background preloader

MES FESF

Facebook Twitter

Le secret des banques derrière la tragédie grecque. Un réquisitoire important, sur le méga-scandale des « dettes publiques », publié sur (l’indispensable) Mediapart.

Le secret des banques derrière la tragédie grecque

À lire attentivement, le crayon à la main, et à faire connaître partout en Europe. Le secret des banques derrière la tragédie grecque Maria Lucia Fatorelli, membre de la Commission Vérité sur la Dette Publique Grecque [1] et coordinatrice de l’audit citoyen de la dette du Brésil, analyse les faits pour revèler la supercherie du bailout grec de 2010. L'Europe muscle son bouclier anti-crise - Economie. L'Europe veut se donner les moyens de répondre à la crise.

L'Europe muscle son bouclier anti-crise - Economie

Selon Der Spiegel dimanche, son bouclier anti-crise, le Mécanisme européen de stabilité (MES) qui doit servir de fonds d'urgence à la zone euro, pèsera 2000 milliards d'euros. MES, les votes des députés. Les surprises du mécanisme européen de stabilité. L'UE pourrait renoncer à impliquer le privé dans le MES. La BCE pourrait prêter au FMI pour qu'il renforce le FESF-Sces. Eurozone bail-out fund has to resort to buying its own debt.

Le Fonds de stabilité européen lève de la dette au prix fort, Actualités. Qui a vu les 1000 milliards du FESF ? Pas d'accord sur un investissement chinois dans le Fonds de secours européen. Mes Listes Devenez Membre Boursorama Profitez de l'ensemble des services et des avantages destinés aux Membres en quelques secondes.

Pas d'accord sur un investissement chinois dans le Fonds de secours européen

Devenir Membre. Le Mécanisme Européen de Stabilité pour les Nuls, le Retour. Depuis le mois de Juillet, les spéculations vontbon train sur ce qu'est ce nouveau Traité signépar les exécutifs des états membres de la zone euroet qui doit maintenant être ratifié par les parlements Le 26/03/2011, nous détaillions sur ce blog ce qui était à ce moment la discussion sur le Mécanisme Européen de Stabilité, et expliquions ce qu'étaient le Fonds Européen de Stabilité Financière (FESF) et le Mécanisme Européen de Stabilité Financière (MESF), deux institutions européennes (l'une intergouvernementale, et l'autre communautaire) créées à l'occasion des remous suscités par la crise des dettes souveraines (1).

Le Mécanisme Européen de Stabilité pour les Nuls, le Retour

Berlin et la BCE obtiennent gain de cause sur le FESF. Par Julien Toyer et Yann Le Guernigou BRUXELLES (Reuters) - L'Allemagne et la Banque centrale européenne ont obtenu dimanche que le fonds de soutien à l'euro, le FESF, ne soit pas transformé en banque, contre le souhait de la France, d'une majorité des pays de la zone euro et de membres du G20 qui y voyaient un moyen facile de multiplier sa force de frappe.

Berlin et la BCE obtiennent gain de cause sur le FESF

La chancelière Angela Merkel a clos le débat lors d'une conférence de presse commune avec Nicolas Sarkozy en déclarant que les ministres des Finances de la zone euro travaillaient sur deux modèles pour renforcer les moyens du Fonds européen de stabilité financière (FESF). "Les deux n'englobent pas la Banque centrale européenne parce que les traités ne le permettent pas", a-t-elle dit. Nicolas Sarkozy a souligné pour sa part que la France "tient autant" à l'indépendance de la BCE que l'Allemagne et qu'il ne revenait donc pas aux chefs d'Etat et de gouvernement de donner des instructions au garant de la solidité de l'euro.

La France ne renonce pas sur le FESF. Par Julien Toyer et Daniel Flynn BRUXELLES (Reuters) - La France n'a pas renoncé à convaincre l'Allemagne de transformer le fonds de soutien à l'euro en banque pour lui permettre d'accéder aux liquidités de la BCE et s'appuie pour cela sur des soutiens qui vont au-delà des cercles européens.

La France ne renonce pas sur le FESF

Alors que se profile le sommet du G20 de Cannes, début novembre, les Etats-Unis, les grands pays émergents et le Fonds monétaire international (FMI) poussent en coulisses pour que les pare-feux érigés par les Européens soient les plus solides possibles et impliquent l'institution de Francfort. "Le problème n'est pas la Grèce, mais d'installer un pare-feu efficace pour éviter une contagion au reste de la zone euro", a résumé une source proche du G20, qui insiste sur les risque que font peser les tergiversations européennes sur la reprise mondiale.

"Pour cela, il faut la taille et la rapidité. MES, un coup d'état dans 17 pays - Secrets derrière des événéments mondiaux. MES, un coup d'état dans 17 pays Rudo de Ruijter8 octobre 2011 Note préliminaire: Ne confondez pas le MES avec les fonds de secours actuels MESF et FESF.

MES, un coup d'état dans 17 pays - Secrets derrière des événéments mondiaux

Comme mentionné dans l'article précédent sur ce même sujet "MES, le nouveau dictateur européen", les Ministres des Finances des 17 pays de l'euro ont signé un traité pour l'établissement du Mécanisme Européen de Stabilité (MES). Le but est de faire payer les citoyens pour les centaines de milliards d'euros dépensés pour les "actions de secours" pour sauver l'euro et de tenir les parlements dans une prise d'étranglement. Bruxelles ne veut apparemment pas que vous preniez connaissance du contenu de ce traité. MES, le nouveau dictateur européen. MES, le nouveau dictateur européen ! Le communiqué de presse Réunis en Eurogroupe exceptionnel les ministres des Finances de la zone euro ont trouvé un accord le 21 mars 2011 sur les principes du futur Mécanisme européen de stabilité (MES) qui sera mis en œuvre à compter de juillet 2013.

MES, le nouveau dictateur européen !

Cet instrument intergouvernemental a pour objet de refinancer des États membres de la zone euro et bénéficiera, à cet effet, d’une garantie de 500 milliards d’euros apportée par l’ensemble de ces États. Don't expect Britain to back a new EU treaty, Cameron tells Merkel - Europe, World. His two hours of talks in Berlin with Chancellor Angela Merkel followed a meeting with French President Nicolas Sarkozy on Thursday, and Mr Cameron was able afterwards to live up to his reputation in Germany as a staunch Eurosceptic by delivering a robust defence of Conservative Party policy on Europe.

Don't expect Britain to back a new EU treaty, Cameron tells Merkel - Europe, World

Asked whether Britain might hold a referendum on Europe in the event of changes being made to the Lisbon Treaty to support the ailing euro, Mr Cameron said: "There is no question of accepting anything that would lead to a transfer of sovereignty from Westminster to Brussels. "Britain is not a member of the euro nor are we likely to become a member of the euro, but we want a strong and stable eurozone because that is where 50 per cent of our trade goes.

It is in our interest that that takes place," he said. Ms Merkel stressed that she and Mr Cameron had also discussed the importance of a stable euro "for countries which don't belong to the eurozone". What next for the single currency. Mécanisme européen de stabilité. Un article de Wikipédia, l'encyclopédie libre.

Mécanisme européen de stabilité

Pour les articles homonymes, voir MES. Le mécanisme européen de stabilité (MES) est un dispositif européen de gestion des crises financières de la zone euro qui remplace[1], au sein du Pacte budgétaire européen, le Fonds européen de stabilité financière et le Mécanisme européen de stabilité financière qui avaient été mis en place en réponse à la crise de la dette publique dans la zone euro.

Il ne concerne que les États membres de la zone euro. Le traité instituant le MES crée une institution financière internationale qui peut lever des fonds sur les marchés financiers pour un montant allant jusqu'à 700 milliards d'euros[2], afin d'aider sous conditions des États en difficulté, de participer à des sauvetages de banques privées pour essayer de limiter les taux d'intérêts des pays en difficulté.

Le MES est entré en vigueur le 27 septembre 2012. Conjoncture : La zone euro renforce ses défenses. Institutional Affairs / Battle over treaty change divides Europe ahead of summit. Institutional Affairs / Van Rompuy wants clearer 'hierarchy' to deal with future crises. Parliament approves Treaty change to allow stability mechanism. Parliament backed a limited Treaty change to allow the establishment of the European Stability Mechanism in a vote on Wednesday, one day before the summit where EU Member States are expected to endorse this new tool. MEPs were satisfied with the "positive signals" given by the Member States on bringing the intergovernmental mechanism closer to the EU framework.

MEPs have been criticising the original European Council proposal on the Treaty change as regards both the method used and the content, since neither one respects the "EU method" but is essentially intergovernmental. The two co-rapporteurs, Elmar Brok (EPP, DE) and Roberto Gualtieri (S&D, IT) have kept negotiating with the other institutions with a view to enabling Parliament to give a positive opinion on the issue. "In the last few days our objectives have been achieved", said Elmar Brok at a committee meeting on Tuesday, adding "we made a contribution to ensure the Commission is involved". 120296. 118578. Allemagne : Les pouvoirs exorbitants du MES révélés et dénoncés. Le groupe de journalistes Abgeordneten-check, qui s’est donné pour mission de surveiller les votes du Parlement allemand, a publié une vidéo qui fait grand bruit outre-Rhin : elle expose les penchants dictatoriaux du futur Mécanisme européen de stabilité (MES), ou fonds permanent de renflouement de l’euro.

Cette vidéo de trois minutes présente quelques citations du traité que doivent signer tous les pays membres de la zone euro, suivies de commentaires. Le FESF, l’UE et la « BANQUE-MES » : le coup final de l´esclavage des peuples, par l’endettement. Diffusez et faites diffuser aux citoyens, juristes et experts « intègres », d´urgence les informations, explications et documents ci-dessous, ne serait-ce que pour exiger un accès adéquat en langue française à ces documents afférents à la « BANQUE-MES ». Merci ! « Ils » – (en l’occurrence, TOUS les politiques) – veulent à tout prix finaliser, mettre en œuvre, et ceci sans retour possible, ce projet scélérat dans les prochains jours et semaines, sous prétexte d’urgence, et avant que la résistance des peuples enfin informés ne devienne trop importante. Vous trouverez ci-dessous des explications, dans les grandes lignes, rédigés de manière synthétique, et des conclusions de personnalités, référentes en la matière, dans les documents joints, dont TOUS les politiques nationaux, – quel que soit leur parti – ainsi que ceux de l’UE, disposent depuis au moins MAI 2011…, et auxquels ils ont déjà donné leur accord !

Étapes des « coups d’État » expliqués ci-dessous [2a – 2d,5] 1. 2. 3. 4. 1. 2. 3. 4. MES, le nouveau dictateur européen. Un nouveau traité européen, dont quasiment personne n’a entendu parler? Effectivement. C’est un traité qui concerne tous les pays de la zone euro. Et ce n’est pas par hasard, que dans la plupart des pays concernés aucune information ne circule sur ce traité. C’est qu’il est très dangereux pour les citoyens! Flash Eco : Le FESF porté à 2500 mds d'euros ? La zone euro réfléchit parmi plusieurs options à multiplier par jusqu'à cinq, soit à terme jusqu'à 2500 milliards d'euros, la puissance de feu de son Fonds de secours financier pour les pays en difficulté (FESF), ont indiqué mercredi à l'AFP des sources européennes. En présentant dans la journée devant le Parlement européen une feuille de route pour stopper la contagion de la crise de la dette, le président de la Commission européenne José Manuel Barroso a proposé de "maximiser" la force de frappe du FESF, sans que les Etats n'apportent plus d'argent qu'ils ne l'ont déjà fait.

M. Barroso n'a pas donné plus de détails. Selon l'une des sources, des experts européens ont planché sur deux principales options possible dites "d'effet de levier" financier pour parvenir à ce résultat. Via l'effet de levier envisagé, il pourrait voir sa "capacité de garantie" multipliée par jusqu'à cinq.