révolte sociale en Chine - anti-RSE